Dernières nouvelles

Guide eedomus : fusionner deux états en un seul

L’objectif de ce guide est de vous indiquer comment il est possible de fusionner deux états sur l’eedomus et l’eedomus plus. Autrement dit, à partir de deux états distincts remontés d’une manière ou d’une autre, nous allons en obtenir un seul et unique.

Les avantages sont multiples : pouvoir voir un état d’un seul coup d’œil, n’avoir qu’un seul état à évaluer lors de différents tests, etc. Voyons donc par deux cas concrets de quelle manière nous pouvons procéder pour fusionner deux états.

Premier cas : fusionner deux états d’ouverture d’un portail pour en connaître l’état intermédiaire

Nous partons d’un cas de figure que nous avons rencontré : un portail disposant de deux contacts sec, l’un indiquant la fermeture totale du portail et l’autre indiquant son ouverture totale. Les informations sont transmises du portail vers l’eedomus par le biais d’un détecteur universel Fibaro à 2 contacts.

  • Fil blanc : contact activé en cas d’ouverture complète
  • Fil vert : contact activé en cas de fermeture complète

Schéma de tranmsission d'info eedomus

Les deux états en eux-même permet de savoir si le portail est complètement ouvert et complétement fermé. Cependant, ce qui nous intéresse, c’est d’avoir également l’information de l’état intermédiaire, et pouvoir indiquer que le portail est entrouvert.

Une simple déduction nous permet de dire que quand aucun des contacts n’est activés, le portail est dans une position intermédiaire. Le cas où les deux contacts sont activés est impossible, puisque le portail ne peut pas être ouvert et fermé en même temps.

Au niveau de l’eedomus, le FGBS remonte deux états : « Capteur portail – ouverture » et « Capteur portail – fermeture ». Chacun de ces états peut être « Enclenché » ou « Non enclenché ».

Contact ouverture
(blanc / IN1)

Contact fermeture
(vert / IN2)

Retour d’état portail

Enclenché Non enclenché Portail ouvert
Non enclenché Enclenché Portail fermé
Non enclenché Non enclenché Ouverture partielle
Enclenché Enclenché Cette situation ne peut arriver, le portail ne pouvant être à la fois ouvert et fermé

Dans la configuration de l’eedomus, Nous allons spécifier un périphérique de type « Etat ». Nous pouvons le créer dans les périphériques de type « Autre », c’est un périphérique virtuel qui peut avoir plusieurs usages, dont celui de montrer des données.

eedomus : Créer un état

Dans les valeurs de cet état (que nous allons par exemple nommer « Retour d’état portail »), nous indiquons les 3 états possibles. L’eedomus dispose nativement des icônes dont nous avons besoin, y compris pour un état intermédiaire.

eedomus : valeurs de 2 états

Il ne nous reste plus qu’à aller spécifier trois règles dans la programmation eedomus. Les trois régles correspondent au trois premières lignes du tableau présenté plus haut et changent l’état en fonction de l’état de deux capteurs.

Par exemple, pour dire que portail est fermé, nous allons nous assurer que le capteur « fermeture » est enclenché et le capteur « ouverture » est non enclenché.

eedomus : scénario d'alimentation d'un état

Avec trois règles, nous disposons désormais d’un « Retour d’état portail » qui peut afficher l’état du portail : fermé, ouvert ou partiellement ouvert !

Après avoir vérifié que tout fonctionne, nous pouvons éventuellement rendre invisible les deux retours d’état « Capteur portail » étant donné que nous avons désormais un état qui fait le lien entre l’information qu’ils renvoient et l’état d’ouverture du portail.

Second cas : fusionner deux états d’un module double relais branché à un fil pilote pour en déduire l’ordre en cours

Aujourd’hui, pour contrôler un fil pilote, il y a deux périphériques Z-Wave Plus de Qubino, le module fil pilote rail din et le module fil pilote encastrable qui font parfaitement l’affaire. Sans avoir besoin de branchement particuliers, il permettent d’envoyer directement tous les ordres fil pilante existants sur l’entrée fil pilote d’un chauffage.

Avant que ces modules n’existent, quelqu’un qui voulait utiliser quatre ordres fil pilote depuis un périphérique Z-wave devait utiliser deux relais distincts (typiquement un module double relais), et au choix, soit deux diodes fil pilote branchées de manière inverse l’une de l’autre, soit une diode fil pilote 4 ordres.

Vous pouvez retrouver l’explication et la manière de procéder sur un article de cette époque :

Gestion avancée du système de fil pilote

Dans tous les cas, en utilisant un double relais, l’information de l’ordre en train d’être transmis par le module sur le fil pilote n’est pas très claire (deux relais qui sont juste à On et Off), et pourrait être regroupée dans un seul état indiquant clairement l’ordre fil pilote en cours d’émission.

 

La méthode est la même que celle présentée ci-dessus, hormis que nous avons cette fois un ensemble de quatre états :

Relais 1 du module

Relais 2 du module

Ordre fil pilote envoyé

OFF OFF Confort (absence de tension)
ON ON Eco (tension 230V)
ON OFF Hors gel*
OFF ON Arrêt*

(*Hors gel et Arrêt dépendent du sens dans lequel les diodes sont orientées en sortie du module)

Donc nous avons quatre valeurs à créer (en utilisant par exemple les belles icônes partagées par Abavala !). N.B. : les valeurs brutes ont été choisies arbitrairement pour la capture ci-dessous).

Exemple de valeurs envoyées sur le fil pilote

De la même manière, nous créons le système de règles pour les différents cas illustrés par le tableau, par exemple voici les deux règles différentes qui activent les états Confort et Hors gel :

Exemple de scénarios pour avoir un retour d'état fil pilote

En inversant le principe, les relais peuvent être actionnés en fonction de l’ordre voulu. Pour cela il ne faut pas créer un état, mais une scène.

Techniquement, il est possible d’utiliser l’État « Ordre fil pilote » et d’y ajouter l’état voulu pour les relais dans les actions associés. Mais je recommande tout de même la solution ci-dessous où il y a un périphérique dédié pour indiquer le retour d’état et un autre pour l’action demandée. Ainsi nous sommes sûrs à 100% que l’état indique ce qui est en train de se passer, et n’est pas simplement une demande de l’utilisateur, qui peut ne pas encore avoir été prise en compte.

Là où un état présent une information, une scène permet de lancer une série d’action sur différents périphériques. Donc dans les valeurs, nous définissons à nouveau les 4 modes fil pilote, mais nous définissons également les actions associées sur les deux relais.

EEdomus : 4 états commandent 2 actionneurs

Ainsi, il suffit de modifier l’état de ce périphérique pour que les deux états du module soient modifiés avec l’ordre correspondant.

Nous obtenons donc au final :

  • Un périphérique « Pilotage du fil pilote » (type Scène) qui permet de sélectionner les 4 ordres fil pilote au choix
  • Un périphérique « Ordre fil pilote » (type État), qui, en fonction du retour d’état sur nos deux modules, indique l’ordre en cours d’utilisation
  • Le module 2 relais a toujours son retour d’état pour chacun des relais, mais avec un fonctionnement comme ça, nous pouvons tout à fait cacher ces relais.

Eedomus : retour d'état et scéne

Conclusion : fusionner deux états est facile avec l’eedomus

Comme vous venez de le voir, en utilisant les périphériques virtuels que sont les états et les actions, il est très facile avec l’eedomus de partir de deux états complémentaires pour avoir une batterie d’états plus explicites. Les actions permettent même de piloter une série de périphériques à la volée.

Fusion de deux états sur l'eedomus

Et si le deuxième cas de figure est aujourd’hui plus rare grâce à la création de modules fil pilote Z-Wave, ces deux exemples peuvent servir de point de départ pour composer vous-mêmes vos états et vos scènes.

Avec toujours en tête le même objectif : rendre votre installation la plus limpide possible. Que ça soit pour le pilotage au jour le jour ou pour utiliser les états dans les scénarios, le bénéfice sera net et vous ne ferez que prendre plus de plaisir à utiliser votre installation au quotidien !

A propos de Pierre

Technophile, ludophile et bidouilleur dans l'âme, j'aborde les nouvelles technologies avec passion, curiosité et ouverture d'esprit. Je faisais partie de l'équipe de Planète Domotique de juin 2013 à mai 2017, d'où l'écriture de nombreux articles de blog pendant cette période.

Un commentaire

  1. j’aime beaucoup tes icones ^^. Plus important, merci pour le tuto ;-)enr37

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Revenir en haut de la page