..:: Planète-Domotique : Le Blog ::..
Actualités Tous les articles

Livre : le guide pratique de la Maison Connectée aux éditions Eyrolles

Aujourd’hui, plutôt que de tester un produit comme nous en avons l’habitude, c’est dans une critique littéraire que nous nous lançons ! Cependant, ce n’est bien sûr pas de manière totalement décalée par rapport à la ligne éditoriale du blog que nous évoquons un livre, puisque celui-ci n’est autre que la Guide pratique de la maison connectée, aux éditions Eyrolles, que nous évoquons !

Couverture guide Eyrolles La Maison Connectée

Comme le montre la couverture, ce guide a l’ambition d’être un guide pratique qui se destine à tous « débutants ou experts », sur des sujets aussi diversifiés que la sécurité, le confort et le chauffage. Une liste de différentes marques ou gamme de produits sont évoqués, également directement sur la couverture du livre.

Eyrolles est une maison d’édition sérieuse, qui est notamment assez connue pour publier des livres à vocation très pratique. Vie pratique, nouvelles technologies, loisirs créatifs… Eyrolles publie tout type de livres y compris des romans, mais si vous visitez son site officiel, c’est probablement cet aspect « concret » que vous retrouverez le plus dans les références présentes à son catalogue. Ça tombe bien, car pour la domotique et les objets connectés, c’est du concret que nous recherchons avant tout 😉

Tout au long de 9 chapitres, ce sont donc des guides très concrets qui sont proposés, sur l’éclairage, la protection, le confort, l’e-santé… Et à la fin, des chapitres sur la centralisation et l’automatisation. L’auteur est Fabrice Neuman, que nous retrouvons habituellement sur des guides pratiques d’Eyrolles axés sur la technologie.

Eyrolles La Maison Connectée - sommaire edito

Sur la forme en elle-même, c’est un livre au format A4, de 162 pages, à couverture semi rigide. La finition est très bonne, mais ce n’est pas inhabituel. Notons que la couverture comporte des rabats, avec le sommaire. À l’intérieur du rabat de la couverture, il y a la liste intégrale des sujets abordés avec des cases à cocher, cette liste étant appelée « Mon suivi d’apprentissage ». Une très bonne manière pour consulter ce livre tout en gardant une trace au fur et à mesure des chapitres déjà consultés. Le rabat de la quatrième de couverture contient une section pour prendre des notes.

Eyrolles La Maison Connectée - sommaire fin

Ce livre est conçu de cette manière, un apprentissage progressif en parcourant le guide petit à petit. Et que le lecteur dispose ou non des objets, les différents chapitres proposent des photos et captures d’écran qui permettent de comprendre les principes clairement, même sans avoir le matériel sous les mains.
Eyrolles La Maison Connectée - Avox

Maintenant, pour aborder ces chapitres plus au niveau du fond, il y a effectivement un très bon niveau de langage. La compréhension est aisée, illustrée juste ce qu’il faut, et chaque section est divisée en étape simple à suivre. Ce genre de texte bien structurée est facile à suivre.

Beaucoup de chapitres sont surtout des chapitres découverte et première installation, qui effectivement raviront les néophytes.

Eyrolles La Maison Connectée - MyFox

Il y a des sections qui seront intéressantes pour les utilisateurs néophytes comme pour les plus avertis : notamment une série de guides, au début du livre, qui explique par une approche concrète comment une maison domotique peut être mise en œuvre, puis un point sur les normes existantes et les intérêts de chacune.

eedomus, Jeedom et Fibaro sont évoqués, mais simplement en indiquant qu’ils sont réservés aux utilisateurs avertis. Ces solutions qui ont une base domotique complète sont donc juste effleurées, ce qui est un peu dommage pour ces systèmes-là.

Sur la fin, il y a tout un passage sur IFTTT et la manière de créer des recettes, qui est très pertinent. Étant donné que le gros du livre évoque les objets connectés, c’est tout à fait cohérent d’expliquer comment les faire interagir ensemble avec IFTTT.

Eyrolles La Maison Connectée - extrait IFTTT

Ce guide est donc effectivement à mettre entre les mains des néophytes qui pourront apprendre plein de choses, et des utilisateurs un peu plus passionnés qui y trouveront également leur compte. Il y a notamment des sections du livres qui proposent des pistes de réflexion intéressantes pour tous. Comme évoqué plus haut, dans le premier chapitre, il y a un bilan sur ce que peut comporter une smart home, une réflexion globale sur ce qui existe en termes d’objet connectés. Plus loin, il y a le début du chapitre 8 sur la centralisation qui propose des points clés sur la réflexion à avoir, avant d’aborder directement les cas concrets. Ce sont des sections dont la lecture est plutôt intéressante, même pour les non néophytes.

Par contre, je ne suis pas sûr que les experts y retrouveront exactement leur compte. Tout ce qui est évoqué dans ce livre s’articule autour des objets connectés très grand public, et finalement tout ce qu’un utilisateur pas forcément technicien peut lui-même installer chez lui. Mais il manque les solutions domotiques un peu plus élaborées à base de modules encastrables, de protocoles domotiques comme le Z-Wave, enOcean ou même les protocoles en 433 MHz, d’une centrale domotique type eedomus où l’utilisateur a une grande possibilité d’action.

Dans les critiques que nous pourrions faire, c’est le fait que certaines séries de pages vont manquer de pertinence si nous ne possédons pas l’objet précis qui y est évoqué. Cela dit, le livre est assez complet pour avoir des points d’intérêt pour tous, et de toutes façons les marques et objets évoqués dans le livre sont clairement indiqués dès la couverture.

En conclusion, Le guide pratique de la maison connectée est tout à fait indiqué pour aborder de manière concrète et ludique une installation d’objets connectés dans sa maison, en touchant du doigt ce que peut permettre la domotique. Il conviendra aux utilisateurs qui veulent juste ajouter certaines fonctions chez eux, et pas pour autant rendre l’intégralité de leur demeure gérée par des objets connectés, pour les automatismes, le chauffage, le délestage…

Je n’aurais aucun mal à le recommander à des amis qui ont des besoins léger en domotique, pour les cas où l’utilisation de quelques objets connectés peuvent convenir. Les explications sont suffisamment claire et bien illustrées pour en faire une excellente initiation au monde des objets connectés.

Et en ce qui concerne les profils un peu plus « experts », le livre lui-même conseille dans le dernier chapitre de plutôt se tourner vers Le guide de la maison et des objets connectés, également aux éditions Eyrolles, pour les personnes qui ont un profil de bricoleur et souhaitent plus approfondir l’aspect bricolage.
Eyrolles La Maison Connectée 4e de couv

0
0
Pierre

Technophile, ludophile et bidouilleur dans l'âme, j'aborde les nouvelles technologies avec passion, curiosité et ouverture d'esprit. Je faisais partie de l'équipe de Planète Domotique de juin 2013 à mai 2017, d'où l'écriture de nombreux articles de blog pendant cette période.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *