Tutorial enOcean : le principe des profils EEP

La technologie enOcean fait son bonhomme de chemin. Une technologie « sans fil ni piles », qui allie à la fois les avantages d’une technologie radio (simple à déployer, pas de contraintes filaires) et les avantages d’une technologie sans pile (maintenance très réduite après l’installation et l’aspect écologique). Pour plus d’informations sur cette technologie, vous pouvez lire ou relire notre article de présentation de la technologie enOcean.

Cette technologie est de plus en plus adoptée et nombreuses sont les box domotiques capables de la faire fonctionner :

Forcément, comme la technologie est plus répandue, cela soulève plus de questions sur le fonctionnement. C’est l’occasion de détailler le fonctionnement de cette technologie dans cet article. Gageons que cela vous permettra de démarrer avec enOcean ou de résoudre d’éventuels problèmes qui pourraient se présenter !

Carte d’identité d’un équipement enOcean et profil EEPEEP enocean

La technologie enOcean a été conçue pour être exploitable de manière très simple. Cependant, pour pouvoir ajouter tous types d’appareil et résoudre d’éventuelles anomalies de données manquantes, il est nécessaire de bien comprendre comment la communication est effectuée et surtout de quelle manière nous pouvons trouver une donnée qui manquerait.

Pour faire fonctionner un module enOcean, deux données sont nécessaires, elles forment la carte d’identité de l’équipement enOcean sur le réseau :

  • Un code radio unique et individuel, c’est ce qui permet notamment à notre module d’être distingué de modules identiques ou même de modèles différents et qui auraient la même fonction.
  • Un profil EEP, EnOcean Equipement Profile (profil d’équipement enOcean) qui indique quel est le type de données transmises par l’appareil. Le rôle de ce profil EEP est crucial car il permet au récepteur enOcean de bien comprendre quelles sont les trames émises par l’appareil et donc de bien les interprêter.

La plupart des box géreront directement l’ajout des modules enOcean, en récupérant le code radio.

Contrairement au Z-Wave par exemple, il n’y a pas d’association « fermée » entre le contrôleur et les périphériques : un capteur enOcean envoie ses informations en diffusion globale. Vous pouvez l’ajouter sur autant de récepteurs enOcean que nécessaire.

Par exemple, dans l’eedomus, après avoir appuyé sur le bouton apprentissage d’une sonde, son code radio apparaît dans la barre de statut en haut de l’écran de l’interface. Il suffit de cliquer sur ce code radio pour être guidé sur la page de définition du nouveau périphérique avec le code radio pré-rempli (et le profil EEP également s’il est transmis par l’appareil).

EEP sur l'eedomus

Autre exemple avec la Zibase : il suffit de créer une définition de périphérique capteur enOcean, de cliquer sur « capture d’identifiant » et de cliquer sur le bouton d’apprentissage de la sonde. Là encore, l’EEP sera automatiquement ajouté s’il est transmis par l’appareil.

EEP sur Zibase

Notez que pour la Zibase comme pour l’eedomus, la description en anglais de ce que signifie l’EEP est fournie.

Pour l’EEP, trois cas de figure :

  • Le profil EEP correct est reconnu et saisi d’office. C’est le cas le plus courant, et c’est parfait, nous n’avons plus rien à faire, les données sont directement exploitables !
  • Un profil EEP est reconnu par le contrôleur, mais il ne correspond pas au type de module. Il va donc falloir le modifier.
  • Aucun profil EEP n’est reconnu. Il va donc falloir trouver le bon profil et le saisir.

Vous trouverez par exemple le dernier cas se présenter pour des produits ElTako, qui sont parfaitement compatibles enOcean mais ne communiquent pas directement leur EEP. Rien de bloquant cependant, il suffit de saisir le bon EEP.

Ce que contient un profil EEP

Venons-en au vif du sujet : comment est constitué un profil EEP et que contient-t-il ?

Un profil EEP c’est une série de 3 valeurs qui contiennent trois données différentes. Par exemple, voici l’EEP d’une sonde de température :

A5 02 04

« Sonde de température avec des valeurs de -10°C à 30°C »

Les valeurs EEP sont au format hexadecimal, elles peuvent être écrites avec les chiffres de 0 à 9 et les lettres de A à F. Chaque élément contient 2 caractères maximum

Décortiquons les trois valeurs de cet EEP :

  1. A5 : RORG. Cette première valeur indique le type de message radio. Par exemple ici le message radio émis par l’appareil est sur 4 octets.
  2. 02 : FUNC. La fonction de base de l’appareil. Détermine si l’appareil est un détecteur, un capteur, une sonde, un interrupteur, etc. Ici 02 signifie que c’est une sonde de température.
  3. 04 : TYPE. Caractéristiques précises propres à l’appareil. Par exemple pour ce capteur de température, 04 signifie que les valeurs possibles sont de -10°C à 30°C.

La valeur du RORG peut indiquer que le message radio est sur 1 bit, 4 bits, qu’il est sécurisé, etc. Elle est essentielle car tout le décodage du message repose sur elle.

Voici quelques exemples de ces valeurs. Le ORG est l’ancienne version du RORG, encore conservé pour des raisons de compatibilité, mais vous le rencontrerez probablement peu souvent. La valeur à saisir dans le champ est celle de la colonne RORG.

Télégramme RORG ORG Description
1BS D5 06 Communication sur 1 octet
4BS A5 07 Communication sur 4 octets
VLD D2 =RORG Données à longueur variables
MSC D1 =RORG Données spécifique au constructeur

La partie FUNC permet ensuite de savoir quel est la fonction de l’appareil. Les FUNC sont définies en fonction du RORG qui les précèdent. Par exemple, pour une valeur FUNC de 02, avec la combinaison RORG-FUNC [F6-02] il s’agit d’un interrupteur bistable, tandis que [A5-02] est une sonde de température. En bref, saisir un FUNC n’a de sens qu’une fois que le RORG est lui-même saisi.

Voici quelques exemples de combinaisons RORG-FUNC courants, il en existent beaucoup d’autres.

RORG-FUNC Description Description anglaise (spécification)
D5-00 Contacts et interrupteurs Contacts and Switches
A5-02 Sondes de température Temperature Sensors
A5-04 Sondes de température et humidité Temperature and Humidity Sensors
A5-05 Sonde baromètre Barometric Sensor
A5-06 Capteur de luminosité Light Sensor
A5-07 Détecteur de présence Occupancy Sensor
A5-08 Capteur de luminosité, température et présence Light, Température and Occupancy Sensor
A5-09 Capteur de gaz Gas Sensor
A5-30 Entrée numérique Digital Input

La valeur de TYPE est elle aussi indispensable car elle permet tout simplement de préciser la nature de la valeur transmise par le capteur.

Pour reprendre notre exemple de capteur de température, nous avons une gamme de valeur étendue sur 40°C. La valeur de TYPE permet de savoir où commence et se termine cette gamme de températures mesurées. Voici quelques exemples de type possible pour un capteur de température (parmi de nombreuses autres possibilités).

RORG-FUNC-TYPE Fonction (FUNC) Type
A5-02-02 Sonde de température Gamme de valeurs de -30°C à +10°C
A5-02-03 Sonde de température Gamme de valeurs de -20°C à +20°C
A5-02-04 Sonde de température Gamme de valeurs de -10°C à +30°C
A5-02-05 Sonde de température Gamme de valeurs de 0°C à +40°C

Tout comme FUNC dépend du RORG qui le précède, l’information contenu par la valeur TYPE dépend du reste de l’EEP. Ainsi pour les capteurs de gaz, cette valeur ne définit pas une gamme, mais détermine quel est le gaz mesuré par le capteur :

RORG-FUNC-TYPE Fonction (FUNC) Type
A5-09-02 Capteur de gaz Détecteur de CO – 0 ppm à 1020 ppm
A5-09-04 Capteur de gaz Détecteur de CO2 (dioxyde de carbone)
A5-09-05 Capteur de gaz Détecteur de COV (Composé organique volatil)
A5-09-06 Capteur de gaz Détecteur de Radon
A5-09-07 Capteur de gaz Détecteur de Particules
A5-09-08 Capteur de gaz Détecteur de CO2 pur
A5-09-09 Capteur de gaz Détecteur de CO2 pur avec détection de coupure de courant

Certains couples RORG-FUNC n’ont qu’un seul TYPE possible. Par exemple, la combinaison D5-00 correspond à un contact binaire simple.

RORG-FUNC-TYPE Fonction (FUNC) Type
D5-00-01 Contacts et interrupteurs Contact à une seule entrée

N.B. : dans l’eedomus, vous trouverez en plus un champ « shortcut« . Celui-ci est utile si un seul détecteur enocean transmet plusieurs valeurs. Par exemple, pour un capteur d’humidité et de température, il faudra créer une première définition du capteur avec le raccourci TEM qui enverra uniquement la température et une seconde définition (identique au niveau de l’identifiant radio et de l’EEP) avec le raccourci HUM pour envoyer la valeur d’humidité relative.

shortcut eedomus Enocean

Comment trouver le profil EEP ?

Dans la majorité des cas de figure, l’EEP va être reconnu par la box. Dans le cas où il ne serait pas reconnu, ou s’il vous manque des informations, voici plusieurs pistes vous permettant d’obtenir le fonctionnement voulu.

L’EEP est généralement indiqué sur la notice ou sur le produit lui-même.

Prise gigogne nodon numéro EEP

Exemple de code EEP présent dans la notice de la prise enOcean Nodon.

EnOcean : EEP sur le VEREOSC

Exemple de code EEP au dos du détecteur de présence pour plafond VERE.

Sur notre boutique, l’EEP est généralement indiqué dans les caractéristiques technique de l’appareil enOcean (notamment lorsque l’information n’est pas présente directement dans la notice).

Si toutefois vous ne retrouvez pas l’EEP sur l’une de ces sources, vous pouvez utiliser les tableaux suivants, ou même consulter le document sur le site officiel de enOcean (cliquez sur le lien intitulé « EnOcean Equipment Profiles (EEP) »). Ce document contient l’ensemble des combinaisons reconnues officiellement par le standard enOcean (mais nécessite une compréhension basique de l’anglais). Et si vous avez tout de même un doute sur le profil EEP d’un appareil acheté sur la boutique, n’hésitez pas à contacter notre support !

A propos Pierre

Technophile, ludophile et bidouilleur dans l'âme, j'aborde les nouvelles technologies avec passion, curiosité et ouverture d'esprit. Je faisais partie de l'équipe de Planète Domotique de juin 2013 à mai 2017, d'où l'écriture de nombreux articles de blog pendant cette période.

A voir aussi

EDF Pulse 2016 : l’innovation récompensée !

Nous vous présentions fin avril trois des six start-up finalistes de la troisième édition des Prix EDF Pulse. Les …

2 commentaires

  1. Bonjour,

    Merci pour ce tutoriel qui me sera très utile.

    Je me permet de vous signaler une toute petite erreur : VLD : D2 et non D5.

  2. Bonjour St7ven et merci pour cette correction, elle a été répercutée dans l’article pour plus d’exactitude.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *