La carte IPX800 multiplie ses possibilités avec les cartes d’extension

La carte IPX800 v3 est une valeur sûre pour tout ceux qui veulent contrôler des éléments en filaire, qu’il s’agisse de contrôle de points d’éclairages, de volets roulants, ou même de diverses mesures ou détecteurs reliés à ses entrées. Le produit est de conception entièrement française et dispose de mises à jour régulières, ce qui ne gâche rien.

Petite piqûre de rappel sur le principe de l’IPX800 v3 pour ceux qui ne connaîtraient pas cet appareil : c’est une carte IP au format Rail DIN, qu’on peut placer dans un tableau électrique. Elle est reliée au réseau local via son port Ethernet, et alimentée en 12 Volts (par exemple une alimentation RAIL DIN 1,25A DR1512 ou  4,5A DR6012).

Présentation de l'IPX800

Elle propose alors diverses entrées et sorties :

  • 8 entrées digitales tout ou rien (pour relier un contact sec), permettant de brancher divers détecteurs (mouvement, ouverture, ou tout autre état binaire)
  • 4 entrées analogiques, permettant de brancher des sondes de mesure pour la température, l’humidité, etc.
  • 8 sorties relais sur contact inverseur 250v/10A, permettant la commutation de l’éclairage, le contrôle de volets roulants…
  • 8 compteurs d’impulsions (nombre d’impulsions sur les entrées digitales tout ou rien)

Elle dispose de nombreuses fonctions telles que des timers, de la programmation…

Une fois l’IPX800 installée, l’utilisateur a accès à une interface très complète accessible par navigateur web (interface accessible par PC, tablette, et également par mobile qui disposent d’une interface sur mesure) :

Interface de l'IPX800

Cette interface permet un accès direct aux différentes données relevées, aux compteurs, au contrôle des relais et également à toutes les rubriques de configuration. Le site web embarqué de l’IPX est également personnalisable par l’utilisateur, qui peut ainsi le modeler complètement en fonction de ses besoins.

Il est possible de piloter les relais de la carte en http et de récupérer les valeurs grâce à un fichier xml qui contient l’état de toutes les entrées tout ou rien et les valeurs des différents capteurs. Cette carte est ainsi compatible avec toutes les box domotiques permettant de gérer le protocole http ou la lecture d’un fichier xml. Ainsi, les appareils reliés à l’IPX800 peuvent être commandés via les scénarios d’une box domotique, et les différentes valeurs des capteurs peuvent être exploitées par ces mêmes scénarios.

Comme l’offre de produits compatibles IPX800 s’est récemment enrichie, il était temps de faire un tour d’horizon de ces nouvelles possibilités.

Notez qu’il existe aussi une version de l’IPX800 avec des entrées optoisolées. Les deux cartes sont identiques, mais l’IPX800v3i a des entrées plus permissives que vous pouvez connecter sur des contacts qui ne sont pas forcement des contacts libre de potentiel (par exemple un capteur qui délivre du 5V).

Les sondes compatibles IPX800 : température, luminosité…

Sur les entrées analogiques de l’IPX, il est possible de relier différentes sondes capables de transmettre une mesure (par opposition aux entrées tout ou rien qui n’ont qu’un état « positif » ou « négatif »).  Voici quelques exemples de sondes spécialement pensées pour l’IPX800.

Tout d’abord, le capteur de température TC100 permet la mesure de la température sur une plage de 0°C à 100°C. Il suffit de le brancher à une entrée analogique de l’IPX (où autre carte disposant d’entrée analogique).

Sonde de température pour IPX800 TC-100

Il permet par exemple de suivre la température d’un local, ou simplement de gérer un chauffage ou un climatiseur à distance.

La luminosité n’est pas forcément la donnée mesurée la plus couramment, les appareils de mesure existent mais sont moins communs que la mesure de température ou d’hygrométrie. Pourtant la luminosité peut être utile, pour réaliser un interrupteur crépusculaire (allumer la lumière quand la luminosité est trop basse ou fermer des volets roulants quand elle est trop haute), vérifier l’ensoleillement d’un panneau solaire ou encore faire du tracking d’un objet lumineux.

Le capteur de luminosité LS100 peut lui aussi être simplement branché sur les entrées digitales de l’IPX800 et transmettre une tension entre 0 et 3,3V indiquant s’il capte de la lumière visible.

Capteur de lumière visible LS-100 pour l'IPX-800

Enfin, si vous avez besoin de mesurer plusieurs données, il existe le SHT X3, un capteur d’humidité, de température et de luminosité. Les trois fonctions sont regroupées dans un seul boitier.

Le capteur d’humidité mesure l’humidité relative de 0 à 90% avec une résolution de 1% et une précision de 3%, le capteur de température mesure la température dans un intervalle de -50 à +50°C et le capteur de luminosité, identique au LS100, mesure la proportion de lumière visible de 0 à 100%. Le tout dans un boitier simple à fixer au mur pour une finition élégante. Comme il y a trois valeurs mesurées, ce capteur demandera 3 entrées analogiques sur l’IPX800. Une solution trois-en-un économique et pratique.

Capteur Humidité, Température et Luminosité  SHTX3

Les extensions de l’IPX

L’IPX propose les entrées indiquées en début d’article, et il est possible d’augmenter le nombre de ces entrées grâce aux extensions IPX.

  • Le nombre total de sorties relais sur contact inverseur 250v/10A est extensible à 32.
  • Le nombre total d’entrées digitales tout ou rien est extensible à 32.
  • Le nombre total d’entrées analogiques est extensible à 16 au total.

8 nouveaux relais et 8 entrées tout ou rien avec l’extension X-880

L’extension X-880 est d’apparence très similaire à l’IPX800, mais elle n’embarque pas de site web. Elle propose simplement d’augmenter le nombre de relais et d’entrées tout ou rien présentes sur l’IPX. L’ensemble des relais et entrées ajoutées reste contrôlable par le site web embarqué sur l’IPX800.

Extension X880 pour IPX800

Vous pouvez connectez jusqu’à trois extensions X-880  sur l’IPX (en comptant les 8 relais et 8 entrées digitales, vous atteignez ainsi le total de 32 relais et 32 entrées tout ou rien). Si vous branchez une seule extension, elle pourra être alimentée par l’IPX800. En cas de présence de plusieurs extension, il faut prévoir assez d’alimentation pour toutes les extensions.

Deux nouvelles extensions pour les entrées digitales de l’IPX800

Enfin, deux nouvelles extensions X400 ont fait leur apparition. Elles proposent d’ajouter chacune 4 entrées analogiques à l’IPX800 pour un total de 3 extensions (avec les 4 entrées analogiques présentes sur l’IPX800, nous retrouvons donc notre total de 16 extensions analogiques possibles indiqué plus haut). L’extension est à un format plus compact que l’IPX800 et l’X880 puisqu’elle a une largeur équivalente à deux modules rail DIN (37 mm).

Cette extension a été déclinée en deux versions : l’extension X400 avec des entrées analogiques classiques, et l’extension X400-CT avec des entrées pour pinces ampéremétriques. Les pinces ampéremétriques se clipsent autour d’un câble de phase électrique (où le neutre ne doit pas passer) et calcule le courant consommé avec le champ magnétique mesuré autour du câble.

Extension entrées analogiques X400 pour IPX800 V3Extension entrées pinces ampéremétriques X400-CT pour IPX800 V3

De même que pour l’extension X880, la présence de plusieurs extensions pourra nécessiter des alimentations supplémentaires. Il est possible d’ajouter à la fois des X400 et des X400CT, tant qu’il y en a au maximum un total de trois sur une IPX800.

Il existe bien sûr la pince ampéremétrique dédiée pour le X400CT.

Pince ampéremétrique pour X400-CT sur IPX800

Au final, comme vous le constatez, il est possible de personnaliser de manière assez profonde une IPX800 au besoin exact que vous recherchez !

A propos Pierre

Technophile, ludophile et bidouilleur dans l'âme, j'aborde les nouvelles technologies avec passion, curiosité et ouverture d'esprit. Je faisais partie de l'équipe de Planète Domotique de juin 2013 à mai 2017, d'où l'écriture de nombreux articles de blog pendant cette période.

A voir aussi

Lecteur biométrique

Transformer un lecteur biométrique en lecteur d’empreinte digitale Z-Wave

Savez-vous ce qu’est un lecteur biométrique ? Présent depuis plusieurs années sur nos smartphone et …

Un commentaire

  1. Bonjour Pierre

    Merci pour cette article et ce tour d’horizon sur l’IPX800.
    J’ai le plaisir de vous annoncer qu’une nouvelle extension existe depuis peu.
    L’extension X-200pH qui permet de connecter une sonde pH et une sonde Redox sur l’IPX800.

    Patrick
    GCE Electronics

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *