..:: Planète-Domotique : Le Blog ::..
eeDomus Guides et Tutoriels Tous les articles

Un cas pratique : piloter un radiateur et mesurer sa consommation avec le QUBINO 2 relais

Cette idée nous a été soufflée par un habitué du blog et de la boutique, nous avons décidé de vous la proposer à notre tour via ce tutorial.

L’idée, liée au chauffage, consiste à utiliser un seul module pour deux utilisations :

  1. piloter le radiateur via son fil pilote, et
  2. mesurer la consommation du radiateur en question.

Piloter et suivre un radiateur avec un seul module

Installation du module et de la diode fil pilote

Je ne reviendrai pas en détails sur le fonctionnement du fil pilote : je vous invite à lire pour ceci notre article sur comment piloter un radiateur via son fil pilote, ou la fiche produit de la diode fil pilote dont le principe est de convertir une tension normale en ordre fil pilote.

Il faut juste retenir ceci : un radiateur a une entrée dédiée sur laquelle nous pouvons envoyer différentes tensions qui correspondent à différents ordres.

Sur cette entrée, l’absence de tension permet d’allumer le radiateur jusqu’à la température définie sur son thermostat interne (donc un module on/off sur « OFF » va allumer le radiateur), et une tension qui passe à travers une diode fil pilote (demi-alternance positive) donne l’ordre « Arrêt ». Avec un seul relais, nous avons les ordres « Confort » et « Arrêt », respectivement correspondant à « OFF » et « ON ».

Quelques doutes ? Voici un tableau récapitulatif pour vous y retrouver.

État du relais sur le module Rôle de la diode FP Tension reçue sur le contact fil pilote Ordre correspondant donné au radiateur
OFF / Éteint (contact ouvert) La diode FP n’a pas d’effet sur la tension puisqu’elle est nulle Tension nulle Confort
ON / Allumé (contact fermé) La diode FP transforme la tension sinusoïdale en demi-alternance positive Demi-alternance positive Éteint

En d’autres termes, pour piloter un radiateur nous n’avons besoin que d’un seul relais OFF/ON. Bien sûr, il est impossible de mesurer la consommation du radiateur sur ce relais vu qu’il ne sert qu’à transmettre des ordres (si vous suivez bien, à chaque fois que le chauffage est allumé, il n’y a aucune tension sur ce relais).

Il est possible d’utiliser l’ordre « Hors Gel » (température très basse du radiateur à la dernière limite pour éviter le gel dans les tuyaux). Il suffit pour cela d’inverser la position de la diode FP et l’instruction « Éteint » est remplacée par Hors Gel.

Dans le cas d’un thermostat piloté par une box domotique, nous préférons utiliser « Éteint », car avec Hors Gel nous faisons appel à deux thermostat distincts : celui pris en compte dans la box domotique et celui propre au radiateur. Avec « Éteint », il n’y a qu’un seul thermomètre qui contrôle tout : celui dont l’information est retournée dans la box domotique

Pour contrôler notre chauffage tout en mesurant son énergie, nous allons utiliser le Module Z-Wave encastrable 2 relais avec mesure d’énergie de Qubino. Il est en Z-Wave, il dispose de 2 relais avec mesure d’énergie.

De plus, il dispose d’un bonus assez sympathique : il est possible d’y brancher une sonde de température et la température mesurée est transmise en Z-Wave au contrôleur. Donc avec ce seul module, nous pouvons faire un système de thermostat en plus d’avoir la mesure d’énergie.

Chaque relais peut commuter une charge de 920W maximum, cet usage conviendra donc pour un chauffage de 900W ou inférieur.

Le relais 1 sera directement relié à l’alimentation électrique du radiateur et nous servira donc à mesurer sa consommation. Le relais 2 nous servira à contrôler le radiateur via son fil pilote.

  • Au niveau de l’installation : la phase de l’alimentation du radiateur va être enlevée de celui-ci, pour passer par le module (en entrant par L et en sortant par Q1).
  • Le neutre du radiateur reste sur celui-ci et doit également être relié à la borne N du module.
  • Nous rajoutons un câble entre la sortie Q2 du module et l’entrée fil pilote du chauffage.
  • Il ne faut rien brancher sur I1, sinon cet interrupteur aura la capacité d’éteindre et allumer violemment le chauffage (sans passer par son fil pilote, donc équivalent à une coupure de courant).
  • On peut éventuellement brancher un interrupteur sur I2 pour un accès local aux modes « Confort » et « Éteint », mais l’intérêt d’un tel branchement est assez limité.

Brancher module pour piloter et surveiller un radiateur

Paramétrage du module dans la box domotique

Incluons le module dans l’eeDomus. Si possible, la méthode la plus simple si vous venez d’installer le module est de mettre l’eeDomus en mode inclusion puis de rétablir le courant dans le sous-circuit où sont installés le module et le chauffage. Cela parce qu’à la mise sous tension, un Qubino 2 relais non inclus dans un réseau Z-Wave se met automatiquement en mode inclusion. Sinon, un appui pendant un peu plus de 2 secondes sur le bouton S (situé au dos de l’antenne sur le module) permet également de le mettre en mode inclusion.

Le module apparaît dans l’eeDomus. Nous pouvons directement l’éditer et voir les différents canaux. Vous pouvez directement nommer ce module « Chauffage » (c’est donc le relais 1 qu’on appelle chauffage) et sauvegarder.

Ce relais 1 est branché sur l’alimentation du chauffage en On/Off, donc nous pouvons le laisser comme « lampe », ça n’a pas vraiment d’importance (éventuellement changer les icones pour qu’elles reflètent l’état On/off).

Passons au canal appellé « Interrupteur n°2 ». Celui-là, nous allons le nommer « Commande Chauffage » (ou « Fil Pilote chauffage ») et choisir son usage en fonction de cela. Choisissons donc « Chauffage » (Fil Pilote Simple).

Pilotage radiateur Qubino : réglage canal fil pilote

Après avoir sauvegardé, si vous jetez un coup d’œil à l’onglet « Valeurs », vous verrez qu’il y a bien le « Off » du relais qui correspond au radiateur en mode « Confort ».

Le « On » du relais, quant à lui, correspond au mode « Eco » par défaut. Puisqu’on a une diode FP, vous pouvez le renommer en « Éteint » et choisir l’icone adéquate (la bibilothèque d’icone, dans la catégorie « radiateur », dispose de tous les ordres possibles pour un fil pilote). Vous obtiendrez donc les valeurs suivantes :

Pilotage radiateur Qubino : réglage icones fil pilote

Je renomme aussi « Consommation relais 1 » en « Consommation Chauffage ». La consommation du relais 2, quant à elle, n’est pas significative (NS) : c’est la consommation du fil pilote, donc qui ne nous apporte pas vraiment d’information utile.

Nous obtenons donc les modules suivants :

Pilotage radiateur Qubino : tous les canaux

Nous approchons du but ! Mais deux icones ne sont pas utiles sur cet écran :

  • « Chauffage » correspond à l’alimentation directe du chauffage, or il vaut mieux éviter d’éteindre le chauffage par ce biais. En principe il sera à « On » en permanence.
  • Comme dit ci-dessus, la consommation du relais 2 ne nous est pas vraiment utile.

Ce n’est pas un problème sur l’eeDomus, où chaque canal peut être caché selon le besoin. En allant dans les paramètres du module, et en cliquant sur le canal « Commande Chauffage » (correspondant au relais 2), on peut cacher les deux canaux « Chauffage » et « Conso relais 2 » juste en cliquant sur l’icone d’œil associée :

Pilotage radiateur Qubino : réglage vues des canaux

Au final, voici le résultat obtenu :

Pilotage radiateur Qubino : canaux après personnalisation

Juste ce dont nous avons besoin : la commande du chauffage, la température de la sonde branchée sur le module, et la consommation en cours.

Mise en place du thermostat

Une fois ces manœuvres effectuées, la suite très simple avec les assistants de programmation eeDomus.

Il vous suffit d’aller dans la section « Configuration », onglet programmation et de choisir une nouvelle programmation de type « Zone de Chauffage ». Là, vous pouvez directement sélectionner le thermomètre relié au module ainsi que la « Commande Chauffage » de type Fil pilote que nous avons configuré précédemment.

Qubino : mise en place d'une zone de chauffage

Et voilà ! Une fois ce scénario sauvegardé et placé dans une pièce, vous verrez apparaître le module correspondant dans l’eeDomus, où vous pouvez directement sélectionner la température de consigne.

Qubino : Zone de chauffage sue l'interface eeDomusÉvidemment, vous pouvez ajouter les valeurs de température de votre choix, et gérer cette température sur le système d’agenda de l’eeDomus, en créant des journées-types et en les assignants au cours de la semaine, du mois, etc.

En somme, nous avons ici un système complet pour la mesure d’énergie et un système de thermostat, le tout avec un seul module !

Il y a bien sûr des possiblités d’aller plus loin, par exemple obtenir la mesure totale cumulée d’énergie. Cette fonctionnalité devrait être implantée dans le futur par eeDomus, et d’ici là, on peut envisager un système qui récupère la donnée de consommation à intervalle régulier (via l’API eeDomus) pour en faire le total. Mais ceci est une autre histoire…

S’il vous faut une puissance supérieure, il faudra passer par deux modules Qubino 1 relais, capables de commuter des charges jusqu’à 2300W.

En guise de conclusion, quelques paramétages Z-Wave qu’il est possible de faire sur le Qubino 2 relais pour optimiser le fonctionnement du module dans ce système :

  • Paramètre 10 fixé à 0 pour éviter qu’un ALL ON ou ALL OFF envoyé par un contrôleur sur votre réseau Z-Wave ne perturbe tout le système.
  • Paramètres 41 et 43 à 0 pour désactiver les rapports d’énergie venant sur le relais 2 (donc celui branché sur le fil pilote) étant donné qu’il ne sont pas utiles pour ce cas.
  • Par défaut, le module conserve l’état des relais en cas de coupure de courant, donc il n’est pas nécessaire de modifier un paramètre pour ce réglage.
0
0
Pierre

Technophile, ludophile et bidouilleur dans l'âme, j'aborde les nouvelles technologies avec passion, curiosité et ouverture d'esprit. Je faisais partie de l'équipe de Planète Domotique de juin 2013 à mai 2017, d'où l'écriture de nombreux articles de blog pendant cette période.

Commentaires

  1. Un bon exemple, très bien présenté, merci.

  2. Bonjour pensez vous ajouter à la boutique le petit connecteur pour pouvoir brancher la sonde témpérature?

  3. Bonjour,
    Nous n’avons pas prévu de proposer le connecteur, mais nous proposerons prochainement la sonde en elle-même (celle utilisée pour ce cas est une version de test). Nous espérons que nous pourrons vous la proposer le plus rapidement possible 😉

  4. Bonjour,

    Article intéressant mais juste une question, comment avez vous géré l’emplacement de la sonde de température ? Car derrière le radiateur cela doit être légèrement faussé.

    Merci d’avance pour voter réponse.

  5. Bonjour,
    Il suffit en fait d’utiliser une sonde câblée, avec 1 à 3m de câble, il est possible de les déporter suffisamment du chauffage pour que ça soit bien la température de la pièce qui soit prise en charge. Il ne faut effectivement pas mettre la sonde juste derrière le radiateur car effectivement, cela risque de fausser la mesure et de ne pas donner une bonne idée de la température ambiante de la pièce.

  6. Merci pour votre réponse,

    J’ai du mal à voir en terme de résultat esthétique avec un câble qui court le long du mur.

    A tout hasard, auriez vous une photo de votre installation ? Ca serait l’occasion pour moi de supprimer mes sondes oregon 🙂

  7. De manière générale, esthétiquement, il faut mieux en effet faire passer la sonde derrière un meuble qu’au milieu d’un mur « net » 🙂 Malheureusement je n’ai pas de photo d’installation à vous montrer, le montage a été fait dans nos locaux pour rédiger ce guide mais le tout a été démonté depuis.

  8. Bonjour,

    L’article date un peu mais il est indiqué que l’on peut faire la même chose avec 2 qubino 1 relais pour des radiateur >1000W, ou une autre solution qui permet d’avoir en même temps la gestion du radiateur « Confort et Arrêt/Délestage » par le fil pilote (pour ne pas l’abîmer), et relevé conso sur radiateur >1000W
    Ok, il existe le qubino « Fil Pilote », mais il ne remonte pas de conso, et puis, avec les thermostats « PID » virtuel des box, les agendas des box, une sonde de température, les 6 ordres ne servent plus à rien.
    Merci pour vos réponses.

  9. Bonjour,
    je suis tombé sur cet article justement en faisant une recherche pour une question précise: peut on se permettre d’alimenter le fil pilote avec la phase du radiateur ? Autrement dit, est il judicieux de le relier à un disjoncteur 16A ou 20A. Cela m’arrangerait car les fils pilotes de mes radiateurs ne sont pas reliés au tableau électrique de la maison et je pensais justement faire ainsi.
    Autre question (de « nul en électricité »): la puissance consommée par le radiateur a-t-elle dans ce cas une incidence quelconque sur le fil pilote.
    (de mémoire, il me semblait que les fils pilotes étaient reliés au tableau sur un circuit de 2A)
    Bref, faut il absolument a voir le fil pilote et l’alimentation du radiateur sur les lignes séparées ou peuvent-ils partager la même phase et le même neutre ?
    Merci pour votre réponse !

    • Bonjour,
      Aucun problème pour alimenter le fil pilote depuis l’alimentation du radiateur si celui ci n’est pas relié au tableau électrique.

      Le fait de mettre un disjoncteur de 2A permet de protéger le circuit des fils pilotes dans le cas ou tous vos fils pilotes sont liés au tableau, et éventuellement à un appareil de programmation.

      La consommation du radiateur n’aura aucune influence sur le fonctionnement du fil pilote.

      Cordialement,

      • Merci beaucoup pour votre confirmation. C’est ce que je pensais mais avec du 220V, mieux vaut ne pas se fier à un simple feeling…

  10. Bonjour,
    Je reviens a votre article que je trouve très intéressant car il adresse exactement les besoins de mon projet: gestion des radiateurs elec. en fil pilote + mesure de consommation. Le seul bémol de qubino relais 2 est son limite de puissance a 900W.
    Ms question : pour >1000W peut-on faire ce que vous avez décrit dans votre article avec un fibaro relais 2 (FGS222 2×1,5kW) au lvieu d’utiliser deux qubino relais 1 que vous proposez?
    Merci de votre réponse

  11. Merci bien pour la reponse.
    A part sa puissance élevé , est-ce que fibaro 223 fonction exactement de même façon que le qubino relais2 comme indiqué dans l’article de Pierre ? …càd même connection (q1 , q2 reliés a l’alimentation de radiateur et fil pilote respectivement, les deux alimentés par la même phase), même capacité de mesure de la consommation (sans impacte sur le fil pilote comme Julien a bien demandé)
    Autres questions (désolé, néophyte a la domotique),
    – est-ce qu’on peut faire la même chose (control fil pilote avec double relais + mesure de la conso ) sous jeedom ou il nous faut eedomus?
    Merci pour vos réponses !

    • Bonjour,

      Ce Fibaro dispose de deux relais et fonctionne sensiblement comme le module Qubino. Q1 et Q2 peuvent donc être utilisé comme l’autre module : L’un pour brancher une diode fil pilote, l’autre pour l’alimentation et donc la mesure de la consommation.

      Le fonctionnement sera le même sous Jeedom dans le mesure ou le module est reconnu par Jeedom 🙂 (Ce qui doit etre le cas)

      Vous souhaitez n’utiliser que deux ordres pour gérer votre radiateur, et ne piloter qu’un seul radiateur ? Car si vous souhaitez profiter de plus d’options (jusqu’à 6 Ordres) je vous recommande d’opter pour un module Fil Pilote de Qubino : http://bit.ly/fil-pilote

      Vous ne pourrez pas mesurer la consommation de vos radiateurs avec ce module, seulement lui donner jusqu’à 6 ordres, et l’appliquer à plusieurs radiateurs en même temps.

      Cependant, si vous souhaitez utiliser cette méthode pour de nombreux radiateurs, je vous recommande d’utiliser un module de mesure de la consommation dédié au format Rail DIN : https://www.planete-domotique.com/module-rail-din-smart-meter-de-mesure-d-energie-z-wave-plus-qubino.html

      Avec ce dernier, vous aurez jusqu’à 65A, ce qui laisse de la marge ! Le format Rail DIN est très pratique pour l’intégrer dans votre tableau électrique, surtout si tous vos radiateurs sont directement reliés à ce dernier, cela facilite les branchements 😉 !

      Il est également Z-Wave, vous pourrez donc récupérer les valeurs directement sur Jeedom ou eedomus

      C’est donc une solution plus propre et plus économique si vous avez besoin de gérer plusieurs radiateurs : Un module Fil Pilote et Un Module de mesure pour tous les radiateurs

  12. Merci pour votre tetour Lucas,
    En fait, il y a 2 seche-serviettes et 7 radiateurs a piloter; ils sont tous équipés de fil pilote 6 ordres mais ils ne sont pas reliés au tableau (a la limite je peux connecter les fils pilotes de 2 radiateurs du salon pour économiser un module). Les radiateurs à inertie haute gamme ont un thermostat intégré et la possibilité de programmation (via écran LCD). Dans un premier temps je pense a les domotiser pour la facilité de changement des programmes en utilisant toujours leurs propre thermostat proportionnel (résolution 0.1°). En suite, je vais tester le thermostat virtuel de jeedome ( a l’aide de sondes murales a acheter) afin de contrôler le chauffage de façon plus fin et plus économique. Dans tous cas, je comprends, que la fonction ON/OFF via fil pilote pour ne pas abîmer leur carte électronique est tous ce qui me faut , correct ?
    Mon intérêt pour mesurer la consommation est pour tester / optimiser le mode de chauffage (en zones ? En continue ?..) puisque mon appartement est duplex avec des espaces volumineux et connectés..
    Le qubino smart Meter que vous m’avez proposé est super malgré le fait qu’il donnera la consommation cummulée (il rappel l émetteur radio Linky) et non par radiateur. Le problème est que dans mon tableau elec les disjoncteurs des radiateurs ne se trouvents pas ensemble dans le même rangé, ça complique son installation.
    Donc, afin de piloter le fil pilote et mesure la conso, je me retrouve dans la solution de double relais (qubino/900W et fibaro 1.5kW pour le grand radiaturs du salon) de votre article initial avec le comoromis des 4 ordres.
    Ma question est si, a part la fonctionnalité réduite(2 ordres au lieu de 6), cette approche pausera d’autres risques ou problèmes.. Par example:
    est-ce que la gestion des 2 ordres on/off avec le relais2 sera aussi efficace et « doux » a la plaquette électronique que la gestion (de mêmes ordres)avec le module qubino fil pilote ?
    Est-ce que le relais qui sera dédié a la consommation (toujours ON ) peut fatiguer le radiateur (ou lui même) ou poser de risques de fiabilité avec le temps? Sera-t-il bruyant pendant son opération ??
    Merci encore de vos réponses/ conseils !

    • Bonjour,

      Il vaut mieux passer par un fil pilote si vous en avez, mais normalement éteindre/allumer le radiateur via le module ne devrait pas endommager votre radiateur. Ce n’est pas recommandé par précaution, mais cela revient à l’éteindre manuellement via l’interrupteur 😉

      Cela ne vaudra pas l’ordre fil pilote pour la douceur, mais cela fonctionnera quand même 🙂

      Pour la fiabilité, il ne devrait pas y avoir de problème avec les modules Qubino et Fibaro. Ce sont des modules robustes.

      Les modules émettent un très léger sifflement aiguë (comme tous les modules relais) qui n’est perceptible que lorsque l’on est « jeune » car avec l’age, l’ouïe se détériore et surtout sur les sons aiguës. Mais derrière une prise ou à l’intérieur d’un mur, vous ne devriez pas entendre ce léger sifflement quoi qu’il arrive 😉 !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :