..:: Planète-Domotique : Le Blog ::..
Guides et Tutoriels Tous les articles Zigbee

Top 10 : Avantages et raisons de passer au protocole Zigbee

Top 10 : Avantages et raisons de passer au protocole Zigbee

Le Zigbee est très proche du Z-Wave sur de nombreux points : Fréquence, maillage… Donc de nombreux critères seront identiques, mais encore faut-il savoir ce qui change en optant pour du Zigbee, et surtout, pourquoi opter pour ce protocole !

1 – Réseau maillé

Le Zigbee permet de créer un réseau maillé, c’est-à-dire que chaque périphérique est connecté à un autre sans hiérarchie ! Cela permet donc d’étendre la portée de vos appareils sans avoir besoin d’ajouter de répéteurs dédiés (contrairement à un réseau WiFi)

2 – Open Source

Le côté Open Source est une simplicité pour les Fabricants et ceux qui souhaitent créer des dispositifs Zigbee.

De ce fait, ils peuvent faire des ajustements dans le logiciel afin de l’adapter au mieux à leur produit, comme Philips et sa Gamme Hue. Mais la contrepartie, c’est que les appareils ne sont pas tous interopérable !

Enfin, pour l’instant…

3 – Prix

Les appareils Zigbee ne sont pas couteux, bien moins que des appareils Z-Wave, et pour cause, l’intégration du protocole ne coute presque rien ! Néanmoins, ils ne disposent pas des mêmes normes et des mêmes certifications que le Z-Wave.

En 2006 (Et oui c’est pas tout jeune), le coût unitaire d’un nœud Zigbee s’élevait à environ 1.10$ (Environ 0.99€) contre 4$ à 6$ ( Entre 3.40€ et 5.40€) pour un nœud Bluetooth !

4 – Portée

La technologie Zigbee à pour but de gérer des communications à courte distance, mais suivant les appareils et les antennes, cela peut atteindre plusieurs dizaines de mètres en champ libre.

Mais grâce au système de réseau maillé, cette portée peut être étendue au delà de 100 mètres ! De quoi remplir toute une propriété ou un bâtiment sans souci.

5 – Consommation

Le Zigbee est un protocole qui ne consomme presque pas ! Il a été conçu pour permettre une longue durée de vie des équipements alimentés avec une pile.

On peut donc atteindre plus de 2 ans d’autonomie pour un appareil sans avoir besoin de changer sa pile.

Cette faible consommation vient du fait que la taille des paquets de données envoyés est faible. Grand débit, et faible taille, c’est donc des données plus rapides et une consommation moindre.

6 – Simplicité

Il s’agit d’un protocole simple, de toutes les façons. Contrairement à certains périphériques Z-Wave mal documentés, avec de nombreux paramètres, en Zigbee il n’y a pas toutes ces questions. Moins de paramètres, donc plus de simplicités dans l’installation et la configuration (Mais potentiellement moins d’options)

La simplicité est présente même dans les nœuds ! Cela signifie qu’un nœud Zigbee classique n’a besoin que de 10% du code normalement nécessaire à un nœud Bluetooth. Et cela peut descendre jusqu’à 2% !

7 – Fréquence

Le Zigbee existe dans différentes fréquences : Le 868 MHz en Europe, et en 2.4 Ghz partout. Si l’un (2.4 Ghz) permet des transferts plus importants, l’autre (868 Mhz) permet de se protéger contre les interférences !

En effet, en 868 MHz, il y a beaucoup moins d’appareils qu’en 2.4 Ghz (Bluetooth, WiFi…). De cette façon, la communication entre les appareils plus stable.

8 – Nœuds

En théorie sur un réseau Zigbee vous pouvez avoir jusqu’à 2¹⁶ (65536) nœuds (modules). Bien qu’il s’agisse de la limite théorique, cela signifie que ce dernier permet d’intégrer pratiquement 300x plus d’appareils sur un même réseau que le Z-Wave.

Ce dernier est largement suffisant pour couvrir des habitations ou des locaux, mais dans le cas de très grands locaux professionnels, le Zigbee peut être un avantage.

9 – Interopérabilité

Bien que l’interopérabilité du Zigbee ne soit pas aussi avancée que celle du Z-Wave à l’heure actuelle, elle existe, ce qui n’est pas le cas pour tous les protocoles. C’est donc un bon point, et il faut le souligner.

L’Alliance déploie de nouvelles versions au fil des années, et le Zigbee 3.0 (récent) à comme fonctionnalité principale l’amélioration de cette interopérabilité !

Donc attention, cette fonction n’est pas nécessairement présente sur tous les périphériques Zigbee, surtout s’ils sont anciens. Néanmoins, nous tenions à en parler car cela montre que le Zigbee évolue et qu’il s’enrichit.

10 – Retour d’état

Tout comme son concurrent le Z-Wave, le Zigbee dispose d’une communication bidirectionnelle ! Et qui dit bidirectionnel, dit retour d’état !

De quoi faciliter la gestion de votre maison à distance sans vous poser la question de savoir si l’appareil est allumé ou éteint.

Conclusion

Finalement, le Zigbee est très proche du Z-Wave ! Les fonctionnalités sont similaires sans être identiques. Le gros avantage de ce protocole, selon moi, c’est le prix des appareils.

Il conviendra dans de nombreux cas, notamment pour ceux qui ne veulent pas investir.

Vous pouvez par exemple utiliser des appareils Zigbee sur une box eedomus ou jeedom grâce à la Zigate.

0
0
Lucas

Je suis Lucas, un jeune motion designer & développeur web. J'ai rejoint l'équipe Planète-domotique pour approfondir mes connaissances dans le milieu des objets connectés et particulièrement ceux de la domotique. J'utilise mes compétences pour gérer la communauté du site au travers du Blog et des Réseaux Sociaux. Je m'occupe également du marketing de la boutique en créant les opérations promotionnelles et les différents visuels Mon objectif est d'écrire des articles clairs et utiles pour aider la communauté à comprendre et utiliser les objets connectés liés à la domotique en toute simplicité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *