Les nouveautés BeNext : boutons d’urgence et variateur encastrable

Après vous avoir présenté le Tag Reader de BeNext et le Scene Controller, découvrons aujourd’hui trois nouveautés du constructeur néerlandais.

Ces trois nouveautés, ce sont tout d’abord un variateur (facile à installer et avec mesure d’énergie) et ensuite deux boutons d’urgence. Qu’est-ce qu’un bouton d’urgence et que peut-on faire avec ? Rendez-vous dans l’article pour le savoir !

Voici tout d’abord un aperçu global des produits, avec un module Fibaro en comparaison pour vous rendre compte de l’échelle. Le Dimmer (à gauche) mesure 4 cm de côté.

Chapeau bas à Connected Objects qui a très rapidement intégré ces produits dans l’eeDomus.

Benext Produits

Le Variateur encastrable BeNext

Variateur Benext avec mesure d'énergieOn a là un Variateur (ou dimmer) très compact et à l’installation très facile. Il est un peu plus haut et un peu moins épais qu’un Variateur Fibaro, et propose en plus la mesure d’énergie.

Il se place en série entre la phase du courant et celle de la lampe à commander (donc juste une entrée et une sortie Phase, pas de neutre à lui relier). Deux fils sortent du Dimmer, permettant de relier l’interrupteur. Le schéma d’installation ci-dessous vous montre une installation typique.

Attention : l’interrupteur est obligatoire car c’est lui qui permettra de faire l’inclusion et l’exclusion d’un réseau Z-Wave. La lampe doit être éteinte, on met le contrôleur en mode association, puis on allume la lampe pendant 2 secondes environ avant de l’éteindre.

Schéma d'installation du variateur Benext

Ce Variateur encastrable dispose d’une pléthore de paramètres Z-Wave, par exemple :

  • Comportement de la charge en fonction de l’appui sur le bouton
  • Possibilité de désactiver la variation pour l’allumage (la lampe s’allume directement à l’intensité lumineuse souhaitée, sans passée par la gradation).
  • Vitesse de la variation lumineuse (lors de l’éteinte ou de l’allumage progressifs).
  • Critères occasionnant l’envoi d’un rapport de consommation d’énergie au contrôleur domotique : pourcentage de variation, valeur d’énergie ou timer périodique.

Quelques points à prendre en compte : :

  • Charge minimum : 8 Watts, charge maximum : 125 Watts
  • Il faut uniquement brancher des lumières avec variation en sortie du module
  • Relier un interrupteur est obligatoire pour réaliser l’intégration dans le réseau Z-Wave

Voir le Variateur encastrable sur la Boutique

Utilisation du variateur BeNext avec un va-et-vient

Utilisation du variateur BeNext avec un va-et-vient

Variateur BeNext et Va-et-vient

Ce schéma indique comment utiliser une paire de va-et-vient existants pour commander le variateur BeNext

La Panic Watch / Bracelet avec Bouton d’Urgence Z-Wave

Bracelet bouton d'urgence BeNextVoyons maintenant quelque chose de moins courant que le variateur : la Panic Watch. Il s’agit en fait d’un bracelet muni d’un unique bouton rouge qui permet de transmettre un signal Z-Wave. Le système a volontairement été simplifié au maximum.

L’usage est tout trouvé : il permet finalement à une personne en situation de vulnérabilité de très vite vous avertir en cas de problème. Une personne agée ou handicapée peut très vite vous avertir que quelque chose ne va pas, sans avoir à courir jusqu’au téléphone (surtout si ça lui est impossible).

Donc, à intégrer dans un scénario d’urgence, qui vous prévient par e-mail ou par SMS, et vous permet de vite réagir, en vérifiant une caméra locale, en vous rendant sur place, etc.

Vu que le système est simple, il n’y a pas beaucoup de paramètres, on dispose cependant de plusieurs réglages : durée pendant laquelle il faut presser le bouton pour envoyer le signal d’urgence, temps de clignotement de la LED une fois que le signal d’urgence est envoyé, et également le type de message Z-Wave à envoyer aux appareils associés. Par défaut il faut presser le bouton pendant 1 seconde pour que le signal soit envoyé (afin d’éviter les appuis intempestifs), mais vous pouvez tout aussi faire en sorte que ça soit un appui immédiat qui déclenche le signal.

Lorsque le bracelet avec bouton d’urgence est en mode « Panique », on peut annuler le mode « Panique » en faisant deux appuis rapides (double clic) sur le bouton rouge. La montre ne sort jamais du mode Panique toute seule.

Côté ergonomie, la montre en elle-même est assez compacte et légère, elle ne pèse pas fort sur le poignet et ne sera donc pas une gène pour la personne à qui vous la ferez porter. Niveau autonomie, on n’est pas en reste : la durée de vie affichée sous conditions normales est de 4 ans. Le bracelet envoie automatiquement un signal au contrôleur lorsque sa batterie a une charge inférieure à 20%.

L’intégration au réseau Z-Wave est simple : on met le contrôleur en mode association, on appuie sur le bouton rouge jusqu’à ce que la LED clignote, et le contrôleur sera intégré.

Etats de la Panic Watch dans l'eeDomus

Au moment où j’écris ces lignes, outre la solution propre à BeNext et l’association directe en Z-Wave, seule la box eeDomus reconnaît de base la montre avec bouton d’urgence et peut directement créer des scénarios selon l’état de la Panic Watch.

Voir le bracelet avec bouton d’urgence sur la Boutique

Le Panic Button – Télécommande Z-Wave avec Bouton d’Urgence

Bouton d'urgence en boitierLa télécommande avec bouton d’urgence est un petit boitier avec un principe similaire à celui de la Panic Watch : fournir un bouton directement accessible pour signaler un problème en urgence. Donc là aussi, on a un gros bouton rouge qui peut envoyer un signal d’urgence. Ce boitier possède en plus deux boutons supplémentaires en forme de verrou, pour l’usage typique d’armer et de désarmer un système d’alarme.

Le boitier dispose d’une encoche permettant de le porter en collier pour l’avoir toujours sur soi. Il peut donc être utilisé ainsi, ou comme télécommande gardée dans la poche en permanence.

Par défaut, comme pour le bracelet avec bouton d’urgence, il faut appuyer sur le bouton rouge « S.O.S. » pendant 1 seconde pour passer en mode « Panique », et faire un double appui rapide (double clic) sur le bouton rouge pour désactiver le mode panique et passer en mode « Ok ».

Quant aux boutons verrouiller/déverrouiller, ils envoient un signal immédiat dès un simple appui. Vous avez ensuite tout le loisir de régler les temporisations classiques de la mise en place de l’alarme dans les scénarios de votre box domotique.

Attention : dans le retour d’état, les états ne sont pas cumulables. Donc le mode « Panique » est remplacé si on appuie sur « Verrouiller » ou « Déverrouiller ».

Là aussi, l’eeDomus a déjà intégré ce module et rend possible l’exploitation des trois boutons du boitier dans vos scénario

Valeurs du Panic Button dans l'eeDomus

Là aussi, la durée de vie annoncée de la pile est de 4 ans, et un signal est envoyé quand la charge de batterie passe en-dessous de 20%.

Voir le boitier avec bouton d’urgence + 2 boutons sur la Boutique

Avec le bracelet et le boitier bouton d’urgence, nous avons donc découvert de bons moyens de prévenir les situations d’urgence et de se donner les moyens d’être rapidement averti, donc de réagir vite. Les accidents domestiques faisant partie des causes de mortalité les plus importantes en France, il peut toujours être utile de mettre en place un maximum de moyens de préventions pour protéger ceux que vous aimez !

A propos Pierre

Technophile, ludophile et bidouilleur dans l'âme, j'aborde les nouvelles technologies avec passion, curiosité et ouverture d'esprit. Je faisais partie de l'équipe de Planète Domotique de juin 2013 à mai 2017, d'où l'écriture de nombreux articles de blog pendant cette période.

A voir aussi

Lecteur biométrique

Transformer un lecteur biométrique en lecteur d’empreinte digitale Z-Wave

Savez-vous ce qu’est un lecteur biométrique ? Présent depuis plusieurs années sur nos smartphone et …

6 commentaires

  1. Le boitier de variation est l’équivalent du FGD211 de chez Fibaro ?
    En gros, on peut allumer et éteindre une lampe depuis l’eedomus par ex ?
    Avec un retour d’état si on allume avec l’inter ?
    Si c’est le cas, c’est du moitié prix par rapport au FGD211 avec en plus la mesure de la consommation et d’autres petites options intéressantes !
    Merci d’avance pour ta réponse.

  2. Nico33,
    Oui, la variation fonctionne très bien sous toutes les box (testé), et d’ailleurs eeDomus a complètement intégré le dimmer de BeNext lors de sa mise à jour d’octobre 2013.

    Cependant le Dimmer de BeNext a quelques particularités : il faut que la charge liée soit entre 10W et 125W, il faut impérativement que ça soit une lampe dimmable et l’interrupteur est obligatoire pour intégrer la lampe dans un réseau Z-Wave.
    À côté, le FGD221 peut piloter une charge jusqu’à 500W et n’a pas besoin d’interrupteur pour fonctionner. De plus le FGD221 peut fonctionner avec ou sans le neutre (donc pour éviter tout parasite), le dimmer BeNext ne fonctionne qu’en mode parasite. C’est ce qui explique un peu la différence du prix.

    Mais si on est dans un cas de figure où on a exactement une charge de 125W maxi et un interrupteur, en effet ce dimmer est un bon choix, et la mesure de conso est un attrait sympa.

  3. GÉNIAL ce variateur encastrable : mesure conso, pas de neutre, gestion de l’interrupteur…… c’est LE variateur que j’attendais et en plus à un prix acceptable, il fera sans aucun doute partie de ma prochaine commande.

    question : sous 10wat que ce passe t-il ? cela fonctionne pas du tout ? juste la mesure conso qui marche pas ?

  4. Avec une charge inférieure à 10 Watts, il y a un risque que la lampe ne s’allume pas ou s’éteigne pas. Je ne saurais vous le dire précisément, je n’ai pas fait le test vu que c’est en-dessous de la charge supportée nominativement, mais en tous cas c’est plus la commutation de la lampe qui risque de ne plus marcher (je ne pense pas que la mesure d’énergie ne soit affectée, mais encore une fois, difficile à prévoir).

    En théorie le dimmer bypass peut résoudre les problèmes qu’on rencontre pour les charges les plus basses, mais là, étant en-dehors de la charge nominative (la puissance indiquée sur le module est bien 10W, et non pas 8W comme indiqués dans la doc pdf du produit), il est plutôt probable que ça ne fonctionne pas.

  5. ok merci, de toute façon j’envisage pour le moment de l’utiliser pour une lampe de….124w 😉

    dernière question : si il y a un va et vient, il faut mettre un module derrière chacun des interrupteurs pour que la remontée d’information soit cohérente ?

  6. Orangina_L,
    En fait il faut toujours mettre le dimmer entre la charge et le reste du circuit : on peut mettre les va-et-vient en entrée interrupteur, mais si on met un module pour chacun des interrupteurs, on risque de se retrouver avec, justement, des informations contradictoires (si on a un module pour chaque interrupteur, alors un interrupteur pourra indiquer « charge allumée » et un autre « charge éteinte », donc aucun moyen de savoir dans ce cas de figure quel est l’état réel de la charge !).

    Voilà un schéma de branchement expliquant le principe :
    Variateur BeNext et Va et bient

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *