Découverte des modules encastrables Qubino : le module 1 relais

Nous avons accueilli le mois dernier des petits nouveaux dans la boutique : les modules encastrables Qubino.

Qubino est une marque de produits Slovènes qui a cherché à faire des modules innovants et le plus compact possible (c’est d’ailleurs le slogan de la gamme de modules encastrables). Ils ont apporté un soin particulier à leur modules, en vérifiant scrupuleusement la conformité aux normes européennes et la qualité des modules (les faisant tester par des laboratoires indépendants) afin d’offrir un module de haute qualité à un prix raisonnable.

Taille compacte des modules Qubino

Les modules sont également enrichis au niveau fonctionnel : ils disposent de la mesure de la tension et remontent donc au contrôleur Z-Wave la tension instantanée en Watts. Ils proposent aussi tout un paramétrage avancé pour diverses fonctions, ainsi qu’un port pour brancher une sonde de température, et selon le type de module, éventuellement des entrées supplémentaires. De plus, ils peuvent être alimentés sur du 220V alternatif (courant secteur standard) comme sur du 24V courant continu, ce qui leur permet diverses intégrations dans une installation.

Il existe quatre modules différents : un module 1 relai, un module 2 relais, un module pour le contrôle des volets roulants. Aujourd’hui, nous allons nous intéresser au module 1 relai.

Découvrons le module 1 relai de Qubino

Pour ce premier exemple, procédons par étapes avec un petit unboxing !

En déballant la boite, nous retrouvons le module et une notice (en anglais sur la photo, mais dorénavant ce sont des notices en français qui sont incluses dans les boites des produits Qubino)

Qubino - contenu de la boite

Le module est compact, d’une taille parfaitement encastrable derrière un interrupteur standard. En comparant avec un module Fibaro, nous constatons que leurs tailles sont proches:  épaisseurs similaires, le Fibaro est un peu moins haut mais plus large. Le gros plus du module Qubino, c’est que le boitier n’est pas entièrement plein. Toute la place autour des relais est ainsi libérée pour un encastrement plus facile.

Sur le module Dimmer c’est particulièrement intéressant puisque sur la majorité de la surface du module, celui ci ne fait que 7mm d’épaisseur !!!!

Le module Fibaro a une borne supplémentaire car il dispose d’une entrée différente pour l’alimentation du module et l’entrée des relais (contact sec), tandis que le Qubino a en sortie des relais la même tension que celle utilisée pour alimenter le module (cependant, il peut être alimenté en 220V comme en 24V DC).

En outre, le Qubino propose en supplément une fiche pour relier une sonde de température, la valeur mesurée par cette sonde est également remontée en Z-Wave.

Une autre différence plutôt sympa par rapport aux modules Fibaro est que chaque module remonte la consommation instantanée de la charge qui lui est connectée.

Comparatif Qubino Fibaro

Les entrées et sorties du module Qubino 1 relai

Passons tout de suite au schéma de branchement qui détaille aussi les borniers présents sur ce module encastrable.

Pourquoi un module 1 relai a-t-il autant de bornes qu’un module 2 relais ? Tout simplement parce qu’en plus de la sortie Q pour charge électrique et l’entrée I1 pour interrupteur, il dispose de 2 entrées supplémentaires : I2 et I3. Sur ces entrées, nous pouvons brancher des interrupteurs bi-stable ou monostables (poussoirs) mais également des capteurs binaires filaires (par exemple, des détecteurs de mouvement, détecteurs d’ouverture, bref, tout capteur qui a un fil de sortie sur lequel il délivre une tension ou non.

Quant aux interrupteurs, ils peuvent être utilisés pour actionner directement la charge (créant ainsi un système de va et vient), ou pour brancher des interrupteurs dont l’état sera remontée au contrôleur Z-Wave pour par exemple déclencher des scénarios, des scènes…

Schéma de branchement du Qubino 1 relais

Il faut noter que contrairement à d’autre module, les interrupteurs sur Qubino se connectent au Neutre.

Liste des entrées et sorties :

  • L et N : respectivement pour la phase et le neutre électrique. Dans le cas d’une alimentation en courant continu 24V, il convient de brancher le + sur le N et le – sur le L.
  • Q : charge en sortie. Le module supporte des charges résistives jusqu’à 2300W (alimentation en 220V) ou jusqu’à 240W (alimentation en 24v).
  • I1 : permet de brancher un interrupteur bi-stable ou mono-stable qui contrôle directement l’état du relais Q. Le type d’entrée est configurable
  • I2 et I3 : permettent de relier un capteur binaire en filaire, ou tout type de contact. Les contacts sont réglables en NO et NC (normalement ouvert ou fermé). Selon le contrôleur domotique utilisé, il est possible de récupérer l’état des entrées, ou aussi d’associer directement en Z-Wave l’état de ces entrées à d’autres récepteurs Z-Wave pour commander des derniers (voir ci-dessous).
  • TS : entrée pour capteur de température. Le capteur compatible sera proposé très prochainement dans la boutique.

Inclusion Z-Wave et compatibilité avec les contrôleurs domotiques

L’inclusion Z-Wave est assez simple. Nous pouvons l’effectuer de deux façons. Dans les deux cas il faut d’abord mettre le contrôleur Z-Wave en mode inclusion, puis, au choix, appuyer sur le bouton situé sur la façade du module pendant plus de 2 secondes, ou changer 3 fois la position de l’interrupteur relié à I1. Ce second mode permet d’inclure et exclure le module même s’il n’est pas physiquement accessible, à partir du moment où un interrupteur est relié.

Une autre option est possible : si le module n’est pas dans un réseau Z-Wave, il se met en mode d’inclusion automatique juste après avoir été mis sous tension, et ce pendant 30 minutes.

Vue de face du module Qubino 1 relai

Le module est récent, mais il est déjà en grande partie compatible avec la majorité des box domotique !

En le testant sur les différentes solutions Z-Wave disponibles, il était at minima fonctionnel pour le on/off du relais et le retour d’état, et des box ont même d’office une inclusion affichant l’état des entrées I2 et I3 et la consommation électrique : c’est notamment le cas de la Zipabox et la Vera Lite. L’eeDomus, elle, a eu rapidement une mise à jour (avec notre complicité 😉 ) afin d’intégrer ces modules.

Voici ci-dessous l’intégration du module 1 relai dans l’eeDomus, qui en plus propose de désactiver au besoin l’affichage de différents canaux : la température, l’état des entrées I2 et I3 et la consommation.

Qubino eeDomus
Voici les différents blocs créés dans l’interface de l’eeDomus pour un Qubino (j’ai désactivé le canal Température pour l’exemple) :
Intégration du module Qubino


 

Les paramétrages proposés pour ce module

Le module propose de nombreux paramètres qui lui permettent de répondre à différents usages. Passons en revue les possibilités de configuration qui nous sont offertes.

N’hésitez pas à consulter notre article expliquant le paramétrage et l’association en Z-Wave pour les box domotiques courantes (eeDomus, Zibase, Vera, Home Center, Zipabox)

Paramétrage des entrées I1, I2 et I3 et association

Les paramètres 1 à 3 ainsi que les groupes d’association du module permettent de définir le fonctionnement des trois entrées du module (sur borniers)

  • Paramètre 1 : pour définir si le bouton est un poussoir (0) ou un interrupteur bi-stable, à deux positions (1). La valeur par défaut est bi-stable, 1.
  • Paramètre 2 et 3 : respectivement le type d’entrée pour I2 et I3. 0, la valeur par défaut, correspond à un contact NO (normalement ouvert) et la valeur 1 correspond à un contact NC (normalement fermé).
  • Groupe d’association 1 : les noeuds Z-Wave ajoutés dans ce groupe auront l’état on/off répliqué sur celui de la sortie Q (que cet état soit changé par Z-Wave ou par l’interrupteur I1).
  • Groupe d’association 2 : les nœuds de ce groupe répliquent leur état on/off sur celui de l’entrée I2 (ou prennent l’état inverse si vous réglez I2 en contact normalement fermé)
  • Groupe d’association 3 : idem que groupe 2, mais avec l’entrée I3.

Il y a un groupe 4 mais il est réservé à la communication entre le module et le contrôleur Z-Wave.

 Paramétrages sur le fonctionnement du module

  •  Paramètre 10 :  permet de définir comment le module réagit à l’instruction ALL ON / ALL OFF lorsqu’elle est envoyée par un contrôleur du réseau Z-Wave. Valeurs possibles :
    • Par défaut, 255 : le module réagit aux instructions ALL ON et ALL OFF
    • 0 : le module ne réagit pas à ces instructions
    • 1 : le module obéira à l’ordre ALL OFF mais pas à l’ordre ALL ON
    • 2 : le module obéira à l’ordre ALL ON mais pas à l’ordre ALL OFF
  • Paramètre 11 : extinction automatique du relais après un délai défini. Ce paramètre permet notamment d’utiliser le relais en mode impulsionnel (pour la commande d’un portail par exemple). Nous pouvons saisir une valeur de 1 à 65535, correspondant aux valeurs de 0,01seconde à 655,35 secondes (au centième de seconde près !), et 0 (valeur par défaut) pour désactiver l’extinction automatique.
  • Paramètre 30 : mémorisation de l’état du relais après une coupure de courant. C’est plutôt clair, ce paramètre définit si le module garde ou non en mémoire l’état du relais lorsqu’une coupure de courant à lieu. Par défaut (valeur 0), il mémorise son état et le reprend lorsque le courant est rétabli. Avec la valeur 1, il retourne directement à la position off lorsque le courant est rétabli.

Paramétrages sur l’envoi de la mesure de la tension

Enfin, deux paramètres nous permettent de déterminer ce qui déclenche l’envoi d’un rapport sur la tension en sortie du module (donnée en W) au contrôleur domotique. Par défaut, l’info sur la tension instantannée est envoyée toutes les 5 minutes ou si l’énergie mesurée varie de plus de 3%. On peut régler ces paramètres différemment :

  • Paramètre 40 : pourcentage de variation nécessaire pour que le rapport soit envoyé
    On saisit directement une valeur de 0 à 100% pour déterminer le pourcentage de variation nécessaire à l’envoi du rapport au contrôleur. La valeur 0 désactive complètement les rapports sur la variation de tension (on n’a donc uniquement les rapports sur une temporisation définie). Par défaut, la valeur est de 3%.
    Quel que soit le réglage, si le changement d’énergie est inférieur à 1W, aucun rapport n’est envoyé au contrôleur.
  • Paramètre 42 : Intervalle de temps pour un envoi du rapport sur l’énergie instantanée
    La valeur assignée à ce paramètre est l’intervalle de temps (0 – 65535) en secondes. À chaque intervalle, un rapport de tension est envoyé au contrôleur principal. La valeur de 0 désactive complètement le rapport sur une temporisation définie et laisse possible l’envoi des rapports sur une variation (si la valeur du paramètre 40 n’est pas 0).

 

Conclusions sur le module 1 relai

Ce module Qubino dispose de nombreux avantages :

  • Module certifié CE et avec un échauffement très réduit garantissant une durée de vie plus importante
  • Taille très réduite permettant un encastrement plus facile
  • Consommation du module très réduite garantissant une économie d’énergie lorsque l’utilisateur dispose de nombreux modules dans sa maison.
  • Relais de marque Omron, connu pour leur fiabilité et leur durée de vie garantissant une grande qualité du module

Module Qubino et usages

Ce module a tout ce qu’il faut pour tirer son épingle du jeu. Nous apprécions sa taille compact et le fait qu’il intègre différentes fonctionnalités, comme la sonde de température, ou les entrées supplémentaires.

De plus, le module en lui-même a été défini très « proprement » et selon le respect des normes Z-Wave (ce qui fait qu’il est directement compatible avec de nombreux systèmes sans avoir besoin de prise en charge particulière par les constructeurs). Il faudra compter avec ce module car c’est actuellement une alternative intéressante aux modules Fibaro.

Pour conclure, voici un tableau comparatif de ces deux modules, vous permettant de voir où se situent leurs principales différences.

Qubino 1 relai Fibaro 1 relai
Référence QUB_ZMNHAA2 FIB_FGS-211
Marque Qubino Fibaro
Charge maximale 2300 W 3000 W
Dimensions 41,8 x 36,8 x 15,4mm (7mm sur la partie la moins épaisse) 42mm x 36mm x 15mm
Alimentation module / relais Commune Séparée
Paramétrage impulsionnel possible Oui Oui
Entrées 3 (interrupteur + 2 contacts NO ou NC) 2 entrées NO
Association Z-Wave 3 groupes (pour sortie et 2 entrées) 2 groupes (pour les 2 entrées)
Fonctionnalités supplémentaires Entrée pour sonde de température, mesure de tension (données envoyées en Z-wave) Configuration possible de la réaction aux trames d’alarmes Z-wave

Nous aborderons très prochainement les 3 autres types de modules Qubino proposées, vous pouvez dès maintenant découvrir les modules encastrables Qubino dans notre boutique !

A propos Pierre

Technophile, ludophile et bidouilleur dans l'âme, j'aborde les nouvelles technologies avec passion, curiosité et ouverture d'esprit. Je faisais partie de l'équipe de Planète Domotique de juin 2013 à mai 2017, d'où l'écriture de nombreux articles de blog pendant cette période.

A voir aussi

Lecteur biométrique

Transformer un lecteur biométrique en lecteur d’empreinte digitale Z-Wave

Savez-vous ce qu’est un lecteur biométrique ? Présent depuis plusieurs années sur nos smartphone et …

5 commentaires

  1. Bonjour,
    Ce module a l’air vraiment très sympa!
    Je note une erreur dans votre descriptif qui d’ailleurs est très complet:
    « Les modules sont également enrichis au niveau fonctionnel : ils disposent de la mesure de la tension et remontent donc au contrôleur Z-Wave la tension instantanée en Watts. »
    Les modules dispose je pense de la lecture de la puissance en watt ou alors de la tension mais alors ce sera en volt.
    Désolé pour cette intrusion
    Damien

  2. Merci pour ce tuto hyper complet, je sens que je vais craquer pour gérer mon chauffe eau et sa conso.
    Excellente nouvelle pour nous, fibaro a enfin un concurrent pour l’innovation, mais il en faudrait d’autres pour abaisser les tarifs ^^
    Petite réflexion, tu compares ajuste titre avec les fibaro et insiste sur leur epaisseur mais une photo comparative de cette épaisseur aurait été sympa en plus de celle de face 😉
    Merci pour cet article.

  3. C’est tout à fait exact, en fait j’étais parti sur la mesure de la consommation, et en testant je me suis aperçu que pour avoir la donnée de consommation il fallait que la box le prenne en charge. Je me suis trompé, j’ai remplacé consommation par « tension » au lieu de « puissance délivrée »… Mais c’est corrigé, merci 🙂

    J’avais bien fait une photo d’épaisseur des modules mais je n’ai pas trouvé d’endroit pertinent pour la caser dans l’article. Ça sera pour le prochain, je pense !

  4. Bonjour,

    J’apprécie ce comparatif à la fin entre deux marques, mais vous conseillerez quoi pour le choix entre QUBINO ou FIBARO pour les micromodules commutateurs!?
    Je me doute qu’il sera peut être question de goût. Mais j’hésite entre ces deux marques.

    Merci pour votre aide.

  5. Bonjour Tsim79,
    Ce n’est pas uniquement une question de goût : les deux modules sont conçus un peu différememnt : le Fibaro peut commuter la tension de votre choix (et pour une puissance plus élevée), tandis que le Qubino ne peut commuter que du 230VAC ou du 24VDC, mais offre la mesure d’énergie, une entrée pour sonde de température, etc.

    Les modules Fibaro sont des modules qui historiquement ont démontré leurs qualités, et les Qubino sont des modules un peu plus récents mais dont nous avons l’entière satisfaction pour l’instant. Le choix va dépendre de votre besoin et éventuellement de la centrale domotique que vous utilisez.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *