Derniers articles

Présentation de EnOcean : sans fils, sans piles, sans limites

Logo EnOceanUn des premiers buts de la domotique est d’économiser l’énergie, aux côtés des objectifs de confort et de sécurité. Le protocole EnOcean va plus loin dans cet objectif en minimisant au maximum la consommation de l’appareillage domotique (interrupteurs et récepteurs). Lumière sur un protocole prometteur et écologique.

Cette technologie se base sur un concept qui tient en peu de mots : sans fil, sans pile et sans limite. Elle vise à simplifier à la fois l’installation et la maintenance d’un système domotique.

Pour relever le défi, les concepteurs de ce protocole ont décidé d’utiliser l’énergie générée par la pression du doigt sur l’interrupteur, c’est la piézoélectricité. L’exemple le plus courant de cette propriété est l’allume-gaz, qui d’une simple pression d’un doigt génère l’étincelle nécessaire à la flamme. Donc pas besoin de piles dans les émetteurs EnOcean. Ce qui, outre l’aspect économie d’énergie, rend la maintenance plus aisée – et en fait un protocole de choix pour les bâtiments éco-responsables.

Côté récepteurs et capteurs, là aussi tout est mis en œuvre pour rendre le système indépendant des sources d’énergie : ils  sont alimentés, selon les cas, par l’énergie solaire ou par l’énergie thermique. Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme ! Et lorsque les conditions ne suffisent pas à garantir la récupération d’énergie, les récepteurs garantissent une consommation minimale au repos.

Slogan EnOcean : sans fils, sans piles, sans limites

Pour l’aspect « sans fil », on retrouve une technologie plus conventionnelle, des ondes radios à 868 Mhz, qui rendent la communication possibles avec de nombreuses box domotiques. Soit par un simple dongle usb, soit une intégration native pour la ZiBASE. Les Zibase1 et Zibase2 peuvent utiliser un dongle externe pour devenir compatible avec cette technologie alors que la nouvelle Zibase PRO intègre directement un contrôleur EnOcean.

L’avantage-clef de cette fréquence et qu’elle est moins saturée que le 433 Mhz tout en offrant une portée satisfaisante (30m en intérieur, plus de 100m en extérieur).

En champ libre, on arrive facilement à atteindre une centaine de mètre sans alimentation externe, alors que des technologies comme le Bluetooth ou WiFi sont très énergivores pour des performances identiques :

 

energie_distance

Petit bémol cependant par rapport à des technologies comparables : certains modules n’ont pas de retour d’état (indication «à chaud» de l’état d’un appareil), même si l’amélioration de la norme fait apparaître de plus en plus de produits ayant cette capacité.

Cerise sur le gâteau, ce protocole est totalement ouvert, ce qui signifie qu’à l’instar du Bluetooth ou du Wi-Fi, elle peut être mise en œuvre par tous les constructeurs, mais avec tous les avantages cités précédemment (d’où le « sans limite » du slogan).

Fondé en 2001 en partenariat avec la société Siemens, la technologie EnOcean n’a cessé depuis de se développer avec aujourd’hui environ 1150 produits compatibles identifiés par la EnOcean Alliance.

Cette Alliance est en fait un regroupement d’entreprises souhaitant favoriser le développement de ce concept, on y retrouve de grands noms tel que Texas Instrument, Leviton, Osram, Siemens …

Le prix des produits étaient encore jusque la assez élevé, mais la tendance est plutôt à la démocratisation et nous ajouterons bientôt toute une gamme de produit EnOcean dans notre boutique avec des prix raisonnables si l’on tient compte du fait qu’il n’y a aucun entretien à faire, aucun besoin de pile à remplacer…

Faisons le point. EnOcean permet de faire des économies sur :

  • Son coût global ;
  • Le coût d’installation et de maintenance ;
  • Le coût des câbles ;
  • L’énergie des piles qu’on utiliserait en temps normal;
  • Et l’énergie électrique au sens plus global du terme.

Cette technologie est donc très prometteuse, et l’engouement qu’elle rencontre de plus en plus auprès des constructeurs de box domotique lui promet de beaux jours… Nous reviendrons d’ailleurs prochainement sur la compatibilité de ZiBASE avec ce protocole.

A propos Pierre

Technophile, ludophile et bidouilleur dans l'âme, j'aborde les nouvelles technologies avec passion, curiosité et ouverture d'esprit. Je faisais partie de l'équipe de Planète Domotique de juin 2013 à mai 2017, d'où l'écriture de nombreux articles de blog pendant cette période.

A voir aussi

EDF Pulse 2016 : l’innovation récompensée !

Nous vous présentions fin avril trois des six start-up finalistes de la troisième édition des Prix EDF Pulse. Les …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *