..:: Planète-Domotique : Le Blog ::..
Articles Clients Tous les articles

[DIY]Une baie informatique bon marché (et pas forcément moche en plus !)

Bonjour à tous,

Au menu aujourd’hui, la réalisation d’une baie informatique, pas chère et pouvant s’accorder avec vos meubles.
Et oui, tout le monde n’a pas forcément de garage ou de sous-sol pour placer une baie informatique afin d’y stocker sa box ADSL, sa box domotique, son NAS et je ne sais quoi d’autre qui fait peut être enrager madame à prendre la poussière alors que selon elle cela ne fait rien d’utile 😉
Aussi, si elle doit être placée dans une des pièces à vivre de votre domicile, autant qu’elle soit un minimum « jolie » ou qu’elle s’accorde avec les meubles existants…. Je parlais de la baie bien sûr, on sait bien que madame est forcément jolie 😀

Le problème aujourd’hui, c’est que les baies proposées sur le marché ne sont pas soit assez discrètes (elles sont en alu et je vous passe les détails sur les couleurs) soit ne répondent pas à nos besoins dans un budget correct.
Dans mon cas par exemple, j’ai besoin de 16U de hauteur, et un flight-case en bois qui ne se ferait pas forcément discret dans mon logement me rebute un petit peu. Et je ne parle pas des modèles alu…

Aussi après réflexion, je me suis décidé de monter ma propre baie informatique. Il faut savoir, avant de poursuivre que je ne suis pas menuisier et j’y suis arrivé.
Donc si comme moi, vous êtes un minimum bricoleur, vous pourrez y arriver. Une petite journée de travail vous attend.

Ce meuble/cette baie (vous l’appelez comme bon vous semble) m’a couté une certaine somme d’argent (hors étagères et accessoires divers) et il faudra patienter la fin de l’article pour en connaitre le montant… :mrgreen:

Les besoins :

Attaquons nous tout d’abord à nos besoins (prenez du papier, un crayon et éventuellement une calculatrice si vous n’êtes pas bon en calcul :-)).

Comme indiqué plus haut j’avais besoin de 16U de haut pour mon meuble pour y intégrer tout le monde.
L’unité de rack est une dimension fixe de 1.75 pouces, soit 44.45mm. Je vous laisse aller visiter l’article correspondant sur le site de Wikipédia pour en apprendre un peu plus.

16 Unités donc, cela équivaut à 710.41mm arrondis à 710mm. La formule de calcul est la suivante : hauteur de rack en mm = 44.45*n-0.79 avec n le nombre d’unités de hauteur. Afin de s’assurer de ne pas perdre une partie des 2 unités supérieure et inférieure (à cause des fixations du meuble), je vous conseille de rajouter 5mm de marge en haut et en bas.
Au niveau largeur, c’est du standard 19 pouces, soit 482,6mm. Je vais prendre 5mm de marge de chaque côté afin de prendre en compte l’épaisseur des rails de fixation.
Pour la profondeur, c’est simple, je prends la profondeur du plus grand des équipements à y intégrer (400mm) je rajoute un peu de marge devant (50mm) pour ne pas avoir les câbles réseau au niveau de mon switch (ou un bouton un peu exotique) qui dépassent.

Pour 16U, j’obtiens donc des dimensions utiles intérieures de 72cm (H), 49cm (L), 45cm (P). Sachant que la profondeur est la seule dimension qui peut être adaptée à vos besoins, à vous de recalculer la hauteur nécessaire en fonction du nombre d’unités que vous souhaitez.

Il me faudra aussi des roulettes pouvoir bouger le meuble facilement. Je vais opter pour des roulettes qui supportent individuellement des charges de 20kg minimum. Car avec 4 roulettes, je peux équiper ma baie de près de 80kg d’équipements… Pour la majorité d’entre nous, c’est largement suffisant.

Enfin, pour de diminuer la luminosité des LEDs des différents équipements installés, que cela fasse vraiment fini et que le petit dernier ne soit pas tenter d’aller y mettre les doigts, je placerai 2 portes vitrées fumées à l’avant. C’est optionnel, cela peut être fait bien après que votre meuble soit terminé et vos équipements intégrés, comme cela a été le cas pour moi plusieurs jours après.

Le meuble que vous aller créer ne sera très certainement pas amené à être déplacé tous les 4 matins comme c’est le cas des flight-cases étudiés pour, aussi des planches de bois de 18mm d’épaisseur en aggloméré mélaminé conviendront très bien, dès lors que le tout est bien fixé.
Cette épaisseur de 18mm, il va falloir la prendre en compte dans les dimensions de notre meuble, plus précisément pour la dimension de coupe des 2 planches supérieures et inférieures. En effet, les 2 planches de côtés seront prises en sandwich par les planches supérieure et inférieure.

Croquis

Pour 16U, j’obtiens donc des dimensions extérieures (hors roulettes) de 73,8cm (H), 53cm (L), 45cm (P).

Nous avons donc besoin de 2 planches de dimensions 7245cm (côtés) et 2 planches de dimensions 5345cm (dessus et dessous, j’ai arrondi au centimètre entier supérieur les 52,6cm correspondant à la dimension utile de 49cm + 2*1,8cm d’épaisseur de bois).

Notre liste de courses est donc la suivante :

  • 2 planches de bois dimensions 72*45*1.8cm,
  • 2 planches de bois dimensions 53*45*1.8cm,
  • de la visserie à bois (60 vis environ diamètre 4mm, longueur 16mm),
  • 8 équerres,
  • 4 roulettes,
  • 2 portes vitrées fumées + supports de fixation (optionnels, je vous conseille d’attendre la fin de la réalisation de votre meuble pour vous lancer dans l’achat de vos vitres),
  • 2 profilés de fixation spécial rack 19 pouces ainsi que les vis et écrous cage adaptés.

Les achats :

Passons maintenant aux courses. C’est bien de vouloir monter un meuble, mais sans matériaux, on va pas aller bien loin 😆

Pour les 5 premiers points, allez directement votre magasin de bricolage du coin (pour ma part, j’ai jonglé entre Mr B. et Wel… pour tout trouver).
Vous aller pouvoir trouver du bois brut en grande planches à peindre et à poncer, mais aussi, et c’est là ou vous faites du bien au portefeuille (car vous n’avez pas besoin de peinture, pinceau et ponceuse), des grandes planches de mélaminé (ou « tablettes ») peintes et prêtes à l’emploi.
J’ai par exemple trouvé chez Wel..M des tablettes de noyer de 250*50cm couleur Wenge en 18mm d’épaisseur, la même couleur que mon bureau. Il en existe aussi d’autres en gris souris par exemple.
Et le prix défie toute concurrence, car la planche coûte moins de 30€ !

Vous allez me dire, oui, mais bon, que faire avec cette planche de 2.5m de long ? 🙄
Comment je la ramène chez moi ? Comment faire pour découper aux bonnes dimensions car j’ai pas de scie-sauteuse… Et surtout combien devais-je devoir en acheter ?

Je vous réponds que là, si vous vous rappelez de mes dimensions (72 * 45 cm) et (53 * 45 cm) un peu plus haut, vous vous rappelez aussi qu’on peut jouer seulement sur la profondeur.
Vous voyez où je veux en venir ? Et oui, pour simplifier la coupe, nous allons partir sur une profondeur de meuble non plus de 45cm, mais de 50 (ca nous permettra un peu de marge à l’arrière par exemple).
De plus, les tranches des faces avant et arrière de notre meuble seront toujours habillées.
Les 50cm de la planche correspondant à la profondeur, amusez-vous maintenant à faire l’opération 272 + 253. Et oui, pile poil les 250 cm de la tablette. On s’en tire donc avec une seule planche de 2.5m pour 16U de hauteur !
Les magasins de bricolage proposant la découpe de bois, il suffit alors de leur demander, des découpes de la planche à 72cm, 72cm, 53cm et 53cm. Et vous vous retrouverez avec 2 planches de 7250 et 2 planches de 5350.

Pour les roulettes, je suis parti sur un modèle pivotant à visser supportant 20kg de charge à 3.50€ pièce.

Pour la visserie, avec du bois de 18mm d’épaisseur, prévoyez un modèle de vis à bois de 4mm de diamètre par 16mm de longueur.
Achetez aussi des rondelles adaptées au diamètre de la vis.

Pour les équerres de fixation, je suis parti sur un modèle qui permet de régler sur un côté (cf photo) afin de bien assembler les 2 planches. Il vous en faudra 8.

visserie

Pour les profilés de fixation des racks, là, pas 50 solutions, je me suis fourni en Belgique, via le tout nouveau site « flightcase-brico.com ».
Le site propose tout type d’accessoires pour monter son flight-case (bois, poignets, roulettes…) dont notamment des profilés pour fixer ses équipements.
Je vous conseille d’opter pour le modèle de profilé pour rack en aluminium à trous fixes (catégorie « 19 pouces » du site) . Petite info : il faudra percer ces profilés afin de pouvoir les fixer à notre rack. Prévoyez-donc le matériel nécessaire.

Pour ma part, en plus des 2 profilés 16U (à moins de 4€ pièce) , je me suis pris 2 profilés 4 U que j’installerai côté arrière de mon meuble, afin d’y fixer un bandeau de prises réseau.
Pour les vis de fixation et les écrous cage, optez pour les packs (vis + écrou + rondelle), plus rentables qu’à l’unité.

profilé
Dernier conseil : bien que les prix des produits soient faibles (et HT avec une TVA à 21%), essayez de grouper votre commande, les frais de ports sont élevés (c’est de la livraison avec TNT Express en 24h depuis la Belgique).
J’en ai profité pour prendre quelques étagères 19 pouces pour y poser tout ce qui n’était pas rackable afin de rentabiliser le prix de la livraison.

Enfin, essayez d’acquérir les profilés avant l’achat de votre bois, afin de vous assurer que les dimensions calculées correspondent bien au besoin et que vous ne vous soyez pas trompés dans les calculs, ça peut toujours arriver 😉

Le montage :

Ça y est, on a donc nos profilés, nos planches, la visserie, les roulettes, un tournevis, un mètre ruban, un crayon papier et une perceuse (à défaut d’une colonne, une à main fait très bien l’affaire) pour percer nos profilés, et une lime.

percageOn va d’ailleurs commencer par percer les profilés. Rien de bien difficile. Un forêt adapté au diamètre des vis à bois et permettant de percer de l’aluminium suffit. Faire 4 trous sur la tranche non percée et répartis sur toute la longueur du profilé.

Après le perçage, ébavurer à l’aide d’une lime afin de supprimer les copeaux d’aluminium restants.

Passons à la fixation des planches. Prenez une planche de faisant office de côté pour votre futur meuble. Fixez à 10cm des extrémités, sur les petits côtés, les équerres à l’aide des vis et des rondelles. Il faut que chaque équerre soit à fleur de la tranche de la planche. Faites de même pour la seconde planche.

Fixez ensuite une petite planche aux 2 grandes grâce aux équerres. Faites de même avec la dernière planche restante. Maintenant que les 4 planches sont fixées entre elles, ajustez éventuellement les écarts entre planches.

Place maintenant aux roulettes. Rien de plus difficile. Placez les à environ 5 cm de chaque bord.

fixation8On attaque alors la fixation des profilés. Assurez vous de la marge avec votre équipement le plus profond, et fixez les profilés à 5 cm (voire 6 cm si vous avez un peu de marge) à l’intérieur de votre meuble, toujours à l’aide des vis à bois. Laissez un peu de marge, pas comme moi sur la photo, en haut et en bas du profilé afin de ne pas perdre l’utilité des unités d’extrémité, car vous pouvez remarquer que les vis des équerres sont un peu encombrantes.

Si vous installez un équipement profond (et pas un passe-câble ou une simple face avant), vous ne pourrez pas le fixer.

Et voilà 😎

Votre baie est terminée. Reste plus qu’à y installer vos équipements.

supportvitreSi toutefois comme moi, vous souhaitez y ajouter des portes vitrées, procédez comme pour les profilés : achetez d’abord les charnières des vitres avant de faire fabriquer ces dernières sur mesure chez votre vitrier. Il vous faudra des vitres fumées, épaisseur 4mm à bords ronds. Pour ces dimensions de meuble, prévoyez 2 vitres de 71*24cm.

Vous obtiendrez au final une baie ne faisant pas office de cage de Faraday, fonctionnelle, pouvant plaire à madame car elle reste discrète…

Au final, combien cela m’a-t’il coûté ?

  • Le bois : 29.50€
  • La découpe du bois : 3€
  • La visserie : 5€
  • Les rondelles : 2.50€
  • Les 4 roulettes : 14€
  • Les 2 profilés 16U + 2 profilés 4U : 13.12€
  • La visserie et écrous-cages (6 lots de 8 vis+écrous+rondelles) : 20.18€
  • Les frais de port pour les profilés et la visserie + écrous-cage : 19.95€
  • Les charnières pour les 2 portes vitrées : 17€
  • Les 2 portes vitrées fumées : 48€

Soit un total dépassant d’un poil les 170€. Regardez les prix de rack/baies/flight-cases 16U (bois ou alu) sur internet et comparez… 😎

0
0
Fabien

J'ai découvert la domotique un peu par hasard en 2011. J'ai eu l'occasion de tester diverses solutions grand public ou home made. Aujourd'hui ma domotique est basée sur une eedomus avec quelques scripts développés localement.

Commentaires

  1. Hello Fabien,

    J’ai pour ma part mis aussi l’ensemble de mon installation domotique
    dans des rack, par-contre par manque de temps, j’ai investi dans du matériel de chez APC, tel que les NetShelter CX

    Et des rack sono de chez Samson

    Ces derniers sont très abordable (~ 150 euro pour le 21 U ) ;

    Voilà, mes 2U

  2. Bonjour,
    Article vraiment très intéressant. En revanche, comment avez vous géré la partie alimentation électrique et l’aération ?

  3. J’ai « commenté » trop vite… il est évident que sans fond ces problèmes sont réglés… merci de bien vouloir supprimer mes commentaires ;o)

  4. Christophe,

    Pour les NetShelters CX, je suis pas encore prêt pour le prix. Par contre, pour le rack de chez Samson, je l’avais aperçu au travers de mes recherches, mais le fait qu’il soit tout métal me tentait pas trop (pour des raisons esthétiques mais aussi techniques (possibilité de cage de Faraday)).

  5. Super plan et super matériel. En bon geek, il est bon de prendre soin de son matériel comme à la prunelle de ses yeux 😀

  6. J’hésite moi aussi à monter une baie moi-même (avec l’aide d’une personne extérieure, n’étant pas bricoleur du tout), ou à en acheter une toute faite.
    J’ai besoin de plus grand par contre, j’ai déjà 3 serveurs 5U à caser, un serveur 1U, un NAS 5 baies (DS1515+), un NAS 2 baies (DS218j), switch, routeur, Freebox, onduleurs etc…
    Je pense qu’il me faut au moins 22U et je ne sais pas quoi faire.
    Je vis en appartement et je n’ai donc pas de salle dédiée pour y mettre tout ça.
    Votre article donne envie mais les compétences freinent…
    Une baies comme je cherche j’en ai trouvé quelques une, mais entre 200 et 300€ vide sur le bon coin, ajouter à ça les étagères, les rails etc… ça monte vite en terme de tarif.

    Si vous avez des conseils, je suis preneur, merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :