Dernières nouvelles

Utilisation du contrôleur RGBW de Qubino sur l’eedomus

Nous vous avions déjà présenté il y a quelque temps le contrôleur RGBW Z-Wave de Qubino. Un micromodule compact ayant la capacité de commander 4 charges basse tension en variation d’intensité. Cela en fait un appareil idéal pour commande des bandeaux de LEDs multicolores, les fameux bandeaux de LEDs RGBW.

Le contrôleur RGBW de Qubino ajoute des couleurs à votre domotique

La mise à jour de l’eedomus d’avril 2017 a ajouté à la box la possibilité de contrôler ce bandeau de LED RGBW, comme vous avez pu le lire dans l’article correspondant. Nous allons donc aujourd’hui tester

Installation du contrôleur RGBW de Qubino sur l’eedomus

Le branchement du contrôleur RGBW nécessite un peu d’observation de votre bandeau de LED, et de bien suivre les instructions. En cas de doute, nous vous invitons à consulter la section « Installation du contrôleur RGBW de Qubino sur un bandeau de LED » de l’article évoqué en introduction. Tout y est détaillé, du repérage des différents câbles du bandeau de LED au raccordement au module, y compris l’alimentation du module.

Schéma de branchement du contrôleur RGBW de Qubino

Vous pouvez aussi consulter cette vidéo expliquant brièvement l’installation :

Une fois les branchements prêts, il nous suffit de mettre l’eedomus en mode inclusion et de le mettre sous tension. Ce module dispose de l’auto-inclusion, c’est à dire que s’il n’appartient à aucun réseau Z-Wave, il se met en mode inclusion dès qu’il est alimenté. Un premier clignotement en blanc du bandeau de LED RGBW relié au module nous indique qu’il est bien sous tension, et la LED se met à clignoter en vert.

Couleur de la LED « S » du module Signification
Clignotement rouge/vert en alternance Le module n’est pas inclus dans un réseau Z-Wave et n’est donc pas enregistré sur un contrôleur Z-Wave
Vert fixe Le module est bien inclus dans un réseau Z-Wave
Vert clignotant (1 fois par seconde) le module est en attente d’inclusion ou d’exclusion. Il est à l’écoute de l’ordre d’inclusion ou d’exclusion d’un contrôleur Z-Wave pour exécuter cet ordre.

Si l’eedomus est bien en mode inclusion, l’inclusion sera donc faite directement dès que le module est sous tension. Et le module apparaît donc sur l’interface de l’eedomus, correctement pris en compte et prêt à être utilisé !

Au cas où l’auto inclusion n’est pas possible et que le module n’est pas en attente d’inclusion (la LED clignote donc en vert/rouge) il suffit d’appuyer 3 fois en moins d’une seconde sur le bouton S pour mettre le module en attente d’inclusion.

Module RGBW sous l'eedomus

Cette première étape ne nécessitant pas davantage d’explications, passons tout de suite à l’utilisation du contrôleur RGBW sur l’eedomus.

Pilotage du contrôleur RGBW de Qubino sur l’eedomus

Après avoir nommé notre module et lui avoir attribué une pièce (autre que « Eclairage » qui est ajouté par défaut), nous le retrouvons sur l’interface de l’eedomus. Et là, nous avons deux dispositifs pour piloter le contrôleur et donc affecter le bandeau de LED RGBW qui est branché en sortie.

Vue du module RGBW dans l'eedomus

Vous l’aurez compris, nous pouvons contrôler la couleur du bandeau de LED, mais aussi son intensité lumineuse. En effet, le dispositif de droite (qui a pris le nom du contrôleur choisi lors de l’ajout du module) n’est pas un simple on/off, il propose des valeurs de variation.

Mais ce qui nous intéresse, c’est bien sûr de piloter les couleurs. Et là, effectivement, nous pouvons le faire facilement grâce à une palette de couleurs prédéfinies, allant du jaune au bleu, en passant par les différents blancs possibles, et bien sûr le vert Pomme, la couleur signature de l’eedomus.

Pilotage du module RGBW dans l'eedomus

Il y a même une macro arc-en-ciel, au nom assez explicite, qui fait une démonstration de toutes les couleurs. Si vous allez dans la programmation de cette macro, vous verrez qu’elle appelle chacune des couleurs l’une après l’autre pendant 20 secondes, puis qu’elle se répète.

Macro arc-en-ciel sur le module RGBW

Vous pouvez bien sûr accélérer le changement de couleur en diminuant le temps d’attente, mais il vaut mieux éviter de mettre un temps trop bas, car sinon cela peut saturer les communications Z-Wave, voire ne pas être pris en compte. Ne descendez pas en-dessous de 5 secondes par couleur !

En allant dans l’onglet « Valeurs » du périphérique, nous pouvons voir de quelle manière les couleurs sont calculées. Nous pouvons même cacher certaines de ces valeurs si nous n’en avons pas besoin.

Valeurs des couleurs pour le module RGBW de l'eedomus

C’est une série de quatre chiffres de 0 à 100 séparées par les virgules, et en observant bien, chacune de ces valeurs correspond à un pourcentage de variation pour chacun de ces canaux. Dans l’ordre : [Rouge, Vert, Bleu, Blanc]. Ainsi, le « Rouge » est 100% du canal rouge et 0% des autres couleurs. Le « Cyan » est 0% de rouge, 100% de vert et 100% de bleu.

Et là, vous vous dites peut-être qu’il va falloir passer par des calculs, par du tâtonnement ou par un logiciel de graphisme pour savoir quelles valeurs de pourcentage saisir dans la colonne valeur brute ? Il n’en est rien, Connected Object a tout prévu pour faciliter l’ajout des couleurs personnalisées !

Il nous suffit de cliquer sur la valeur d’une ligne existante, ou de créer une nouvelle ligne avec le bouton « Ajouter », et de cliquer sur le bouton « Couleurs ».

Bouton couleurs sur valeurs RGBW

Une fenêtre s’ouvre alors en pop-up, elle permet de sélectionner la couleur, qui est automatiquement traduite en pourcentages :

Choix de couleur dans l'eedomus

Et en cliquant sur « Utiliser », elle est ajoutée à la liste des valeurs, dans le champ adéquat. Ne soyez pas étonné si la valeur que vous venez d’ajouter se retrouve ensuite plus haut dans la liste des valeurs : les valeurs sont triées par ordre croissant, donc selon le canal rouge de 0 à 100, puis selon le canal vert de 0 à 100, et ainsi de suite.

Choix de couleur dans l'eedomus : apparition d'une couleur dans la liste

Après enregistrement, la valeur est associée au dispositif, et vous pouvez donc la sélectionner pour modifier la couleur du bandeau de LED !

Utilisation des scènes intégrées au contrôleur RGBW de Qubino sur l’eedomus

Le contrôleur RGBW de Qubino dispose également de plusieurs modes de configuration directement intégrés. En effet, il y a différents modes de variation de couleur qui permettent au bandeau de LED d’alterner entre plusieurs couleurs. Dans ces modes, nul besoin d’envoyer une instruction Z-Wave pour chacune des couleurs, ces programmations étant directement intégrées dans le dispositif.

Il y a deux paramètres qui permettent de sélectionner la scène intégrée : le paramètre 3 permet de choisir le mode de scène utilisée parmi 5 possibilités et le paramètre 4 permet de choisir la durée de la scène (durée avant répétition).

Pour lancer l’un ou l’autre de ces paramètres, il nous faut aller dans la configuration du périphérique sur l’eedomus et aller dans l’onglet « Paramétrage Z-Wave ».

Là, nous sélectionnons « Classe de commande : COMMAND_CLASS_CONFIGURATION » et « Nom de commande : CONFIGURATION_SET ». En numéro du paramètre, nous choisissons 3 ou 4 selon que nous voulions modifier le mode d’utilisation ou la durée. La taille du paramètre est 1 dans les deux cas. Quant à la valeur à indiquer dans « Valeur 1 », nous allons voir de quoi il s’agit immédiatement.

Configuration du module RGBW

Les valeurs pour le paramètre 3, choix du mode de scène, sont les suivantes :

  • 1 : mode « Ocean » (océan) – un mode qui varie entre plusieurs teintes de bleus clairs et foncés, donnant un effet aquatique
  • 2 : mode « Lightning » (éclair) – un clignotement blanc régulier correspondant à un éclair
  • 3 : mode « Rainbow » (arc-en-ciel) – alternance entre toutes les couleurs dont dispose le bandeau de LED
  • 4 : mode « Snow » (neige) – Couleurs claires, proches du blanc, avec quelques teintes de bleu s’affichant régulièrement pour donner une idée de mouvement, idéal pour une décoration en hiver
  • 5 : mode « Sun » (soleil) – Une « respiration » chaude des LEDs en utilisant le canal rouge (allumages et extinctions progressifs et réguliers)

Voici à quoi ressemblent ces scènes, en vidéo :

Le paramètre 4, comme nous l’avons vu, gère la durée de chacun des modes. Par défaut, elle est de trois secondes, ce qui est optimal avec chacun des modes, mais vous pourriez vouloir ralentir le mode (techniquement vous pouvez aussi l’accélérer en mettant une ou deux secondes, mais cette durée est assez courte et ne permet pas forcément de bien voir le mode).

Voici les durées possibles. les valeurs positives correspondent à des secondes et les valeurs négatives correspondent aux minutes.

Valeur 1 3 10 127 128 137 157 255
Durée 1 seconde 3 secondes 10 secondes 127 secondes 1 minute 10 minutes 30 minutes 128 minutes

Pour calculer la durée en minutes, il vous faut partir du chiffre 127 et additionner le nombre de minutes dont vous avez besoin. Donc [1] pour une minute donne une valeur de 128, [10] pour 10 minutes donne une valeur de 137, et ainsi de suite.

Le mode de scène demandé démarre dès qu’un paramètre n°3 est envoyé. Il n’y a pas de méthode autre pour le déclencher, donc à moins d’utiliser un système domotique disposant du paramétrage Z-Wave dans ses scénarios, il vous faudra utiliser le paramétrage à chaque fois que vous souhaiterez déclencher une scène.

À noter : si un de ces modes est interrompu (par un appui sur le contrôleur filaire, par le lancement d’une autre instruction, ou même par l’arrêt de l’alimentation au module), il n’est pas conservé. Le bandeau obéit à l’ordre qui lui a été envoyé, et pour relancer la programmation, il faut renvoyer le paramètre de son choix.

Idées d’utilisation du contrôleur RGBW de Qubino sur l’eedomus

Le fait de pouvoir modifier la couleur d’une pièce permet d’intégrer de la couleur dans vos scénarios domotiques et vos diverses programmation. Il y a de nombreuses possibilités, plutôt simple à mettre en oeuvre. Voici quelques suggestions et la manière d’y parvenir sur l’eedomus.

Utilisation avec un système d’alarme

Si votre système d’alarme est géré par l’eedomus et que les LEDs sont à un endroit qui est visible depuis l’entrée de votre maison, vous pouvez utiliser le bandeau de LED et le contrôleur RGBW de Qubino pour donner un retour visuel.

Par exemple, nous pouvons utiliser ces trois couleurs pour ces trois situations.

  • Orange quand l’alarme vient d’être activée
  • Rouge quand le système détecte quelque chose
  • Vert lors de la désactivation du système d’alarme

Pour pouvoir allumer brièvement les LEDs dans l’une de ces couleurs, il nous une macros. Le canal « couleur » du bandeau RGBW permet de choisir la couleur, mais c’est le canal principal (celui que nous avons appelé « Bandeau de LED RGBW ci-dessus » qui contient les instructions On/Off. Il nous faut donc créer une macro au niveau de ce périphérique qui allume brièvement le bandeau de LED et l’éteint juste après.

Sur l’eedomus, une macro est une succession d’états qui s’enchaîne selon des délais que vous aurez déterminé. C’est un peu comme une sorte de programmation linéaire. Chaque périphérique pilotable dispose d’un onglet « Macro » qui permet de gérer les macros liées à ce périphérique.

Le temps est définissable selon votre convenance, mais 5 ou 10 secondes sont largement suffisantes pour un signal visuel.

Macros on et off sur le module RGBW

Et nous pouvons ensuite prévoir ces actions dans un scénario de type intrusion, grâce aux trois sections « Action sur … » qui permettent de définir le comportement d’un périphérique sur les trois cas de figure : activation, désactivation et détection.

Programmation d'un bandeau de LED RGBW en cas d'intrusion

Pour l’activation et la désactivation, nous ne faisons un allumage que pendant 10 secondes car il s’agit juste de notifier l’utilisateur d’un changement du système d’alarme.

Pour la détection en revanche, nous n’éteignons pas automatiquement le bandeau de LED. Il s’allume en rouge et la sirène retentit. Si la situation redevient normale, cela passera de toutes façons soit par une désactivation du système de surveillance (et donc la LED passera au vert et s’éteindra toute seule), soit par une intervention manuelle sur la box domotique.

C’est l’idée générale qui est entièrement personnalisable selon vos besoin et selon votre systèmes d’alarme. Par exemple, nous pouvons envisager une autre couleur pour les cas où l’alarme n’est que partiellement armée, lancer un clignotement (via des macros) en cas de déclenchement de l’alarme. Ou s’il y a un temps de répit de quelques secondes entre la demande d’armement et l’armement en lui-même, indiquer aussi avec les bandeaux de LEDs que nous sommes dans ce temps de répit.

Notifications diverses de nouvelles activités

L’état de l’alarme n’est pas l’unique notification que vous pouvez afficher avec le ruban de LED RGBW. Vous pouvez l’utiliser pour être prévenu de divers problèmes, mais aussi de la réception d’un nouvel e-mail, d’une notification sur un réseau social, de l’horaire de démarrage de votre émission favorite, etc.

Notez qu’en terme de notifications visuelles, c’est un peu comme les notifications push et par SMS : il faut toujours les utiliser avec parcimonie, sous peine d’être noyé de notifications auxquelles on ne prête plus aucune attention.

Pour un allumage bref dans la couleur de votre choix, vous pouvez créer une scène dans l’eedomus. Une scène vous permet d’avoir une combinaison d’actions déclenchées ensemble. Chaque valeur de votre scène va correspondre à un groupe d’actions, configurable comme bon vous semble.

Création d'une scène sur l'eedomus

De manière similaire aux notifications pour l’alarme évoquées plus haut, nous devons d’une part spécifier la couleur choisie sur le canal « couleur », et d’autre part, utiliser une macro qui allume le ruban et LED RGBW et l’éteint au bout d’un certain nombre de secondes.

Module RGBW : scène d'allumage bref

Concernant la couleur, nous pouvons aussi utiliser une macro de clignotement en boucle, pour allumer le bandeau de LED en plusieurs couleurs en alternance. Ainsi, pour deux notifications différentes, plutôt que d’avoir deux couleurs proches, vous pourrez avoir une combinaison de deux couleurs au plus.

Clignotement jaune et bleu

Pour ces macros d’enchaînement de couleur, veillez à ne pas utiliser la ligne qui permet de lire une macro en boucle. Tout simplement parce que cela veut dire que la macro continuera même après l’extinction du bandeau de LED, et risque ainsi de le rallumer si il n’est pas prévu de stopper le déroulement de la macro.

L’essentiel est de retenir la signification des différentes notifications par couleur que vous aurez déterminé. À ce titre, assurez-vous de ne pas faire trop de notifications différentes pour éviter d’en oublier une partie.

Une fois les différentes notifications mises en place dans la scène, il ne vous reste plus qu’à créer des règles pour déclencher automatiquement ces notifications. Vous pouvez par exemple prendr une règle existante et ajouter parmi les actions l’allumage du bandeau de LEDs.

Scénario de détection d'inondation

Vous pouvez également créer des règles spécifiques ayant pour seule action l’allumage du ruban de LED (en déclenchant la scène correspondante) selon les événements pour lesquels vous voulez être notifié.

Scènes fixes et désactivation temporaire des notifications

 

Outre ces cas de figure où vous utilisez le bandeau de LED pour des notifications, vous souhaiterez probablement également les utiliser pour diverses ambiances : lumières tamisées pour une soirée films, lumières claires pour la lecture, les repas, les jeux de société, etc. Nul besoin de détailler leur mise en place, il suffit de sélectionner la couleur que vous souhaitez dans le canal du même nom.

Dans ce cas de figure, ça pourrait être assez gênant que l’éclairage s’éteigne ou change d’un coup juste à cause d’une notification. Il est donc utile de pouvoir interrompre ces notifications à la demande et de pouvoir les réactiver au besoin.

La méthode la plus simple est d’utiliser les groupes de règle. Vous pouvez créer un groupe de règle où vous rangerez toutes les règles de notifications liés à un changement de couleur du bandeau de LEDs. Par exemple, ce groupe que nous avons appelé « notification bandeau de LED » :

Groupe "Notification bandeaux de LEDs"

En cochant « Widget », vous donnez la possibilité à cet élément d’apparaître sur l’interface d’eedomus pour activer ou désactiver les règles correspondantes d’un simple clic.

Activation ou désactivation d'un groupe de règles

Ce widget fonctionne comme un périphérique, c’est à dire que vous pouvez le déclencher lui-même selon des scénarios, des créneaux horaires… et également réaliser des macros. Par exemple, une macro qui désactive le bandeau de LED, et qui le réactive au bout de 3 heures. C’est une bonne manière pour le désactiver temporairement sans oublier de le réactiver après.

Du côté des règles, il suffira pour chaque règle concernée d’être placée dans ce groupe « Notification bandeau de LED » :

Module RGBW : règle placée dans un groupe

Attention cependant : n’ajoutez dans ce groupe que les règles dont la seule action en retour est une notification. Car si vous y placez des règles comportant des actions de sécurité, de délestage, de notification, etc., toutes ces actions seront désactivées lorsque vous désactiverez le groupe.

Généralement, les événements qui nécessitent une action directe de la maison et une notification sont les événements les plus critiques, sur lequel il est important d’être informé directement, donc vous aurez probablement envie de conserver la notification par LEDs clignotante pour ces éléments-là.

Si toutefois vous avez des règles sur lesquelles vous souhaitez avoir une action en permanence, et une notification par bandeaux de LEDs que vous voulez pouvoir désactiver au besoin, il vous faudra créer deux règles avec les mêmes critères : l’une pour les actions, placée dans le groupe par défaut, et l’autre pour le bandeau de LED, que vous placerez dans le groupe « Notification bandeau de LED ». Cela vous garantira de conserver l’action quoi qu’il arrive.

Conclusion : l’utilisation du contrôleur RGBW de Qubino sur l’eedomus, une vraie réussite !

Comme cet article vient de vous le montrer, le contrôleur RGBW de Qubino est désormais très bien modélisé sur l’eedomus et vous permet de tirer pleinement parti des possibilités de programmation de la box. Il est très simple de programmer les couleurs de son choix, mais également les enchaînements de couleur.

Que vous ayez besoin de piloter des bandeaux de LEDs juste pour faire différentes ambiances, ou que vous souhaitiez aussi utiliser ces bandeaux de LEDs comme un retour visuel de votre installation domotique, tout cela est possible, et avec la technologie Z-Wave Plus qui vous garantit une bonne vitesse de réaction et un réseau de communication solide.

A propos de Pierre

Technophile, ludophile et bidouilleur dans l'âme, j'aborde les nouvelles technologies avec passion, curiosité et ouverture d'esprit. Je faisais partie de l'équipe de Planète Domotique de juin 2013 à mai 2017, d'où l'écriture de nombreux articles de blog pendant cette période.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page