Découverte de la Créasol SenderBatt

Aujourd’hui nous découvrons un petit module qui peut s’avérer très pratique : La Créasol SenderBatt. Les possibilités qu’il offre sont très intéressante : Duplication de fréquence et détection de coupure. Découvrons ensemble son potentiel 😉

Présentation

La Créasol SenderBatt est un émetteur et duplicateur multifréquence capable de copier presque toutes les télécommandes dans une bande de fréquence (Liste des télécommandes compatibles)

Il permet aussi de gérer des télécommandes Domia et Chacon pour une intégration domotique.

Il est alimenté par une pile qui le rend totalement autonome ! Ce module peut dont être installé dans une voiture par exemple, et ouvrir un portail en réalisant des appels de phares.

Les 4 canaux intégrés permettent différentes transmissions :

  • Bouton 1 sur le canal 1
  • Bouton 2 sur le canal 2
  • Bouton 1 et 2 sur le canal 3
  • Détection coupure alimentation

En effet, ce petit module, bien qu’étant alimenté par une pile, peut détecteur une coupure d’alimentation sur des périphériques de 9 à 24v ! Il suffit de le relier en parallèle à un objet pour savoir quand est ce que ce dernier n’est plus alimenté. Un code sera alors émit et il sera possible de lancer un scénario en conséquence ou bien de recevoir une notification.

Branchement

Pour les branchements, nous utiliserons une carte IPX800V4 avec ses sorties relais qui feront office d’interrupteur. Bien évidemment, vous pouvez connecter n’importe quel interrupteur ou bouton poussoir à la place.

Voici le schéma de branchement :

Schéma Creasol Sender Batt
Schéma Creasol Sender Batt

Comme vous le constatez,  Switch 1 et Switch 2 doivent tous les deux êtres relié à Switch C car c’est ce dernier qui permet d’envoyer le code une fois qu’un interrupteur/bouton est pressé.

Et c’est tout ! Du moins pour les branchements 😉

Copie de la télécommande

Pour copier le code de votre télécommande, c’est facile et tout est indiqué dans le manuel. Pour copier un code Chacon (433Mhz) il suffit donc de :

  • Appuyez 1,2,3 ou 4 fois sur le bouton prog en fonction du canal que vous souhaitez utiliser
  • Appuyez 5 fois sur le bouton prog pour passer en mode « Fréquence ». La led va alors clignoter un certains nombre de fois. Il faut que ce soit 2, si ce n’est pas le cas, appuyez 2 fois sur le bouton prog.

Le canal que vous avez choisi communique maintenant avec une fréquence de 433Mhz ! Il ne reste plus qu’à apprendre le code de votre télécommande.

Pour cela, appuyez 1,2,3 ou 4 fois pour sélectionner le bon canal puis appuyez 2 fois pour le passer en mode appairage.

La led Clignotera alors 10 fois. Dans cet intervalle, appuyez sur le bouton de la télécommande à copier.

Si le code est bien copié, la télécommande clignotera :

  • 2 fois : c’est un code fixe
  • 4 fois : c’est un code tournant

Récupération coupure

La Créasol SenderBatt permet également de détecter une coupure de courant pour des tensions de 9 à 24v. Ainsi, dès que cette tension passe en dessous des 2v, un signal est envoyé pour nous indiquer qu’une coupure a eu lieu.

Pour activer la détection de coupure de courant il faut :

  • Appuyez 4 fois sur le bouton Prog  pour sélectionner le canal 4
  • Une led s’allume en fixe
  • Appuyez 6 fois sur le bouton Prog pour entrer dans les paramètres
  • La led clignotera un certain nombre de fois ( 1 à 9)
  • Appuyes 5 fois sur le bouton Prof pour sélectionner une transmission à 8 codes.
  • La led clignotera 5 fois

Maintenant que vous venez d’activer la détection de coupure, vous pouvez tester !

Pour cela, plusieurs solution s’offrent à vous :

  • Sur PC avec un RFXcom par exemple, et le logiciel RFXMngr
  • Sur Eedomus, jeedom… avec un RFPlayer ou RFXcom. Avec la Fréquence 433Mhz, il suffira de faire comme pour n’importe quel périphérique Chacon.

Ensuite, débranchez votre alimentation pendant au moins 20 secondes et vous devriez recevoir la notification.

Et oui, il faudra une coupure de 20 secondes ou plus pour que la SenderBatt vous notifie. Cela permet d’éviter les fausses coupures pour n’être averti que si c’est nécessaire.

Creasol sur eedomus
Creasol sur eedomus

Comparatif

Cette petite télécommande est relativement proche d’une CH54700 ! Et si nous les metions en face à face pour savoir laquelle choisir ?

Le format

Dans la guerre des tailles, il n’y à pas photo… Ou si, en voilà une :

Comparatif - La taille
Comparatif – La taille

On remarque que la Créasol SenderBatt est pratiquement deux fois plus petite que le module CH54700 en hauteur ! Mais elle est aussi plus fine ce qui permet une intégration beaucoup plus simple dans des boîtiers, des appareils…

Comparatif - L'épaisseur
Comparatif – L’épaisseur

CH5400 0 – 1 Créasol SenderBatt

Qualité de fabrication

Pour la partie qualité, nous avions pu voir que la Créasol est une petite carte sur laquel sont soudé des câbles très fins, le tout placé dans un boitier en plastique relativement peu convaincant avec pas mal d’aspérités.

A coté de cela, nous avons le CH 54700 dans un boitier plastique solide, très bien fini avec des découpe juste et un design soigné. Pas de soudures, mais des cables fixé dans un bornier, ce qui permet de les remplacer aisément en cas de problème et ce, sans avoir besoin de souder

Comparatif - La qualité
Comparatif – La qualité

Bien que sa qualité de fabrication lui impose des dimensions conséquentes, on aura plus confiance dans sa durabilité et sa fiabilité que dans la Créasol SenderBatt.

CH5400 1 – 1 Créasol SenderBatt

Fonctionnalités

Même si le design est important, il ne faut pas oublier que ces appareils on pour principal but, d’être masqué derrière des boîtiers ou interrupteurs. Est-ce donc primordiale d’avoir une finition irréprochable ? C’est évidemment relatif.

En attendant, le CH54700 et la Créasol SenderBatt sont tous les deux équipé de deux canaux pour des interrupteurs. Le CH semble plus simple dans les branchements puisque seul les connexions pour interrupteurs sont présente, alors que sur la Créasol, il faut relier en série les Switch 1 et 2 au Switch C. Cependant, rien de très compliqué non plus !

Le petit plus est du coté de la créasol ! Il dispose d’une entrée pour alimentation 9 à 24v qui permet de détecter une coupure d’alimentation. Et c’est un très gros point fort qui peut s’avérer indispensable dans certains systèmes. Son antenne semble également plus adapté pour les « grandes portée » que le module Chacon

Les deux sont alimentés par une pile de 3v les rendant parfaitement autonomes.

Comparatif - Le face à face
Comparatif – Le face à face

CH5400 1 – 2 Créasol SenderBatt

Verdict

La Créasol SenderBatt est donc la grande gagnante de ce comparatif. Bien qu’elle semble plus compliquée et les finitions un peu plus brute que le module Chacon, ses fonctionnalités sont séduisantes et son format extra-compact est un vrai plus pour créer un système embarqué discret.

Conclusion

La Créasol Sender Batt est une télécommande vraiment très pratique ! Elle est compatible avec de nombreuse télécommandes de motorisation (garage ou portail) et permet de rajouter un interrupteur sans fils très facilement pour activer la motorisation à distance.

Sa petite taille et sa pile intégrée permettent de la rendre totalement autonome et de la cacher dans des boîtiers (interrupteurs, digicode..) sans avoir besoins de faire des travaux.

C’est donc un grand oui pour la SenderBatt qui, selon nous, à réussi à trouver sa place et n’a pas à avoir peur de ses concurrentes.

Découvrir la SenderBatt sur la boutique Planète-domotique

A propos Lucas

Je suis Lucas, un jeune motion designer & développeur web. J'ai rejoint l'équipe Planète-domotique pour découvrir le milieu des objets connectés et de la high-tech tout en utilisant mes compétences pour gérer les communautés du site ainsi que le marketing de la boutique.

A voir aussi

XH300

Découverte du XH300, le capteur pour plantes compatible RFXCom

Vous voulez surveiller vos plantes facilement et sans efforts à petit prix ? C’est maintenant …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *