Piloter des modules fil pilote Qubino avec un thermostat mural Z-Wave Secure SRT321

Nous avons déjà évoqué sur ce blog le module fil pilote de Qubino et sa compatibilité avec les box domotiques. Aujourd’hui, nous abordons un autre usage qui est possible grâce à la technologie Z-Wave : le contrôle de modules fil pilote depuis un thermostat mural Z-Wave.

Association thermostat secure avec modules fil pilote

Cela est aussi rendu possible par le thermostat mural Z-Wave Secure SRT321. C’est un thermostat mural qui vous permet d’avoir à la fois une température et une consigne de température sur son écran LCD. La température est modifiable directement sur l’appareil avec une grosse molette simple à manipuler.

En outre, le Secure SRT321 est entièrement communiquant en Z-Wave, ce qui lui permet d’envoyer la température mesurée auprès d’une box domotique. La consigne de thermostat, elle, peut être modifiée en local ou depuis la box domotique, et être transmise dans un sens ou dans l’autre (donc la consigne modifiée sur le thermostat est envoyée à la box domotique, et inversement, la consigne envoyée par la box domotique est mémorisée dans le thermostat mural et apparaît sur son écran). Enfin, le thermostat peut déclencher des actionneurs pour le chauffage, et c’est là son gros intérêt.

En fonction de la température mesurée et de la température de consigne, le thermostat mural Z-Wave est capable de soit éteindre l’actionneur de chauffage pour refroidir la pièce, soit l’allumer pour l’action inverse.

Pack thermostat et actionneur secure

Typiquement, le thermostat Secure est associé directement à un actionneur Secure Z-Wave pour chaudière. Il existe d’ailleurs un pack comprenant le thermostat mural et l’actionneur Secure. Cependant, ici, au lieu d’associer l’actionneur pour chaudière, nous allons nous placer dans le cas où la maison est équipée d’un ou plusieurs modules fil pilote. Voyons la manière de procéder.

Première étape : inclure le thermostat mural Z-Wave et le module fil pilote sur un même réseau Z-Wave

Notez que pour illustrer le fonctionnement des modules, cet article comporte des captures d’écran de la box eedomus (choisie car les informations remontées sont complètes). Toutes les étapes ci-dessus sont réalisables quelle que soit la box domotique utilisée, à partir du moment où la box est capable d’inclure le thermostat mural Z-Wave Secure et les modules fil pilote.

La première étape est donc d’inclure les deux éléments sur le réseau Z-Wave. Pour le fonctionnement sans réseau Z-Wave, reportez-vous la fin de l’article.

L’inclusion du module fil pilote a déjà été bien décrite dans l’article dédié aux modules fil pilote et leur compatibilité avec les box domotiques, mais en un mot, il vous suffit de mettre la box en mode inclusion, et de mettre le module sous tension juste après pour bénéficier de son auto-inclusion. Alternativement, après avoir mis la box en mode inclusion, vous pouvez utiliser le bouton sur le module ou le bouton relié pour l’inclure.

Pour l’inclusion du thermostat Secure, il faut l’enlever du support où il est installé, et sans enlever ses piles, mettre l’interrupteur DIP 1 sur la position « ON » (vers le haut). Il n’y a que cet interrupteur à utiliser, les autres resteront à leur place initiale (ils sont utilisés pour différents types de chauffage, nous n’aborderons pas cela dans cet article). Cela met le thermostat mural en mode « Configuration ».

Interrupteur DIP 1 sur le thermostat secure

En effet, en retournant le thermostat, vous verrez que l’écran LCD affiche plusieurs lettres que vous pouvez sélectionner avec la molette. Sélectionnez I (comme inclusion), et après avoir mis le contrôleur Z-Wave (la box) en mode inclusion, appuyez sur la molette. Le thermostat va alors s’inclure auprès du contrôleur.

À ce stade, vous pouvez remettre l’interrupteur DIP 1 en position « OFF » et le placer sur son support mural. Cela vous permet notamment d’avoir directement la température et la consigne remontée sur le contrôleur Z-Wave comme sur la capture d’écran ci-dessous.

Cependant, nous allons le remettre en mode « Configuration » juste après, à l’étape suivante, donc vous pouvez laisser l’interrupteur dans cette position pour aller plus vite.

Si l’inclusion est bien effectuée, vous verrez sur la box votre module fil pilote et le thermostat. Dans le cas ci-dessous, nous avons caché plusieurs entrées non utilisées (les entrées binaires du module Qubino et sa sonde de température), nous avons les trois éléments clés : l’ordre en cours sur le fil pilote, la température mesurée par le Thermostat mural Z-Wave (où, comme vous le voyez, il y a une précision au dixième de degré près) et enfin la température de consigne réglée sur le thermostat.

Module thermostat et module fil pilote après inclusion (eedomus)

Une autre manœuvre à prendre en compte est qu’il faut mettre les thermostat propres aux radiateurs à une valeur un peu plus élevée que la valeur maximum que vous voudrez. Ce sera de toutes façons le fil pilote qui gouvernera le fonctionnement du radiateur.

Il faut qu’il y ait une marge de manœuvre suffisante au-dessus de la température de consigne maximal que vous pourrez demander au thermostat, pour que le chauffage puisse l’atteindre sans encombre et sans être stoppé par son propre thermostat.

Deuxième étape : associer le thermostat mural Z-Wave avec le module fil pilote

Comme pour l’inclusion, le fait d’associer un actionneur au thermostat nécessite de mettre le thermostat mural en mode « Configuration ». Donc, s’il n’est pas en mode configuration, mettez l’interrupteur DIP 1 sur la position ON.

Retournez le thermostat, et faites défiler les lettres avec la molette jusqu’à avoir la lettre A (comme association). Appuyez sur la molette quand le A est à l’écran, et celui-ci se met à clignoter.

Association du thermostat secure

Il vous reste donc à mettre le module actionneur en réveil pour qu’il soit associé. Il s’agit des mêmes manœuvres qui permettent l’inclusion du module quand il n’est pas inclus. Voici comment procéder :

Pour le module fil pilote encastrable :

  • Appuyez au moins 2 secondes sur le bouton « S » situé sur la coque du module puis relâchez ce bouton. Cette méthode n’est pas conseillée par le constructeur car elle vous oblige à faire une manipulation à proximité du 230V. Nous vous recommandons la plus grande prudence si vous choisissez cette méthode.
  • Ou bien, si vous avez un bouton relié à la sortie I1 du module, changez-le de position 3 fois en moins de deux secondes.

Synchronisation module encastrable Qubino

Pour le module fil pilote rail DIN :

  • Appuyez au moins 2 secondes sur le bouton « S » situé sur la façade du module rail DIN. Comme ce bouton est protégé et très accessible, c’est une méthode simple et sans risque.
  • Ou bien, si vous avez un bouton relié à la sortie I du module, changez-le de position 3 fois en moins de deux secondes.

Sur l’écran du thermostat Secure, le A devient désormais « AP ». Ce qui signifie que l’association a bien fonctionné !

Ecran "AP" sur le thermostat Secure (Association réussie)

Retournez le thermostat mural et placez le Switch DIP sur « OFF ». Cela remet le thermostat en mode de fonctionnement normal, en le retournant vous voyez alors la température mesurée et la température de consigne.

Essayez alors de mettre la consigne du thermostat sur une température plus haute que la température ambiante mesurée. Après avoir validé la consigne, le thermostat va ordonner à l’actionneur de se mettre en mode « Confort » pour augmenter la température.

Secure et Qubino fil pilote : chauffage
Le thermostat a une consigne de 30 °C et mesure une température de 27° C : il ordonne à l’actionneur de s’allumer. Le module fil pilote passe en mode « confort ».

Essayez de mettre la consigne du thermostat sur une température plus basse que la température ambiante mesurée. Après avoir validé la consigne, le thermostat va ordonner à l’actionneur de se mettre en mode « Éteint » pour diminuer la température.

Secure et Qubino fil pilote : refroidissement
Le thermostat a une consigne de 19 °C et mesure une température de 27° C : il ordonne à l’actionneur de s’éteindre. Le module fil pilote passe en mode « arrêt ».

Sur cette seconde captures d’écran, quelque chose va peut être vous sembler illogique : le module fil pilote a changé d’état avant que nous ayons le retour d’état concernant la consigne à 19 °C (la consigne « 19 » est plus récente de 4 secondes).

Cela est en fait logique : ce que nous voyons sur ces écrans n’est que le retour d’état. Or, la consigne venant du thermostat pour éteindre ou allumer l’actionneur est envoyé directement en ordre Z-Wave, sans passer par le contrôleur. En somme, le thermostat modifie le fonctionnement du module fil pilote avant même de remonter son état le plus récent à la box domotique. En l’occurrence, le fil pilote a envoyé son retour d’état à la box domotique avant que le thermostat n’envoie ses propres données. Ce qu’il faut en conclure ? C’est que ce système d’association directe est plus réactif, étant donné que la modification de l’état est direct. Il est en tous cas plus réactif qu’un scénario qui devrait faire transiter l’information par la box domotique, et donc attendre qu’elle reçoive le retour d’état et transmettre l’ordre (même si nous parlons de là d’un délai de quelques secondes voire quelques minutes).

Petite chose que nous pouvons noter dans l’historique du périphérique : la source du changement « Arrêt » / « Confort » considérée comme une source « physique » puisque c’est un ordre donné localement par le thermostat. Par opposition à un ordre qui aurait été donné via la box et qui aurait indiqué « Portail ».

Historique des valeurs sur le module fil pilote

Aller plus loin : association de plusieurs actionneurs avec le thermostat mural Z-Wave

Ne nous arrêtons pas en si bon chemin : il est possible d’actionner plusieurs modules fil pilote au même thermostat Secure. Vous pouvez actionner indifféremment des modules fil pilote encastrables ou rail DIN, comme nous l’avons fait sur l’exemple suivant :

Multiple fils pilotes associés à un seul thermostat Secure

La limite est un total de 4 actionneurs au maximum qui peuvent être associés à un seul thermostat Secure.

Cela permet de synchroniser tous les chauffages d’une pièce voire même tous les chauffages d’une zone avec la commande d’un seul thermostat mural.

Et comme ces chauffages sont gouvernés par le thermostat mural, vous pouvez utiliser la planification de votre box domotique pour mettre une consigne de thermostat plus basse lorsque vous vous absentez (par exemple). Les fil pilote seront automatiquement mis en arrêt jusqu’à atteindre cette température basse. C’est idéal pour ne pas avoir à sélectionner tous les modules un par un dans votre planification, ou encore si vous avez un panachage de différents contrôleurs pour vos chauffages.

En effet, il est possible d’actionner d’autres éléments. Il suffit de suivre la seconde étape ci-dessus, le point qui diffère est au moment d’associer un actionneur :

N.B. : pour chacun des modules, cela correspond à leur manœuvre d’inclusion, ça sera le cas pour la quasi totalité des actionneurs existants.

Un point technique sur les associations du thermostat mural Z-Wave

Que se passe-t-il dans les « coulisses » du fonctionnement du module ?

La principe de ce fonctionnement direct est l’association Z-Wave, une fonction propre à ce protocole domotique qui permet le transfert d’ordres sans passer par un contrôleur principal.  Si vous allez dans le paramétrage Z-Wave du Thermostat Secure et que vous interrogez ses groupes d’association, vous pourrez trouvez les informations suivantes :

Groupes d'association du thermostat Secure

  • Groupe d’association 1 : les dispositifs sur lesquels le module renvoie la température mesurée et la consigne. Par défaut, un des nœuds contenus est le nœud [1] qui correspond au contrôleur principal.
  • Groupe d’association 2 : les dispositifs sur lesquels le module envoie l’ordre ON ou OFF. Sur la capture ci-dessus, [53] et [56] sont les deux nœuds correspondant à nos modules fils pilote. Une autre information est envoyée : « MaxNodesSupported« , le nombre maximum de nœuds acceptés, qui est ici 4, indiquant que vous pouvez associer jusqu’à 4 actionneurs.

La commande Z-Wave permettant d’obtenir ces informations est ASSOCIATION_GET. Sur les contrôleurs qui gèrent le paramétrage radio, vous pouvez directement ajouter des actionneurs avec ASSOCIATION_SET (en indiquant le groupe 2 et le numéro de nœud de l’actionneur), et les supprimer avec ASSOCIATION_REMOVE.

Cependant, comme vous avez pu le voir, le gros avantage de ce thermostat est qu’il ne vous demande pas d’aller jusqu’à ce niveau technique pour pouvoir réaliser l’association entre le thermostat et les actionneurs.

Bonus : utiliser le thermostat mural Z-Wave sans box domotique ni réseau Z-Wave

Pour les plus petites installations, il est possible d’associer le thermostat mural Z-Wave Secure à des actionneurs Z-Wave, le tout sans réseau Z-Wave. Ça peut être directement un actionneur Secure, ou tous les actionneurs que nous avons évoqué plus haut. Dans ce cas, le thermostat mural sera lui-même le contrôleur principal d’un mini-réseau Z-Wave, constitué d’un thermostat et de 1 à 4 actionneurs.

Si vous disposez d’un réseau Z-Wave, nous vous recommandons vivement d’inclure tous les éléments dans votre réseau Z-Wave et de suivre la méthode indiquée au début de l’article.

Outre le fait de pouvoir bénéficier du retour d’état, de la commande à distance du thermostat, et des fonctions propres à votre solution domotique, cela permet à chaque actionneur d’améliorer la portée de réseau Z-Wave en devenant lui-même un relais de signal.

  1. Assurez-vous que les différents éléments sont bien exclus de tout réseau Z-Wave.
  2. Au dos du thermostat, positionner l’interrupteur DIP 1 sur la position « ON »
  3. Tournez la molette en façade du thermostat pour afficher la lettre « I », puis validez en appuyant sur la molette.
  4. Effectuez la manœuvre d’inclusion sur votre actionneur (selon le type d’actionneur auto-inclusion lors de l’alimentation, clic prolongé, clic successif…)
  5. Le thermostat affiche « IP » ce qui signifie que l’inclusion a bien fonctionné.

Vous pouvez ensuite répéter l’opération pour ajouter vos actionneurs. Notez que sans box, il est possible d’associer le thermostat mural Z-Wave à un total de 5 actionneurs au lieu de quatre.

A propos Pierre

Technophile, ludophile et bidouilleur dans l'âme, j'aborde les nouvelles technologies avec passion, curiosité et ouverture d'esprit. Je faisais partie de l'équipe de Planète Domotique de juin 2013 à mai 2017, d'où l'écriture de nombreux articles de blog pendant cette période.

A voir aussi

Éteindre proprement votre PC avec un Google Home et IFTTT (Version Google Drive)

Éteindre proprement son PC avec un Google Home et Google Drive

Dans un précédent article, je vous avais donné une solution pour éteindre proprement votre PC …

2 commentaires

  1. Bonjour,
    combien de modiles Qubino le thermostat Secure SRT321 est il capable de piloter?
    J’ai 3 radiateurs électriques, peut il piloter 3 radiateurs avec 1 température de consigne?

    Et est-il capable de piloter 2 zones différentes avec 2 températures de consignes différentes?

    Merci d’avance de vos éclaircissements!

    François

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *