..:: Planète-Domotique : Le Blog ::..
Articles Clients Zibase

Zibase : Alarme pour congélateur

Je voulais trouver une solution pour suivre la température de mon congélateur et m’avertir d’un dysfonctionnement via un message sur mon Iphone.

Etant l’heureux propriétaire d’une Zibase, la solution était évidente : se procurer une sonde filaire Oregon THC 138 puisque la Zibase gère les sondes de cette marque…..Mais s’était sans compter avec la mauvaise idée de la société Oregon qui a décidé de ne plus commercialiser de modèle filaire….

Il fallait donc trouver une autre solution….

C’est en cherchant sur le site de Mickael (planete-domotique.com) que j’ai trouvé une solution que je souhaite vous faire partager maintenant… mais il va falloir bricoler un peu !!

Le but est de modifier une sonde THR128 pour la transformer en sonde filaire !

Donc, ouvrir la sonde (4 vis à l’arrière) et dégager le panneau avant qui contient le circuit électronique et surtout le capteur de température tant convoité….

Le capteur est le petit (très petit…) élément situé tout en bas de la sonde. Il est relié par deux fils très fins au circuit imprimé (voir photo ci-dessous).

 

Extraire avec précaution ce capteur en sectionnant les deux fils à environ 1/3 de sa longueur, au dessus du capteur.

Passons maintenant à l’opération la plus délicate et qui demande un peu de patience….La soudure du fil prolongateur (environ 50 cm) !

Pour info, j’ai utilisé du fil de cuivre rigide, plus facile à manipuler.

Pour le passage à l’extérieure, j’ai tout simplement utilisé l’orifice existant situé sous le capteur.

J’ai donc ressorti mon fer à souder à pointe de chauffe fine, de la soudure avec décapant et une loupe…Une vraie opération chirurgicale !!

Petite astuce : j’ai gratté, à l’aide d’une lame de scalpel, le bout de chaque fil du capteur afin de mieux faire prendre la soudure.

Voici le résultat coté sonde :

 

Pensez à fixer les deux fils, à l’aide de mastic colle par ex, au boîtier afin d’éviter tout arrachement des fils de la sonde qui sont vraiment très fragiles…

 

 

 

 

 

 

Coté capteur, voici le résultat :

Ce capteur, dans l’état, est vraiment fragile. Il faut le sécuriser, voici comment j’ai procédé :

Protégez les deux soudure avec des petits bouts de gaine électrique et noyer le capteur dans de la colle genre Araldite. Résultat, on dispose maintenant d’un capteur qui trouvera sa place dans le congélateur !

 

Le capteur prêt à l’emploi :

Ci-dessous, l’aspect de la sonde après remontage.

Restait à tester cette sonde modifiée…. Après avoir remis les deux piles, la température s’est affichée comme pour n’importe quelle sonde Oregon.

Et très bonne surprise, la valeur de la température est tout a fait comparable à celle affichée sur mes sondes Oregon non « opérée » !! Le fait de rallonger le fil du capteur n’a donc à priori pas perturbé la mesure de la température.

Nous voilà donc en possession d’une sonde filaire compatible Zibase et qui de plus, est vraiment économique. En effet, la sonde Oregon Scientific THR128 ne coûte que 19.95€.

La sonde étant opérationnelle, passons maintenant à la réalisation de l’alarme à l’aide des scénarii sur la Zibase.

La première chose à faire consiste à installer la sonde Orégon que nous venons de modifier. Aller dans le mode Expert / Domotique / Détecteurs sondes actionneurs.

Créer un nouveau périphérique nommé T° Congélateur  par exemple.

Choisir d’ajouter un nouveau périphérique de type THx128 (dans la case caractérisation).

Capturer l’identifiant radio de la sonde.

Enregistrer ce nouveau périphérique.

Nous allons maintenant passer à la création des scénarii :

Aller dans le mode Expert / Domotique / Scénarios.

Le premier scénario va nous permettre de récupérer la valeur de la température relevée par la sonde.

Créer un scénario nommé Alerte T° congel 1 par exemple.

Mettre comme source de déclenchement, le périphérique que nous venons de créer: T° Congélateur.

Ajouter une action : Affecter une valeur numérique à une variable.

Paramétrer l’affectation de I0 (la température relevée) à la variable V4. Ainsi, à chaque mesure de la température, celle-ci sera stockée dans la variable V4.

Enregistrer ce scénario.

Créer un scénario nommé Alerte T° congel 2.

Forcer son déclenchement toutes les 15 minutes en cochant : Evénement temporel/timer : 900 secondes.

Ajouter une action : Lancer un scénario selon une condition calculée.

L’expression à calculer est : V4+100. La valeur de 100 représente la température de consigne multipliée par 10. Dans mon cas, cette température a été fixée à -10 °C.

(On est obligé de multipliée par 10 car toute valeur de température stockée dans une variable est multipliée par 10 : par ex -10°C sera stockée en -100 dans V4).

Cela signifie donc, que si la température de mon congélateur monte anormalement au-dessus de -10°C, la valeur de l’expression ‘V4+100’ sera positive et lancera le scénario Alerte T° congel 3.

Par contre, si la température est inférieure à -10°C, il ne se passera rien.

Enregistrer ce scénario.

Créer le scénario nommé Alerte T° congel 3.

Ce scénario a pour but de programmer le lancement du quatrième scénario Alerte T° congel 4 au bout de 13 minutes.

Ajouter l’action : programmer le scénario et choisissez le scénario Alerte T° congel 4 dans le menu déroulant.

Cocher : armer pour lancement après : et indiquer 13 min.

Enregistrer le scénario.

 

Remarque : pourquoi lancer un quatrième scénario au lieu de déclancher une alarme ?

En fait, je veux éviter qu’une alarme soit envoyée à chaque ouverture du congélateur :

Une ouverture prolongée de la porte peut entraîner une remonté rapide de la température. Si celle-ci est supérieure à -10°C, une alarme sera envoyée systématiquement….Pas vraiment pratique !!

Après observation, j’ai constaté qu’après fermeture de la porte, la température redescend sous les -10°C au bout de quelques minutes.

Le quatrième scénario a pour mission, après ces quelques minutes (ici 13 min), de vérifier si la température est bien retombée au dessous des -10°C. Cela signera le bon fonctionnement du congélateur !

Par contre si la température est toujours supérieure à -10°C, cela indique certainement un mauvais fonctionnement du congélateur (ou la porte pas bien fermée). Dans ce cas, il y aura envoi du message d’alerte (programmé dans le scénario 5).

Créer le scénario nommé Alerte T° congel 4.

Ajouter une action : Lancer un scénario selon une condition calculée.

L’expression à calculer est : V4+100 (identique au scénario 2).

Si le résultat calculé est supérieur à 0 (température toujours supérieure à -10°C), le scénario 5 sera lancé.

N’oubliez pas d’enregistrer le scénario.

 

Remarque importante :

Le temps de retardement de lancement du scénario 4 doit toujours être inférieure au temps de lancement du scénario 2, sans quoi l’alerte ne sera jamais envoyée…Dans mon exemple 13 min et 15 min respectivement.

Passons maintenant au dernier scénario :

C’est le scénario Alerte T° congel 5 qui va envoyer le message d’alerte sur notre iphone.

Ajouter une action : commander par http.

Pour ma part, j’utilise les services de Prowl :

Remplir le champ URL avec la commande :

prowl.weks.net/publicapi/add?apikey=votre_clé&application=Zibase&event=alerte&description=temperature+congelateur+anormale&priority=1

 

Pour plus d’information sur Prowl et les notifications Push, aller jeter un œil sur le tuto de Cédric qui est vraiment bien fait.

https://www.maison-et-domotique.com/book-review/prowl-et-les-notifications/

 

Conclusions:

Nous avons enfin terminé l’installation de notre sonde alarme de congélateur !

Après plusieurs semaines d’utilisation, rien à signaler, tout fonctionne à merveille !

Aucune alarme intempestive liée à une ouverture du congélateur !!

J’ai bien entendu testé l’envoi du message en cas de relevé de température anormale sur une période de plus de 13 min. Là aussi, pas de problème.

 

Voilà, cette sonde modifiée et pilotée par la Zibase m’a permis de fabriquer à faible coût une alarme qui sera bien utile en cas de défaillance du congélateur

Je félicite au passage l’équipe de Zodianet qui a développé un serveur domotique vraiment complet et facile d’utilisation !

Merci également à Mickael pour m’avoir poussé et aidé à rédiger cet article !!

 

0
0
PhilippeB

J’ai commencé à m’intéresser à la domotique il y a quelques années mais c’est à l’occasion de la construction de notre maison que je m’y suis plongé beaucoup plus sérieusement….N’étant pas du métier, il me reste beaucoup de choses à apprendre et à découvrir…Et c’est justement cela qui est passionnant !

Commentaires

  1. Bonjour Philippe,

    J’ai également fait récement cette modification d’une sonde oregon, et comptais la partager avec la communauté : Tu m’as pris de court !
    Peu importe !
    La seule différence avec ta modif réside dans la protection de la CTN (le capteur) :
    Je l’ai glissé dans un petit godet en laiton (recupéré sur une sonde de température de moteur automobile, ou alors, un capuchon de stylo feutre en aluminium peut faire l’affaire), préalablement rempli de pâte thermique pour processeur et j’ai rendu le tout « étanche » a l’aide de gaine thermo-rétractrable.
    Ce faisant, cela augmente l’inertie du capteur, et donc le temps de réponse, et je ne suis pas obligé de temporiser l’envoi d’une alarme (dans ton cas 13 minutes). Ainsi, je pense que cela correspond un peu mieux à la fonction de surveillance du congélateur (Ce n’était pas forcémént prévu comme ça à l’origine, mais ça tombe bien).

  2. Bonjour,

    Bravo et merci pour ces informations. J’ai quelques questions :
    – pourquoi ne pas utiliser une sonde Oregon avec l’extension filaire?
    – Je n’arrive pas à comprendre si vous mettez juste la parie filaire dans le congélateur et le boîtier à l’exterieur ou si tout est à l’intérieur?
    Désolé pour ces questions, je suis novice en la matière.

    Bertrand

    • Les différents modèles de sondes de température filaire Oregon (THC138, THC268…) ne sont plus fabriquées.
      Il est donc très difficile d’en trouver.

      Il faut juste mettre la partie filaire, sinon le congélateur agit comme une cage de Faraday et bloque toutes les émissions.

      Mickael

  3. Bonsoir,

    Pour Noise:
    Et bien on est deux à avoir eu cette idée !! Cela prouve que cette modification de sonde marche à merveille !
    Merci d’avoir partagé ta protection de la CTN, c’est effectivement une bonne idée. Malgré la faible inertie de mon capteur, je n’ai pas eu à ce jour de déclanchement intempestifs de la temporisation de l’alarme.

    Pour Bertrand:
    Il est impossible de trouver ces sondes filaires….ni auprès de la société Orégon ni sur internet….(e-bay par ex).
    Effectivement, j’aurai pu être plus précis dans mon article !
    Comme le fait remarquer très justement Mickael, la sonde dans le frigo ne pourra pas communiquer avec la Zibase. Et je ne suis pas certain que la sonde resistera longtemps à du -20°C….

    Encore merci pour vos commentaires !

    Philippe

  4. J’ai placé une sonde dans mon frigo temperarure 3° et l’information arrive bien à la Zibaze.

    Cordialement.

    Valrom

  5. Bonsoir,

    Vous avez placé la sonde entièrement dans le frigo ? Si c’est le cas, merci pour l’info. Par contre j’ai un peu peur pour la durée de vie de votre sonde….

    Philippe

  6. Bonjour,

    J’ai également plaçé une sonde dans mon frigo… depuis 2 ans environ.

    Pas encore de changement de piles depuis, pas de déterioration de la sonde et pas de problème de réception sur la zibase.

    Cela vient peut-être du fait que la température, bien que basse, est quasiment constante ?

    Par contre, j’avais essayé à l’époque de mettre un sonde dans le congélateur, pas de réception zibase, pourtant très proche.
    D’ou le bricolage décrit un peu au dessus.

  7. Bonjour,

    la sonde THC238 est faite pour le congélateur.

    http://www.hestia-france.com/SurveillanceTechnique_domotique_radio_inondation.html

  8. Eh oui, c’est dommage…..!!
    Mais avec un peu de bricolage, la sonde THR 128 remplace avantageusement les sondes filaires….Pour seulement 20€ !!

    Philippe

  9. J’ai aussi placé une sonde complète THGR810 à l’intérieur du congélateur. Il est conseillé d’utiliser des piles au lithium à la place des piles alcalines classiques, qui sont censées geler à basse température. Mais je fonctionne depuis des mois avec des piles normales, et elles ont l’air de tenir.
    En revanche, la Zibase me semble un peu faible en réception (comparée à un récepteur Oregon WMRS200) et il faut donc que la Zibase soit très près du congélateur.
    Ceci étant, la solution de la sonde filaire me semble tout de même plus viable sur le long terme.

  10. Bonjour,

    Tout d’abord merci pour tout ces précieux renseignements.
    je me permets également de vous poser une question. Par où faites vous entrer les fils avec le capteur de température dans votre congélateur?

    Merci d’avance
    Ivan

  11. Bonsoir Argon180,

    Tout simplement par la porte…Pas très originale…!
    J’ai utilisé du câble électrique très fin et rigide afin de bien épouser la paroi du congélateur. J’ai fixé le câble avec un bon ruban adhésif.
    Ainsi, en fermant la porte, son joint vient se plaquer sur le câble sans laisser un jour qui pourrait occasionner une fuite de froid.
    Voilà !
    J’espère que mon explication est assez claire !
    Bien cordialement,
    Philippe

  12. J’ai fait pareil que toi Philippe, ca marche super bien pour le congélateur et le frigidaire

  13. Bonjour J’ai également place une sonde THWR288A directement dans mon Congel depuis plus d’un an et c’a marche Nickel (le congel est au sous sol)
    23/1/2015 09:19:26 Received radio ID (433Mhz Oregon Noise=2372 Level=1.5/5 THWR288A-THN132N Ch=2 T=-19.7C (-3.4F) Batt=Ok) sonde CONGEL (OS3930849282)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :