Derniers articles

Découverte de l’utilitaire de configuration du RFPlayer

Nous avons déjà évoqué à plusieurs reprises le RFPlayer, une passerelle domotique multiprotocoles qui peut s’intégrer sur plusieurs solutions domotiques, par exemple ZiHome. Au moment de la publication de cet article, le RFPlayer est en précommande sur la boutique Planète Domotique, prévu pour une sortie fin mars. Nous avons déjà reçu une première livraison ce jour, mais elle a à peine suffit à couvrir les précommandes en cours.

Cependant, nous avons pu avoir un exemplaire pour réaliser nos tests, et comme la dernière version de l’utilitaire de configuration du RFPlayer a été publiée cette semaine, c’est l’occasion idéale pour le tester et vous le montrer !

Utilitaire de configuration du RFPlayer

L’utilitaire de configuration du RFPlayer est un petit logiciel tout léger, à télécharger sur le site du RFPlayer : ICI. Il nécessitera l’installation de Java sur votre système si vous n’en disposez pas encore.

Après téléchargement du fichier, nous exécutons tout simplement rfplayer_configuratorV1_1.jar (le numéro de version dans le fichier sera amené à évoluer). Et nous sommes directement en mesure de piloter le RFPlayer depuis ce logiciel, le RFPlayer le détecte directement sur les ports USB de l’ordinateur et communique avec lui.

N.B. : si aucun RFPlayer n’est branché sur l’ordinateur où vous exécutez l’utilitaire, il cherchera un RFPlayer de manière continue, jusqu’à ce qu’il y en ait un relié au PC ou que vous fermiez le logiciel.

Sur cet écran, nous avons différents réglages sur la réception du RFPlayer ainsi que l’information sur la qualité de la réception, mais nous y reviendrons plus bas dans cet article.

Votre premier réflexe sera très probablement d’aller dans la section « Options » en haut à droite du logiciel et de le passer en Français. Puisque le logiciel est un produit French Tech et que la traduction et directement à disposition, nous n’allons pas nous priver 😉

Utilitaire RFPlayer : changement de langue

Les onglets en haut de l’utilitaire donnent accès aux différentes fonctions du RFPlayer :

  • Récepteur : configuration de la réception, en terme de sensibilité, fréquence, mais aussi des protocoles à décoder
  • Émetteur : possibilité d’émettre directement une trame de son choix dans le protocole de son choix
  • PARROT : la fameuse fonction de perroquet qui permet d’apprendre une trame radio et de la restituer
  • Transcodeur : une fonction pour convertir une trame reçu dans un protocole en trame émise dans un autre protocole
  • Système : pour consulter le firmware actuel, voir les trames reçues, taper une commande à exécuter sur le RFPlayer (pour les utilisateurs experts), et effectuer une réinitialisation aux réglages d’usine

Il y a ensuite trois fonctions qui ouvrent des menus déroulants ou des pop-up :

  • Répéteur : cette section permet tout simplement de cocher les protocoles que le RFPlayer répétera directement
  • Mise à jour : le logiciel nous demande de sélectionner un fichier pour mettre à jour le logiciel interne du RFPlayer
  • Menu : donne accès au choix de la langue, au journal des activités radio du RFPlayer, à la section « à propos » et à une section pour fermer l’utilitaire

Nous allons maintenant aborder ces fonctions plus en détail

Les trames en réception sur la configuration du RFPlayer

Voyons plus en détail la réception de trames avec l’utilitaire RFPlayer.

Le haut nous permet d’activer ou désactiver le décodage de certains protocoles. Il s’agit bien de décodage, il n’est pas possible de désactiver la réception, vu que ce n’est qu’après avoir reçu une trame que le RFPlayer peut savoir de quelle nature est cette trame. PARROT, le système qui est capable d’enregistrer une trame dans un protocole inconnu, peut aussi être désactivé à volonté.

Protocoles reçus avec l'utilitaire du RFPlayer

En bas, nous avons deux sections : à gauche la section 433 MHz et à droite la section 868 MHz.

Pour chaque section, le bruit de fond est indiqué, et nous avons le choix de modifier la fréquence, la sélectivité et la sensibilité.

  • Fréquence :
    • pour 433 MHz, nous avons le choix entre 433,92 MHz et 433,42 MHz.
    • pour 868 MHz, nous avons le choix entre 868,95 MHz et 868,35 MHz.
  • L’indice de sélectivité de 0 à 5 permet de rendre le récepteur plus sélectif, notamment dans le cas où il y a beaucoup de trames radio ou beaucoup de bruit de fond.
  • La sensibilité en dB peut être augmentée si certaines trames sont mal récupérées, ou diminuée s’il y a trop de bruit.

Tout ceci est expliqué dans le détail par l’utilitaire tout simplement en passant son curseur sur le point d’interrogation. Ce qui est appréciable, nul besoin d’ouvrir une documentation externe pour savoir comment utiliser telle rubrique du logiciel. Ci-dessous nous vous montrons l’aide de la rubrique récepteur, nous ne la montrerons pas systématiquement pour les autres rubriques de l’utilitaire.

Rubrique d'aide de l'utilitaire RFPlayer

En cliquant sur l’onglet « Système », nous avons un aperçu des trames reçues par le RFPlayer. Ci-dessous les trames sont au format texte, mais il est possible de sélectionner un autre format (notamment dans les cas de développement pour des box domotiques). Comme l’indique la rubrique d’aide, l’utilisation de ce suivi des trames désactive la fonction répéteur, c’est donc quelque chose à prendre en compte lors des tests de réception, surtout si vous voulez que la fonction répéteur soit active par la suite.

RFPlayer : Trames de réception dans systèmes

Pour utiliser la fonction Répéteur, rien de plus simple : il suffit de cliquer sur Répéteur et de cocher tous les protocoles à répéter. En prenant bien compte que le « Format » des trames de données reçues doit être sur OFF. Puis en utilisant l’appareil en autonome, il fonctionnera alors comme un répéteur.

RFPlayer : fonction répéteur

Bien sûr, la fonction Répéteur n’est par défaut pas activée durant l’utilisation de l’appareil en Gateway, car la répétition de trame demande à l’appareil d’être en permanence en réception et en émission. Il est possible de le faire, mais par une manœuvre un peu technique réservée aux utilisateurs avertis.

Émission de trames et autres fonctions dans la configuration du RFPlayer

Émetteur avec l’utilitaire du RFPlayer

L’utilitaire de configuration du RFPlayer permet également l’émission directe de trames radio.

Il suffit de choisir un protocole parmi ceux pris en charge par le RFPlayer, puis l’ID associé au protocole. Pour des protocoles utilisant un code maison unité (comme X10 ou Domia), vous pouvez directement choisir une lettre et un chiffre. Il est aussi possible de cocher un champ vide et mettre directement une valeur entre 0 et 255.

Utilitaire RFPlayer : fonction émetteur

Plusieurs actions sont alors disponibles :

  • ON / OFF pour la commande on et off d’une charge. Correspond aussi à ouvert/fermé pour un volet roulant
  • DIM pour la commande des variateurs. Permet aussi le positionnement des volets roulants pour les modules qui le supportent.
  • ASSOC, ASSOC_OFF, DISSOC, DISSOC_OFF sont des commandes permettant d’associer des modules ou d’annuler une association existante.

En plus de la commande, la fenêtre vous permet de sélectionner différents paramètres :

« Burst » vous permet de spécifier la taille de la rafale radio (nombre de codes émis successivement). Avec une valeur vide, de 0 ou de 1, la rafale est standard. Indiquer le chiffre 2 ou 3 permet une rafale plus importante.

« Qualifier » permet de déclencher les variantes du protocole. C’est notamment utilisé par Somfy RTS : 1 pour un portail et 0 pour un volet.

« DIM » est la valeur de variation en pourcentage si l’action choisie en haut à droite est DIM (« dimmer » est la traduction de « variateur »).

Fonction PARROT du RFPlayer

La fonction PARROT permet au RFPlayer de reconnaître une trame phonétiquement (donc, même si la trame radio est issue d’un protocole inconnu de ceux pris en charge). Il est ensuite capable de la reconnaître et de la répéter.

Les codes qui disposent d’un système de sécurité qui font varier leur trame (protocoles à séquences tournantes ou « rolling-code ») ne fonctionneront pas avec PARROT.

Utilitaire PARROT dans le RFPlayer

Nous commençons par choisir un pseudo-code X10 (composé d’une lettre de A à P et d’un chiffre de 1 à 16). Les 32 premiers identifiants (de A1 à A16 et de B1 à B16) sont à privilégier, car ils sont reconnus au vent en temps réel et disposent d’un champ texte « aide mémoire » qui vous permet de noter de quelle trame il s’agit.

Nous cliquons sur « Capturer la trame RF », et cela permet de mettre le RFPlayer en mode apprentissage : il clignote en bleu et sa sensibilité est réduite (pour éviter de capter des trames autres que celle voulue, et pour éviter un usage malintentionné de la fonction). À 3/4 mètres du RFPlayer, nous commençons l’émission des trames en déclenchant notre émetteur (typiquement, une télécommande). Si le RFPlayer ne reçoit rien, nous pouvons nous rapprocher progressivement.

Après avoir reconnu la trame une première fois, le RFPlayer clignote plus rapidement. Il attend une seconde émission de la trame pour la reconnaître. Nous appuyons donc à nouveau sur le bouton de la télécommande. Là, deux issues possibles :

  • La LED devient ROSE : cela confirme le bon apprentissage de la trame (le RFPlayer a reconnu deux trames identiques), la trame peut maintenant être reconnue et répétée
  • La LED devient ROUGE : le processus d’apprentissage a échoué (rolling code ou réception de deux trames différentes). Il est réinitalisé.

Nous avons la possibilité à tout moment de sortir du processus d’apprentissage en appuyant sur le bouton situé sur le côté du RFPlayer. L’apprentissage expire automatiquement tout seul au bout de 2 minutes.

Même si la fonction « Transcodeur » a sa propre rubrique, il est possible de paramétrer un transcodage particulier directement dans la rubrique PARROT. C’est à dire que les pseudos ID du Parrot configurés de A1 à A16 et de B1 à B16 peuvent être transposés en codes radio dans le protocole choisi (X10, Domia…). Les pseudo-ID commençant par A sont transmis vers la lettre choisie et ceux commençant par B, vers la lettre qui suit.

Par exemple si nous spécifions la lettre E et le protocole X10, La trame mémorisée en A6 sur le Parrot émettra un code E6 en X10 quand elle sera reçue et reconnue, et la trame mémorisée en B3 enverra un code en F3.

Fonction Transcodeur du RFPlayer

Nous l’évoquions juste au-dessus, le RFPlayer dispose d’une rubrique « Transcodage ». Cette fonction est prioritaire sur le transcodage intégré à Parrot.

Il permet de récupérer les trames ON/OFF d’un protocole vers un autre protocole.

Utilitaire de transcodage dans le RFPlayer

La fenêtre est divisée en trois zones : identification de l’enregistrement, entrée et sortie.

Après avoir sélectionné le protocole d’entrée, nous avons le choix entre trois méthodes pour déterminer l’acquisition :

  • Le mode manuel : saisie manuelle des paramètres, utilisable en allant dans l’onglet Système et en demandant une sortie des trames arrivantes au format « Text ».
  • Le mode « Capturer au vol » : les champs sont auto-remplis selon le protocole d’entrée choisi.
  • Le mode « Garder en l’état » : utile lorsque vous retouchez un enregistrement existant où le paramétrage des trames a déjà été acquis ou saisi.

Pour la sortie, il suffit de paramétrer l’action de la même manière que pour un paramétrage d’un émetteur dans l’onglet correspondant.

Il est possible de spécifier PARROT dans le protocole d’entrée et de sortie (donc transcoder depuis une trame apprise avec la fonction PARROT, ou émettre en sortie de transcodage une trame apprise également sur PARROT).

Conclusion

ZiBlue fournit un utilitaire très complet pour le pilotage et la configuration du RFPlayer. Toutes les fonctions y sont présentes, et l’aide intégrer permet de vite savoir comment utiliser un écran pour obtenir le résultat voulu. Il ne reste plus qu’aux utilisateurs à paramétrer leur RFPlayer selon leur convenance pour tirer parti de cet émetteur/récepteur multiprotocoles et multifonctions !

A propos Pierre

Technophile, ludophile et bidouilleur dans l'âme, j'aborde les nouvelles technologies avec passion, curiosité et ouverture d'esprit. Je faisais partie de l'équipe de Planète Domotique de juin 2013 à mai 2017, d'où l'écriture de nombreux articles de blog pendant cette période.

A voir aussi

ZiHome tournant sur la SmartTV Bravia de Sony

Déploiement de la solution ZiHome sur une Smart TV Bravia de Sony

Nous vous avions précédemment montré comment installer ZiHome sur une box TV tournant sous Android …

Un commentaire

  1. Intéressant mais supportera t il autant de protocoles que rflink ou rfxcom ?
    Pourra t on récupérer directement les bases de rflink ou faudra t il attendre les mises à jour de Ziblue ?
    A moins que la fonction Parrot permettra d en apprendre (par exemple pourrait il récupérer les informations des sondes thermomètres de banggood ?)?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *