Utiliser un lecteur RFID réseau pour le contrôle d’accès

Dans cet article, nous allons vous présenter une étude de cas. Nous allons nous baser sur la demande de l’un de nos clients pour vous présenter les produits que nous lui avons proposé.

Le service technique d’une municipalité nous a contacté pour pouvoir gérer facilement le contrôle d’accès à un gymnase.

Le besoin était de permettre une ouverture par badges suivant des plages horaires précises.

Par exemple, le club de badminton devait avoir accès au gymnase le lundi de 18h à 20h, le club de basket de 20h à 23h tous les jours de la semaine.

Et les collèges devaient pouvoir accéder au gymnase toute la semaine, du lundi au vendredi de 8h à 18h.

Même si la commune n’est pas celle concernée dans ce planning (notre client n’a pas souhaité être cité dans l’article), voici à peu près à quel casse tête nous avions à faire concernant les droits d’accès :

planning Gymnase

Pas moins d’une vingtaine de badges différents avec des identifications et des plages horaires précises.

L’autre besoin indispensable était de pouvoir faire des dérogations à distance pour permettre à l’équipe technique de la commune de gérer les accès exceptionnels sans avoir à se déplacer jusqu’au gymnase.

Le gymnase était déjà pré-équipé d’une serrure électrique, nous n’avons donc pas eu à gérer ce point.

Lorsque le client nous a soumis ce projet, nous avons immédiatement proposé le SC100-RFID

Ce produit n’est pas toujours vu par nos clients comme une solution simple, c’est pourtant une excellente solution de contrôle d’accès communicant sur réseau Ethernet et donc avec un peu de configuration sur Internet.

Le SC100-RFID est surtout un produit d’un excellent rapport qualité prix quand nous voyons les possibilités de celui-ci pour un prix qui ne dépasse pas 200€.

scr100

Pour ne rien gâcher le design est moderne et il dispose de toutes les sécurités (anti-vandalisme, gestion d’alarme, contrôle de fermeture de la porte…)

Même si nous n’avons pas eu besoin de l’utiliser, le SC100-RFID permet aussi de connecter des lecteurs RFID supplémentaires, comme par exemple le Digicode extérieur avec contrôle d’accès via carte sans EM ZKT_KR202E.

Au déballage, le SC100 dispose de l’ensemble de la connectique et des outils permettant de le mettre en route rapidement :

2015-07-01 18.11.21

Une carte RFID EM125Khz est fournie. Pour pouvoir avoir le nombre de badges ou cartes de votre projet, vous pourrez acheter les produits suivants :

Le SC100 est compatible avec de nombreux logiciels, mais nous allons l’utiliser avec le logiciel ZKAccess de l’entreprise ZKTechnology, spécialisée dans les produits de contrôle d’accès le logiciel ZKAccess est très très bien pour le type d’utilisation que nous recherchons.

Le logiciel peut être téléchargé à l’adresse suivante : http://www.zkaccess.com/Software.aspx

Il faut impérativement prendre la version ZKAccess 3.5, le logiciel en version 5.2 n’étant pas compatible.

Le logiciel est disponible en multilangues, mais la traduction du français n’est pas terrible. Nous vous proposons donc une traduction française un peu plus complète ICI.

Les traductions étant plus contextuelles et surtout le chinois ayant été remplacé par de l’anglais (pour les messages d’erreur par exemple).

Pour installer ce fichier de langue, il suffit de décompresser le contenu de l’archive ci-dessus dans le répertoire de ZKAccess.

Lors de l’installation, il n’est pas nécessaire d’installer le Driver Fingerprint.

Une fois le logiciel installé, il suffit de le lancer pour accéder à une boite d’authentification.

Attention, il est très important de redémarrer l’ordinateur à la fin de l’installation, sinon la communication peut être défectueuse.

Le Nom d’utilisateur et le Mot de passe sont admin/admin :

163858

Les utilisateurs et mots de passe se changent facilement depuis le menu Système du logiciel.

Vous aurez alors accès à l’écran d’accueil du ZKAccess :

163919

En premier lieu il faut définir les zones correspondant à l’endroit ou est installé le matériel.

Dans notre cas par exemple, il pourra y avoir une zone par Gymnase, une zone pour les autres locaux …

Pour définir une Zone, il suffit de cliquer sur Zone (à gauche) puis sur Ajouter :

2015-07-07_093256

Il suffit de donner un nom à la Zone ainsi que la Zone Parent :

2015-07-07_093217

Maintenant, nous allons ajouter l’appareil SC100.

Cliquez sur Appareil, puis sur le bouton Ajouter :

2015-07-03_164901

La boite de dialogue de configuration s’ouvre, et il vous suffit de renseigner les paramètres comme indiqués ci-dessous :

2015-07-07_102312

Il faut donner un nom (très utile si vous avez plusieurs SC100 à gérer), et choisir le Type d’appareil. Pour le SC100, c’est le type Standalone SDK Machine qu’il faudra choisir.

Je vous conseil de cocher la case « Effacer les données de l’appareil lors de l’ajout » pour réinitialiser l’appareil lors de la première connexion…

Lors de l’installation, l’adresse par défaut est 192.168.1.201, vous pourrez la changer ensuite (par exemple pour gérer plusieurs Gymnases 😉 … ou d’autres bâtiments).

Vous pouvez cliquer sur le bouton Tester pour vérifier la connexion ou OK pour enregistrer les données de configuration.

Maintenant que le matériel est installé, nous allons devoir configurer les tranches horaires pour configurer les droits d’accès au gymnase.

Pour cela, il suffit de cliquer sur « Tranches horaires ». Par défaut une tranche horaire 24H/24 est définie, elle correspond à une autorisation d’accès permanente.

Nous verrons ci-dessous que de toute façon les droits sont définis badge par badge et qu’il n’est donc pas obligatoire d’utiliser cette tranche horaire d’accès permanent.

2015-07-07_134031

Comme nous l’avons dit au début de l’article, nous souhaitons faire des droits d’accès pour les différentes associations, par exemple le badminton :

2015-07-07_133643

Vous pourrez définir autant de plage horaire que vous le souhaitez. Cependant le SC100 ne supporte que 50 plages horaires différentes. Vous ne pourrez donc utiliser que 50 plages pour vos droits d’accès (50 plages ne veut pas dire 50 utilisateurs, puisque plusieurs utilisateurs peuvent être autorisés sur la même plage horaire).

Maintenant que les plages horaires d’accès sont définies, nous allons créer les utilisateurs.

Toujours le même principe, sur le coté droit, nous choisissons « Personnel » et nous cliquons sur Ajouter :

2015-07-07_135811

Une boite de dialogue s’ouvre pour configurer un nouvel utilisateur :

2015-07-07_135659

On renseigne les données de base (Nom, Prénom…) et le « Numéro de carte« . Ce numéro de carte correspond en fait à l’authentification du badge RFID de l’utilisateur.

Il y a un petit dessin avec une carte juste à coté du champ. Il suffit alors de cliquer sur ce dessin pour passer l’appareil SC100 en mode lecture de badge. Il transmettra l’identifiant du badge au logiciel ZKAccess.

À chaque fois que vous allez agir sur des données qui doivent être transmise au SC100, une petite boite de dialogue s’affiche sur l’écran vous invitant à synchroniser les données :

2015-07-07_140204

Il suffit de Synchroniser une seule fois quand vous avez terminé toutes les opérations pour que le SC100 soit à jour avec l’ensemble des badges autorisés et les droits d’accès de chaque utilisateur.

2015-07-07_135854

À noter, qu’à chaque fois que vous allez enregistrer le badge (ou une carte) d’accès d’un utilisateur, celui ci est ajouté dans le menu « Carte d’accès ». Vous pouvez alors très facilement supprimer un badge qui n’a plus lieu d’être.

Nous avons défini les tranches horaires pour les accès, les utilisateurs, les badges RFID, il ne reste plus qu’à combiner tout cela grâce au menu « Niveau d’accès » :

2015-07-08_115402

Nous pouvons ajouter plusieurs niveaux d’accès (pour définir tous les utilisateurs de la tranche horaire Badminton par exemple) :

La fenêtre suivante s’ouvre :

2015-07-07_135956

Nous choisissons alors le matériel concerné par les droits d’accès (ici le SC100) la tranche horaire (en haut à droite) et la liste de tous les utilisateurs qui sont soumis à cette tranche horaire.

Une dernière synchronisation de l’appareil et voilà… c’est fini, le SC100 est autonome et traite l’authentification de tous les utilisateurs avec contrôle et verrouillage de l’accès en dehors des heures autorisées.

Comme vous pouvez le voir, le SC100-RFID est un excellent produit de contrôle d’accès à un prix très raisonnable si l’on tient compte de ses fonctionnalités. Nous pouvons lui ajouter des lecteurs supplémentaires communiquant en protocole Wiegang.

L’utilisation de badges standard au format EM125khz en fait un produit compatible avec la plupart des solutions du marché.

A propos Mickael

Je suis passionné de Domotique depuis des années. J'ai fait du développement en informatique industrielle pendant 12 ans, et un jour ... je me suis lancé ! J'ai créé ma boutique de vente en ligne : https://www.planete-domotique.com

A voir aussi

Lecteur biométrique

Transformer un lecteur biométrique en lecteur d’empreinte digitale Z-Wave

Savez-vous ce qu’est un lecteur biométrique ? Présent depuis plusieurs années sur nos smartphone et …

19 commentaires

  1. il existe des softs de gestions tourant sous linux en WEB ça facilite grandement la modificatio et la maintenance d’un tel produit

    Merci

    • Bonjour,

      Il existe surement des softs sous linux, le SC100 est une référence.

      Le SC100 dispose de plus d’un serveur web qui permet toutes ces manipulations, mais de manière beaucoup moins intuitive qu’avec le logiciel ZKAccess.

      Cdlt

      Mickael

  2. Merci Mickael pour cette découverte.
    Pour le contrôle d’accès un PC est obligatoire.
    N’existe t’il pas de modèle stand alone. Le pc ne serait utile que pour la programmation des utilisateurs et des plages ?

    Merci
    Martial

    • Bonjour,

      Le PC n’est utile que pour la configuration du SC100. Une fois configuré, il n’est plus utile de laisser le logiciel démarré, le SC100 est parfaitement autonome 🙂

      Le logiciel permet simplement de gérer les droits, mais une fois la synchronisation effectuée, plus besoin du PC.

      Cdlt

      Mickael

  3. Bonjour, ce système est assez intéressant par rapport à son prix, en revanche d’un point de vu sécurité sur un accès extérieur, même si on peut le relier à une alarme, je le trouve trop léger …

    Cdlt.

    Julien.

  4. Comment integrer a nos systemes domotiques ? (API, etc….). Bizarre que vs n abordiez pas le sujet sur un site dedié a la domotique. Merci pr votre retour.

  5. Bonjour Ekinox,
    Nous abordons des aspects de la domotique très diversifiés. Cet article propose une solution de contrôle d’accès tout-en-un qui peut être déployée indépendamment d’un système domotique. Même s’il est probablement possible, en creusant un peu, d’adapter ce système à un serveur domotique, nous n’avons tout simplement pas abordé la solution sous cet angle dans cet article.

    À côté de ça il existe des systèmes de contrôle d’accès qui peuvent être directement intégré dans un système domotique, par exemple le lecteur RFID Z-Wave : https://www.planete-domotique.com/blog/2013/08/07/tag-reader-de-benext-un-clavier-et-lecteur-rfid-z-wave-compatibles-eedomus/
    L’article portait sur une version BeNext du lecteur RFID, dorénavant c’est le fabricant Zipato qui propose ce module Z-Wave : https://www.planete-domotique.com/clavier-lecteur-de-badge-rfid-avec-badge-inclus-zipato.html

  6. Bonjour,

    Ce lecteur intègre t’il les logs des accès ? Pour savoir qui est passé et à quelle heure ?

    Merci

  7. Bonjour

    Super présentation de se produit je suis particulièrement intéressé mais il me manque encore quelque détail.

    J ai actuellement une fibaro hc2 qui gérer mon alarme je souhaiterais me service de se produit pour armer et désarmer .

    J ai vue sur le site un diagramme ou l on pouvait connecter des détecteur de porte je voulais savoir si il y avait des sorties relay ou autre afin de le connecter à un module universel de chez fibaro.

    Dans l attente de votre retour.

  8. Bonjour et merci pour ton tuto très complet. On va tester tous ça et voir ce que ça donne :).
    Antoine.F

  9. Bonjour,

    Tres interessant systeme mais qu’en est-il du cablage et des aspects materiel? Comment le sc100 est-il relié au lecteur de badge et a la gache?

  10. Merci pour ce tuto très détaillé, c’est super.

  11. Dans le cadre de l’installation de la fonction Alarme sur Vera, il fallait trouver un moyen d’activer et de désactiver mon alarme facilement. J’ai donc acheté le lecteur RFID (assez bon marché) qui a l’origine sert à commander une gâche electrique.

  12. Bonjour,

    Je suis adjoint au sport dans une commune de 6700 habitants et je suis intéressé par la solution.
    Je vous communique mon adresse mail pour disctuer d’une possible implémentation dans notre commune.

    Merci d’avance,

    Olivier

  13. Serrurier Paris 18

    Nous avons besoin de ce genre de systèmes de contrôle d’accès. Je vous remercie pour le tuto je vais tester votre démonstration sans faute. Merci beaucoup pour le partage.

  14. Bonjour,

    Je suis à la recherche d’un système équivalent pour une salle de sport associative.

    Peux-t’on mettre des limites de dates sur les accès (le temps qui correspondrait à l’abonnement de la personne) pou ensuite refuser l’accès?

    Peux-t’on avoir l’affluence en fonction des heures ?

    En ce qui concerne le câblage avec la porte (électro aimant) comment faire le lien ?

    Par avance merci

  15. Grâce à la technologie RFID, nombreuses sont les solutions offertes en ce qui concerne le contrôle d’accès, avec des systèmes de simple fermeture ainsi que des solutions complexes et hautement sécurisées: les lecteurs de badge, les empreintes digitales…Et avec un lecteur RFID, sachez qu’il est aussi possible de bénéficier de tous ses avantages sur les décomptes de salaire ou sur les terminaux de gestion de temps.

  16. Bonjour
    Merci pour la présentation, j’ai un projet dans ce sens et je voudrai l’essayer mais le soucis je réside en côte d’ivoire et je ne sais pas comment me le procurer et enfin je voudrais savoir le prix de tout le complet avec le logiciel, est ce qu’il est possible de personnaliser l’interface ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *