..:: Planète-Domotique : Le Blog ::..
Actualités

L’EnOcean Alliance met en place un nouveau système de certification et change son logo

Dans un communiqué de presse du 14 mars dernier, le comité EnOcean Alliance a annoncé la création d’un système de certification, un sceau de qualité pour une interopérabilité plus efficace.

Commençons tout d’abord par un petit point sur la technologie EnOcean. EnOcean, c’est un protocole de communication domotique, qui est utilisable aussi bien en connexion directe de périphériques qu’en utilisation avec une box domotique centrale communiquant avec les émetteurs et récepteurs EnOcean. Le principe de la technologie EnOcean c’est qu’elle est sans fil et sans pile. Sans fil, c’est assez courant pour de la domotique, mais l’aspect « sans pile » fait vraiment la particularité de EnOcean en lui conférant une dimension écologique.

Exemple de produits compatibles avec EnOcean

Tous les dispositifs sans fils EnOcean sont ainsi alimentés par diverses méthodes de récupération d’énergie : pour un module actionneur d’éclairage et de chauffage, il pourra être alimenté simplement en récupérant l’énergie de la charge, mais également par récupération de la dissipation thermique, donc simplement par la chaleur. Les modules de type sonde de température ou détecteur seront quant à eux alimentés par l’énergie solaire, un émetteur de type bouton mural ou télécommande récupérera l’énergie générée lors de la pression sur le bouton, et ainsi de suite. Pour certains dispositifs, une pile optionnelle peut tout de même être ajoutée pour garantir une continuité du fonctionnement de l’appareil dans les cas où la récupération d’énergie peut ne pas être suffisante en permanence.

Ce fonctionnement donne un avantage certain aux produits EnOcean : après leur installation, il ne nécessitent plus de maintenance régulière. Plus besoin d’accéder à l’appareil pour changer la pile. Un élément EnOcean est ainsi conçu pour rester des années en fonctionnement sans nécessiter d’entretien. Efficace donc en terme d’utilisation sur le long terme, de confort et de coût. Ce qui en fait un choix très judicieux pour des bâtiments verts, des nouvelles installations domotiques, etc.

Un nouveau processus de certification pour l’EnOcean Alliance

L’EnOcean Alliance est l’autorité qui gère ce protocole, établit les normes et les spécifications. Elle est en travail constant pour s’assurer que les appareils EnOcean venant de différents constructeurs sont toujours capable d’interagir ensemble. Pour poursuivre cette approche, l’EnOcean Alliance a présenté son programme de certification à l’ISH 2017 : Le EnOcean Alliance Certification Program. Il a pour objectif d’améliorer l’expérience utilisateur ainsi que l’interopérabilité et la performance des produits venant de différents fabricants. Grâce à une procédure de test clairement définie, les constructeurs peuvent procéder à la certification de leur produit sans effort additionel. Le nouveau logo de l’EnOcean alliance sera utilisé pour indiquer les produits certifiés, qui sont listés dans la base de données de produits sur le site de l’EnOcean Alliance. Avec ce nouveau programme, l’alliance a pour objectif d’accroître sa position dans les automatismes pour les constructions et l’Internet des objets (IoT), en créant un réseau pour le contrôle intégré d’applications IoT, basé sur l’intégration naturelle de capteurs et interrupteurs auto-alimentés avec des contrôleurs, des centrales et des système de gestion d’immeubles locaux.

Procédé de la certification par l'Alliance EnOcean

L’interopérabilité est essentiel pour le contrôle d’un bâtiment intelligent et nécessite que les appareils fonctionnent aussi bien sur les différentes couches : le fonctionnement physique, la communication et l’application.

  • Au niveau physique, l’interface sans fil doit être compatible avec les standards enOcean ISO / IEC 14543-3-10 and ISO / IEC 14543-3-11 et parvenir à une portée de transmission minimum définie ;
  • Au niveau de la communication,  la planification et le fonctionnement logique avec des flux de communication définis est requis ;
  • Au niveau de l’application, le codage et décodage du contenu des communication et la compatibilité avec une planification défini, et l’interprétation conforme des données transmise est requis.

Un des objectifs de cette nouvelle procédure de validation (décrite plus en détail sur le lien en fin de cet article), c’est de rendre meilleur le fonctionnement de EnOcean avec une quantité importante de solutions. En rendant le plus normés possible les différents éléments de la communication, cela permet de s’assurer qu’un produit arborant le logo EnOcean fonctionnera de manière prévisible et pourra être intégré à tout système certifié.

Deux niveaux de certification

Il y a une nuance entre la certification d’une plate-forme (par exemple un composant) et la certification d’un produit final. Les vérifications faites sur une plateforme sont juste pour son interface sans fil, mais c’est un prérequis pour la certification d’un produit final, qui doit respecter la certification et présenter un comportement mesurable pour les trois niveaux de spécification (interface sans fil, portée radio minimum et profils de communication).

Ainsi, l’alliance a mis en place les niveaux de certification 2.0 et 3.0 pour les produits finaux, depuis le 1er janvier 2017 :

Le niveau de certification 2.0 s’applique aux produits finaux qui étaient en développement ou sur le marché avant la mise en place du programme de certification. La certification 2.0 couvre uniquement le comportement conforme à la spécification sur deux des critères de la certification : l’interface sans fil et les profils de communication. Ce niveau assure une certaine compatibilité entre les produits certifiés 2.0

La niveau de certification 3.0 s’applique aux nouveaux produits développés depuis 2017, et également à des produits plus anciens, dont le comportement est conforme sur les trois critères de communication : l’interface sans fil, la portée radio minimum et les profils de communication. Ainsi, cela garantit un haut degré d’interopérabilité entre les produits de différents constructeurs certifiés 3.0.

Une documentation et un nouveau logo pour l’EnOcean Alliance

L’EnOcean Alliance a créé un livre blanc de la certification, le « EnOcean Alliance Certification Handbook », pour permettre au constructeurs de se mettre facilement à la page de la nouvelle certification. Le comité sélectionne aussi des laboratoires de test indépendants pouvant faire passer la Certification EnOcean Alliance, ce qui peut être utilisé comme alternative ou comme complément à l’auto-certification.

Ce programme des indispensable pour garantir l’interopérabilité future des appareils fonctionnant avec EnOcean, et il est conçu pour être mis en œuvre sans dépense supplémentaire. Il autorise les constructeurs à utiliser le logo officiel de l’EnOcean Alliance sur leurs produits pour certifier leur respect de la norme, et obtenir la présentation de leur produit sur la base de données du site de l’Alliance EnOcean.

Pour l’occasion de ce nouveau système de certification, l’EnOcean Alliance a présenté son tout nouveau logo, commun pour le comité EnOcean Alliance et la technologie EnOcean Alliance. Ce nouveau logo est proche de l’ancien au niveau de la forme, mais le dauphin est remplacée par une feuille d’arbre. La feuille symbolise l’aspect écologique de la mission de l’EnOcean Alliance, qui souhaite développer les bâtiments intelligents et verts. Plus que cela, elle symbolise la volonté de créer un monde plus sur, plus efficace au niveau des coûts et de l’énergie, et respectueux de l’environnement, ceci grâce à des appareils intelligents et auto-alimentés.

Logo de l'alliance et de la techno enOcean

Nous découvrirons donc bientôt les futurs objets EnOcean arborant ce tout nouveau logo !

Depuis le communiqué officiel de EnOcean Alliance, disponible ici :

0
0
Pierre

Technophile, ludophile et bidouilleur dans l'âme, j'aborde les nouvelles technologies avec passion, curiosité et ouverture d'esprit. Je faisais partie de l'équipe de Planète Domotique de juin 2013 à mai 2017, d'où l'écriture de nombreux articles de blog pendant cette période.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *