..:: Planète-Domotique : Le Blog ::..
Actualités Tous les articles

IFA 2015 : résumé de l’édition 2015 du salon de l’électronique

L’IFA, le plus grand salon high-tech en Europe, a ouvert ses portes à Berlin du 7 au 9 septembre dernier. Comme chaque année, c’est l’occasion de découvrir des innovations technologiques, notamment en matière d’objets connectés, qui feront peut-être partie de nos foyers dans un futur pas si lointain.

Présentation IFA 2015

Voici un petit tour d’horizon des innovations liées à la domotique de cet IFA 2015 !

Thomson propose un radiateur connecté pilotable depuis smartphone et tablette

Commençons par le chauffage, qui est une thématique qui revient assez couramment lorsque l’hiver approche. Thomson a présenté à cet IFA son modèle de radiateur connecté qui peut être commandé depuis un smartphone ou une tablette (iOs et Android), permettant de gérer au mieux son chauffage, dans le but d’allier économie d’énergie et confort.

IFA 2015 - Radiateur connecté Thomson Le THCEC1500 est une nouvelle gamme de convecteurs avec un coeur de chauffe en céramique, et surtout une application mobile qui permet de les piloter à distance depuis un smartphone ou une tablette. Ce radiateur utilise une connectivité WiFi et dispose des quatres modes classiques présents sur un radiateur (Confort, éco, hors-gel, arrêt). L’application fournie permet de gérer plusieurs radiateurs et de préciser dans quelle salle ils sont présents.

IFA 2015 - Radiateur connecté Thomson (app)

Vous n’aurez pas la possibilité d’utiliser ces radiateurs pour cet hiver puisque leur sortie est prévue pour juillet 2016. Le radiateur connecté de Thomson sera proposé en trois modèles : un modèle 1000 W à 249€, un modèle 1500 W à 299 € et un 2000 W à 349 €. La grande question demeure désormais de savoir si leur intégration sera simple dans une installation domotique existante !

Neato BotVac Connected, l’aspirateur-robot connecté en Wi-Fi

La veille du jour de démarrage du salon, la société californienne Neato Robotics a annoncé la sortie de son premier aspirateur-robot connecté.

Le Neato BotVac Connected dispose d’une connectivité Wi-Fi, permettant de le contrôler de n’importe où avec son smartphone, et d’une batterie li-ion qui lui confère une importante durée de fonctionnement. En effet, la surface couverte avec une seule charge est supérieure à 400 m².

Neato BotVac Connected

Le gros intérêt du BotVac Connected réside dans son application mobile : elle permet de programmer complètement le robot depuis un msartphone ou une tablette, sans avoir à directement saisir les commandes sur le robot lui-même. Il est également possible de créer la programmation et de la démarrer à distance, même hors de chez soi, si l’utilisateur a oublié de lancer un nettoyage ou si un imprévu demande que l’aspirateur passe en dehors de sa programmation à distance.

Neato BotVac Connected

Un autre avantage utile offert par l’application : elle permet de suivre à distance le parcours du robot aspirateur, pour s’assurer qu’il soit bien passé partout.

Enfin, un autre point intéressant : l’aspirateur dispose de deux modes, turbo et éco. « Turbo » est un mode de fonctionnement rapide et puissant, tandis que le fonctionnement « éco » est plus lent, mais consomme moins d’énergie.

Nous restons tout de même dans l’appareil haut de gamme puisque le BotVac Connected, dont la sortie est prévue pour fin 2015, sera proposé à un prix de lancement de 749 €.

Smarter : machine à café et bouilloire pilotables à distance

Smarter est une société spécialisée dans les machines à café et bouilloires pilotables à distance en Wi-Fi. Ainsi, ce fabricant avait déjà présenté son Smarter Coffee, une machine à café programmable à distance, ainsi qu’une bouilloire connectée, la iKettle.

L’IFA 2015 était l’occasion de présenter la version 2.0 de la bouilloire iKettle. Cette iKettle 2.0 est une bouilloire de 1,8 Litre, qui communique en Wi-Fi comme la version précédente, afin de pouvoir être pilotée par l’application mobile sur Android et iOS.

ikettle 2.0

Elle embarque de nombreuses nouvelles fonctions, permettant par exemple de caler la mise en route de la bouilloire le matin au réveil ou le soir en rentrant du travail, afin de pouvoir profiter d’un bon thé pour démarrer la journée ou pour se relaxer en arrivant chez soi. Parmi les possibilités annoncées par Smarter, il y a le mode « Early Bird », où la bouilloire iKettle surveillera en permanence les conditions de circulation en temps réel pour faire chauffer l’eau plus tôt les jours où cela s’avère nécessaire.

Les amateurs de thé apprécieront également la possibilité de choisir exactement la température voulue pour l’eau dans une gamme de 20 à 100°C, même si cette fonction existe déjà sur certaines bouilloires non connectées. Prévue à la vente en octobre 2015 pour l’Angleterre, la iKettle 2.0 sera également proposée en Europe à un prix avoisinant les 140€.

La Smarter Coffee Machine, déjà présentée lors d’autres évènements, est elle aussi connectée en Wi-Fi et propose des fonctions multiples : elle mout elle-même les grains de café à la demande, et permet de préparer de 1 à 12 tasses de café, en choisissant l’intensité de son arôme. Bien sûr, le tout peut être sélectionné par l’application smartphone tablette qui communique avec la machine par sa connectivité Wi-Fi.

Tout comme la iKettle, la machine intègre des fonctions permettant de proposer le café dès le réveil ou dès le retour du travail (et pourquoi pas dès l’arrivée des employés, en imaginant cette cafetière utilisée à l’espace détente d’une entreprise ?).

Smarter Coffee

Outre la commande par smartphone, cette cafetière intelligente dispose d’un écran LCD permettant de l’utiliser en local. Elle intègre un capteur d’eau qui permet de recevoir une alerte si le niveau d’eau est trop faible.

Également disponible en octobre 2015, la cafetière Smarter Coffee sera proposée à un prix d’environ 250€.

Panasonic présente la maison du futur

C’est un pan de l’IFA qui a été très couvert par les médias même non spécialisés dans la domotique, car c’est le type d’exposition qui est très évocateur et qui fait généralement beaucoup d’effet.

Panasonic a présenté un concept de maison connectée. Ici, pas de produits en particulier, ni d’annonce de dates ou de prix : juste une démonstration de ce que la technologie déjà est capable de faire aujourd’hui, tout en donnant une idée de ce qui pourra être proposé au grand public d’ici 5 à 10 ans.

La cuisine du futur présentée par Panasonic est un ensemble de technologies mises au service de l’utilisateur. Un système de haut-parleur et de microphones avec reconnaissance vocale permet de simplement parler pour donner l’ordre à la cuisine de servir une certaine quantité d’eau ou de mettre en route la plaque de cuisson, le tout en recevant un retour vocal indiquant ce qui a été déclenché par la commande de l’utilisateur.

La démonstration comportait également une vidéoprojection au mur, pouvant montrer le contenu du frigo, ou proposer une recette selon le contenu du frigo ou le goût des personnes étant présentes.

D’autres types de pièces étaient présentés dans la maison du futur de Panasonic. Je vous invite à les découvrir sur cette vidéo du site 01.net :

IFA 2015 : bienvenue dans la maison du futur… par 01net

Beaucoup de technologies présentées existent déjà sous différentes formes, mais ce qui était particulièrement impressionnant lors de la démonstration, c’est la capacité du système à analyser ce qui se passe et à proposer une réponse complètement adaptée.

Le futur de la domotique passera sans nul doute par des intelligences artificielles et autres algorithmes d’analyse de plus en plus perfectionnés. Le tout étant connecté à Internet (par exemple pour trouver des recettes) et permettant ainsi l’accès à une quantité phénoménale de données, proposées au moment opportun pour faciliter la vie quotidienne.

Restent les habituelles questions de vie privée (interrogation du Cloud, envoi de données…), et l’aspect pratique de la mise en place générale (à quel prix, quels travaux mettre en œuvre, etc.).

Logitech présente ses nouvelles télécommandes Harmony

Les télécommandes Harmony de Logitech sont des télécommandes universelles proposant un écran tactile. Pour tout ce qui est domotique, c’est souvent le smartphone et la tablette qui font office de télécommande permettant le contrôle des éléments de l’installation. Les Harmony de Logitech est sont quant à elles capables de piloter tous les équipements Hi-Fi, ce que ne peut en principe pas faire un smartphone (c’est cependant possible en ajoutant une passerelle infrarouge pilotable par navigateur web).

La présence de Logitech à l’IFA est plutôt une surprise, car il était question pour ce constructeur d’arrêter la conception de télécommande pour se diriger vers d’autres types d’appareils.

Logitech Télécommande Harmony et hub

L’objectif de Logitech est de proposer trois télécommandes pilotant aussi bien les éléments audio / vidéo que les objets connectés en Bluetooth. Trois télécommandes ont été présentées :

  • La Harmony 950, communiquant en infrarouge ;
  • La Harmony Elite, modèle qui communique en Wi-Fi avec un Hub Harmony Home, un boîtier pouvant contrôler des appareils en Bluetooth et en infrarouge ;
  • La Harmony Companion, version équivalente à la Harmony Elite (aussi vendue avec le Hub Harmony Home), mais ne disposant pas d’écran tactile.

À noter : le Hub proposé par Logitech est également pilotable via un smartphone ou une tablette en parallèle de la télécommande.

Déjà commercialisées par Logitech, les télécommandes sont au prix de 249 € (Harmony 950), 349 € (Harmony Elite avec hub) et 149 € (Harmony Companion avec Hub).

La vision de la maison connectée par Samsung avec le hub SmartThings

Samsung présentait ses innovations en matière d’appareils mobiles (y compris la montre connectée « Gear S2 »), mais également sa proposition pour la domotique : le hub SmartThings.

En effet, le géant Sud-coréen qui rivalise avec Apple a acquis l’an dernier la société SmartThings, conceptrice d’un hub servant de point central de communication entre les appareils mobiles et les objets connectés.

SmartThings hub

Le SmartThings Hub 2.0, nouveauté présentée à cet IFA 2015, est compatible avec iOs et Android, dispose d’une batterie permettant de fonctionner 10 heures en cas de panne et courant et fonctionne de manière totalement indépendante du cloud.

Avec ce hub, les utilisateurs pourront contrôler divers éléments (lumières, verrous connectés…) depuis leur smartphone. D’autres détecteurs sont également prévus, ils seront proposés dans des prix entre 30 et 55 $.

Cette version 2 du hub SmartThings est proposée pour la somme de 99 $. Pas d’information pour l’instant sur une éventuelle version proposée en Europe. Cela reste tout de même une solution à suivre de très près !

SmartThings hub accessoires

Conclusion

Que d’éléments intéressants dans cet IFA 2015. Un constat général est que les mobiles et les tablettes font désormais partie de l’ADN des objets connectés grands publics. D’ailleurs, en marge de ce qui a été évoqué dans cet article, il y avait énormément d’annonces qui gravitaient autour des appareils mobiles : smartphones, tablettes et même smartwatches. Une chose est sûre, les solutions domotiques et les objets connectés qui rencontrent le succès à l’avenir seront intimement liés à ces appareils mobiles pour leur fonctionnement.

0
0
Pierre

Technophile, ludophile et bidouilleur dans l'âme, j'aborde les nouvelles technologies avec passion, curiosité et ouverture d'esprit. Je faisais partie de l'équipe de Planète Domotique de juin 2013 à mai 2017, d'où l'écriture de nombreux articles de blog pendant cette période.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *